| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







vendredi 11 février 2011
Pinar Selek acquittée, mais la procédure n’est pas close

Pinar Selek a été acquittée. Écrivaine, sociologue et féministe turque, elle était accusée faussement d‚avoir fait exploser une bombe en 1988 dans le Marché des Épices à Istanbul. Elle qui vivait en exil à Berlin est désormais libre de rentrer en Turquie.

Elle est soutenue par la Fédération internationale des droits de l’homme, et beaucoup d’entre nous ont signé la pétition.
Voir ici.

Adelphiquement, Florence Montreynaud

- Lire aussi : Troisième acquittement de Pinar Selek, mais la procédure n’est pas close.


Appel à soutien pour la sociologue turque Pinar Selek victime d’un système judiciaire inique

Pınar Selek est une sociologue turque victime d’une des plus grandes bavures judiciaires de la Turquie contemporaine. Accusée d’être à l’origine d’un attentat terroriste en 1998 au marché des épices (Marché égyptien) d’Istanbul, elle risque la prison à vie, malgré deux acquittements successifs en 2006 et 2007. Victime d’un procès kafkaïen depuis 12 ans, elle vit actuellement à Berlin, invitée par le P.E.N.-Allemagne dans le cadre du programme « Écrivains en exil ».

En mars 2009, la 9è chambre pénale de la Cour de Cassation, le Yargıtay, d’Istanbul, a réclamé une peine de prison à vie pour Pınar Selek, annulant ainsi les deux décisions de la douzième chambre du Tribunal correctionnel d’Istanbul, qui l’avait acquittée pour manque de preuve la reliant à l’explosion.

L’affaire sera examinée à nouveau le 9 février 2011 par la douzième Cour d’Assises d’Istanbul.

Après une mobilisation massive en Turquie, la vague de soutien s’est étendue d’abord en Allemagne, puis a gagné toute l’Europe. Un groupe de soutien français pour Pınar s’est formé en mars 2010, et nous invitons l’opinion publique française à intensifier la pression auprès des
autorités turques.

Nous invitons également toutes les institutions, ONG, associations concernées à envoyer des observateurs lors du prochain procès, le 9 février 2011 à Istanbul.

Pour plus d’information, contacter le collectif de soutien :
solidaritepinarselek.france@gmail.com
Site

POUR LA JUSTICE, TOUS SOLIDAIRES AVEC PINAR SELEK !
Ceci est un appel urgent de la Coopérative de Solidarité Féministe Amargi à tous les intellectuels, écrivains, artistes, associations féministes, avocats, journalistes, militants des droits humains et les politiques.

Pinar Selek, la sociologue féministe, militante antimilitariste, écrivaine et membre fondatrice de la coopérative féministe Amargi, risque de nouveau une peine d’emprisonnement à vie dans un procès pour lequel elle a déjà été acquittée à deux reprises.

En 1998, elle est victime d’une cabale politique et judiciaire à cause de ses recherches sociologiques sur les conditions du conflit armé entre la Turquie et le Kurdistan et les possibilités de réconciliation. Emmenée en détention préventive, sa recherche lui est confisquée et elle est alors torturée afin de donner les noms des personnes qu’elle avait interviewées. Devant son refus, elle est finalement incarcérée. En 1998, alors qu’elle est déjà en prison, son nom est associé à l’explosion du Bazar aux Épices d’Istanbul et elle est accusée d’avoir pris part à ce complot supposé. Au cours du procès, l’homme qui l’avait accusé à tort sous la torture se rétracte et aucune preuve de sa participation à un éventuel complot n’est apportée.

Finalement, Pinar Selek est libérée après deux ans et demi de prison. Pourtant, alors qu’elle a déjà été innocentée par deux fois, la 9ème chambre pénale de la Cour de Cassation décide de suspendre les acquittements et réclame l’ouverture d’un nouveau procès contre Pinar Selek où elle risque alors une peine lourde de 36 ans de prison. L’Assemblée Pénale Générale rejette l’objection du Procureur Général et renvoie l’affaire devant la 12ème Cour d’Assises qui avait prononcé l’acquittement.

Un nouveau procès contre Pinar Selek aura lieu le 9 février 2011 au tribunal d’Istanbul, à Beşiktaş. Aujourd’hui chaque action de solidarité avec Pinar selek est d’une importance capitale. Aussi, nous vous invitons à soutenir notre lutte pour la justice :
- en vous joignant en personne à la session du tribunal qui a lieu le 9 février ou en envoyant un comité d’observation au procès,
- en organisant des conférences de presse, en écrivant ou en nous envoyant vos déclarations de soutien politique (groupes/organisations),
- en rendant visible l’affaire Pinar Selek dans votre pays/État en diffusant cet appel et la campagne d’information qui l’accompagne,
- en participant à la pétition pour la campagne de Pinar Selek organisée par le PEN Club allemand.

Cette pétition sera présentée en public par le PEN club allemand le jour du procès au cours d’une conférence de presse exceptionnelle à Istanbul. Toute contribution à cette pétition jusqu’au jour du procès est absolument la bienvenue.

Le procès de Pinar Selek est d’ores et déjà devenu un symbole dans la lutte pour la liberté et contre toutes les injustices. En relation étroite avec des groupes « marginalisés » par le système, Pinar Selek est également reconnue en Turquie, et ailleurs, pour ses livres sur la violence contre les travestis et les transexuelles à Istanbul, l’histoire des luttes pour la paix en Turquie et la construction de la masculinité dans le cadre du service militaire. Ce dernier livre, Sürüne Sürüne Erkek Olmak (Une vie de Chien : la Masculinité) est également publié en Allemagne sous le titre : Zum Mann gehätschelt. Zum Mann gedrillt.

Depuis 12 ans, de nombreux intellectuels turcs et étrangers ont apporté leur soutien à Pinar Selek en participant aussi personnellement à son procès. Le Pen Club allemand est également à la tête d’une campagne internationale de soutien qui est disponible
à cette adresse.

Pour plus de renseignements et/ou pour envoyer vos propositions de soutien à Pinar Selek, vous pouvez contacter :
- halatanigizplatformu@gmail.com (plateforme courriel pour la campagne turque « toujours témoins pour Pinar »)
- yaseminsevval@yahoo.com (porte-parole à l’international pour la Campagne de Soutien à Pinar Selek)
- karinkarakasli@yahoo.com (membre de la Campagne de Soutien à Pinar Selek)
- Solidaritepinarselek.france@gmail.com (Comité de Solidarité avec Pinar Selek, France)
- Sites Web en français : Lien 1 et Lien 2.
- En anglais.

L’HEURE DE LA SOLIDARITE SONNE A NOUVEAU, REJOIGNEZ-NOUS MASSIVEMENT !!!

AGISSONS D’URGENCE

Acquittement irrévocable et public de Pinar Selek !
Arrêt de cet acharnement politique !

Mis en ligne sur Sisyphe, le 21 janvier 2011



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


jeudi 24 mars
Mutilations génitales féminines : nous pouvons agir
jeudi 24 mars
L’assassinat de Berta Cáceres ne sera pas vain, par la MMF France
samedi 19 mars
Maroc - Plusieurs organisations dénoncent l’avant-projet de loi sur les violences contre les femmes
mardi 8 mars
JIF 2016 - L’avenir des femmes en Côte d’Ivoire
vendredi 4 mars
Ruptures - "Viols, armes de guerre : 9 mars 2016, pour un tribunal pénal international en République Démocratique du Congo (RDC)"
samedi 27 février
CNDF - Appel à un 8 mars de lutte pour l’égalité femmes/hommes au travail et dans la vie !
mardi 16 février
"Femmes et processus de paix". Le cas de la Bolivie
samedi 6 février
Congo - Le viol, une arme de terreur - Dans le sillage du combat du Docteur Mukwege
mardi 8 septembre
Les deux Aylan ou la compassion sélective, par Rudi Barnet
lundi 15 juin
Professions libérales - Les oubliées des politiques d’égalité femmes-hommes ? Le Laboratoire de l’égalité






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin