| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







mardi 6 juillet 2010
L’hôpital d’Ottawa incapable d’accueillir une victime de viol

Une jeune fille a été droguée et violée dans le quartier de Sandy Hill, à Ottawa. À son arrivée à l’hôpital d’Ottawa, on lui a dit qu’on ne pouvait lui offrir les soins appropriés faute d’infirmière spécialisée en agression sexuelle. On lui a offert d’attendre au lendemain (sans pouvoir prendre de douche) pour voir une infirmière ou d’être transférée ailleurs. Elle a été transférée dans un autre centre hospitalier.

- Voici le lien  du Ottawa Sun.

Transmis par la Collective des luttes pour l’abolition de la prostitution (CLAP)
Ottawa-Gatineau
Courriel.
Tél : 819-923-2323

Des questions :

1. Faut-il absolument une infirmière spécialisée en matière d’agression sexuelle pour accueillir et soigner une victime de viol dans un hôpital ?
2. Combien de victimes d’agression sexuelle ont affaire à cette absence de services en milieu hospitalier ?

Mis en ligne sur Sisyphe, le 6 juillet 2010



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


lundi 18 mars
Des livres en solde aux éditions Sisyphe
jeudi 7 mars
Le 8 mars : une occasion de rappeler le droit des femmes à vivre en sécurité - Action ontarienne contre la violence faite aux femmes
jeudi 7 mars
Plus de 10 000 demandes d’hébergement refusées chaque année : cri d’alarme des maisons pour ne plus dire "NON" !
mardi 5 mars
PDF Québec - Les fées ont toujours soif !
mercredi 28 novembre
De la couleur contre la douleur : Un appel politique pour la fin des violences envers les femmes
samedi 24 novembre
Fédération des maisons d’hébergement pour femmes - 12 jours d’action : les femmes violentées manquent de services au Québec !
mercredi 31 octobre
La CLES - Réaction aux prises de position de la FFQ sur la prostitution
lundi 8 octobre
Brigitte Paquette, "La déferlante #MoiAussi. Quand la honte change de camp"
dimanche 30 septembre
Conférence publique - Sortir de la prostitution, socialement, politiquement, juridiquement
dimanche 16 septembre
La CLES exhorte les partis à faire connaître leurs engagements en matière d’exploitation sexuelle






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin