| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







mercredi 29 septembre 2010
La prostitution : une atteinte à la dignité des femmes - Réaction du CSF au jugement de la Cour supérieure de l’Ontario

Québec, le 29 septembre 2010 – La présidente du Conseil du statut de la femme, Mme Christiane Pelchat, tient à rappeler que la prostitution n’est pas un « métier » et qu’il serait dommageable pour toutes les femmes – prostituées ou non – ainsi que pour l’ensemble de la société qu’elle soit légalisée. Cette remarque fait suite à la décision rendue hier par la Cour supérieure de l’Ontario invalidant certains articles importants des lois canadiennes concernant la prostitution.

« La prostitution représente la forme ultime de violence faite aux femmes, d’avilissement qui porte atteinte à la dignité humaine et qu’il ne faut surtout pas cautionner. La légalisation de la prostitution n’arrangera rien, bien au contraire ! C’est une fausse victoire, qu’ont remportée, hier, les prostituées canadiennes », a précisé Mme Pelchat.

Cet enjeu préoccupe depuis longtemps le Conseil du statut de la femme. Aussi, en mars dernier, l’assemblée des membres l’a mandaté pour réaliser un avis contre la légalisation de la prostitution. Pour étayer les travaux qui mèneront à la publication de cet avis, le Conseil examinera de manière approfondie le jugement de la Cour supérieure de l’Ontario.

Pour l’instant, le Conseil du statut de la femme, quoique sensible aux conditions de vie des prostituées, estime que la décision rendue hier est lourde de conséquences pour elles et pour l’ensemble des femmes, et qu’elle porte atteinte à l’égalité entre les femmes et les hommes.

Déjà, en 2002, le Conseil avait publié une étude, La prostitution : profession ou exploitation ? Une réflexion à poursuivre. Celle-ci faisait état des conséquences de la prostitution sur les personnes prostituées et ex-prostituées, sur l’ensemble des femmes et sur la population toute entière.

« La société québécoise valorise les rapports égalitaires entre les femmes et les hommes. C’est à la lumière de cet objectif fondamental qu’il faut se positionner face au phénomène de la prostitution », de conclure Mme Pelchat.

Source : Conseil du statut de la femme

Mis en ligne sur Sisyphe, le 29 septembre 2010



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


mercredi 31 octobre
La CLES - Réaction aux prises de position de la FFQ sur la prostitution
lundi 8 octobre
Brigitte Paquette, "La déferlante #MoiAussi. Quand la honte change de camp"
dimanche 30 septembre
Conférence publique - Sortir de la prostitution, socialement, politiquement, juridiquement
dimanche 16 septembre
La CLES exhorte les partis à faire connaître leurs engagements en matière d’exploitation sexuelle
mercredi 16 mai
Lancement du livre "Zéromacho" de Florence Montreynaud le 23 mai à Montréal
jeudi 8 mars
Conseil du statut de la femme - 8 mars, 8 raisons de se mobiliser contre la violence et le harcèlement à caractère sexuel
mardi 6 mars
FMHF - L’expérience des femmes victimes de violence dans le système de justice pénale : un parcours difficile. Rapport de recherche
dimanche 4 mars
Coalition féministe contre la violence envers les femmes (CFVF) : #etmaintenant ? - Des groupes promettent de talonner la classe politique !
dimanche 28 janvier
Des réactions à la tribune de 100 femmes françaises sur #MeToo et "la liberté d’importuner" des hommes
mardi 23 janvier
Mémoire de PDF Québec pour favoriser la pleine participation des Québécoises, de toutes origines, au marché du travail






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin