| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







mercredi 19 janvier 2011
Michèle Montas et Jan J. Dominique déposent une plainte contre Jean-Claude Duvalier, par Élaine Audet

Michèle Montas, qui vit maintenant en Haïti, compagne du journaliste Jean Dominique assassiné par le régime Duvalier, a décidé de porter plainte contre Jean-Claude Duvalier, revenu par surprise dimanche dans son pays natal. Elle a été exilée par le gouvernement Duvalier, emprisonnée comme tous les employé-es de Radio Haïti et tant d’autres. Pendant ses 28 ans au pouvoir le dictateur a incarcéré, torturé, fait disparaître, assassiné plus de 30 000 personnes et s’est enfui en 1986 avec plusieurs centaines de millions de dollars volés à l’État haïtien (1). La répression sauvage des tontons macoutes a fait de nombreuses victimes parmi les Haïtiennes qui, à l’instar de Michèle Montas, luttaient contre la dictature, toujours très engagées dans le mouvement communautaire en temps de crises, comme on l’a vu depuis le tremblement de terre.

Alors que le Tribunal pénal international ne peut poursuivre Duvalier parce que ses exactions ont été commises avant sa création, il pourrait être jugé si une plainte est déposée en Haïti. On apprend aussi que les crimes contre l’humanité sont imprescriptibles. "J’ai trop souvent entendu au cours de ces derniers jours qu’il n’y avait pas eu de répression sous Jean-Claude Duvalier, que tout allait bien. Moi qui ai souffert avec mes collègues de radio Haïti de la rafle du 28 novembre 1980, je suis décidée à intenter une action en justice par-devant le commissaire du gouvernement contre Jean-Claude Duvalier pour violation de droits des l’homme, arrestations arbitraires, tortures, assassinats, exil forcé", déclare, outrée, Michèle Montas. L’amnésie collective au sujet du régime des Duvalier lui est insupportable : "Parce que nous avons oublié à quel prix nous avons payé notre liberté de presse, à quel prix nous avons payé notre liberté de réunion, nous sommes condamnés à commettre les mêmes erreurs (2)."

La fille de Jean Dominique, l’écrivaine Jan J. Dominique, qui vit à Montréal depuis 1980, a aussi réclamé lundi l’arrestation de l’ancien dictateur. Dans Mémoire errante (2008), Le Célestine (2007) et Mémoire d’une amnésique (2004), publiés aux éditions du remue-ménage, elle explore la mémoire, le racisme, l’écriture au féminin, le désir, les rapports entre les hommes et les femmes et l’amour. Mémoire d’une amnésique lui a valu en 1984 le Prix Henri Deschamps en Haïti. La lecture de ces romans participe au devoir de mémoire qui s’impose en Haïti et peut aider à comprendre comment on en est arrivé à la situation désastreuse actuelle.

1. Yves Boisvert, "Duvalier ou comment le faire condamner", La Presse, 19 janvier 2011.
2. Le Nouvelliste, 17 janvier 2011.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 18 janvier 2011



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


lundi 12 septembre
Parité femmes-hommes : le Groupe Femmes, Politique et Démocratie interpelle les candidatEs à la course à la chefferie du Parti Québécois
mardi 21 juin
Condition féminine Canada - Appel de candidature pour les Prix du Gouverneur général du Canada commémorant l’affaire "personne". Jusqu’au 10 juillet
vendredi 26 février
Femmes, féministes et indépendantistes - Le 8 mars au Lion d’Or
jeudi 15 octobre
Formations du Groupe Femmes, Politique et Démocratie en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine
vendredi 13 mars
PDF Québec s’inquiète de la situation au Conseil du statut de la femme
mardi 4 novembre
Le Réseau des lesbiennes du Québec vous invite
lundi 27 octobre
PDF Québec demande au gouvernement de respecter sa politique pour l’égalité
mercredi 22 octobre
Austérité vs égalité : la ministre Stéphanie Vallée dévie de son mandat
mercredi 3 septembre
Lettre d’appui à la ministre Najat Vallaud-Belkacem
mardi 3 juin
Nécessité de politiques fiscales sexo-spécifiques - Mémoire du Groupe des 13 dans le cadre des Consultations pré-budgétaires du Québec, 2014-2015






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin