| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







mardi 8 février 2011
Entrevue avec Nawal el Saadaoui sur le soulèvement en Égypte, par Lola Matamala

Nawal El Saadawi (née le 27 octobre 1931) est une écrivaine égyptienne, féministe, militante, docteure en médecine et psychiatre. Elle a écrit plusieurs livres sur le thème des femmes sous l’islam, en se penchant notamment sur les mutilations génitales féminines dans sa société.

Je suis si heureuse du mouvement actuel. J’ai vibré avec lui ! Pouvoir participer à la révolution, aux manifestations pour renverser le gouvernement égyptien ! Je n’ai pas entendu autant d’espoir et de passion depuis plusieurs années. Je suis contente ! J’ai 80 ans et je suis si heureuse de vivre de tels moments. J’assiste aux manifestations tous les jours.

- Devrions-nous être préoccupées par les fondamentalistes musulmans ? Ici, en Occident, on s’inquiète de les voir potentiellement prendre le pouvoir.

Non ! Nous ne devons pas avoir peur des fondamentalistes islamiques. Nous devons savoir que des millions de femmes et d’hommes occupent les rues. Il ne s’agit pas de la droite et de la gauche, des islamistes ou de n’importe quel autre mouvement politique. Les gens sont révoltés contre la pauvreté et le régime de Moubarak. Aucun parti politique n’a commencé ce soulèvement. Il s’agit d’un mouvement spontané. Mais, tous les groupes politiques peuvent y participer. Aujourd’hui, tout le monde peut faire partie du mouvement, parce que le changement est à la fois de droite et de gauche. Finalement, les gens unissent leurs voix pour réclamer la liberté, la justice sociale, l’intégrité, l’indépendance et l’égalité. Ce qui se passe ici appartient aux jeunes, c’est tout.

Il est évident que les États-Unis et Israël, qui ont appuyé Moubarak avec leurs politiques néo-coloniales, veulent tromper le peuple. Ils veulent nous faire croire que si nous demandons le changement, nous serons dominé-es par les fondamentalistes. Ils veulent nous tromper. Je suis dans la rue tous les jours. C’est sûr qu’en Égypte, il y a des musulmans et des chrétiens. Mais les frères musulmans ne sont pas là en tant que tels dans les rues. Il y a de leurs sympathisants qui appuient les principes du mouvement populaire actuel.

- Les protestataires sont conscients. Ils protègent leur révolution. Les médias de communication occidentaux se concentrent sur la riposte violente des forces pro-gouvernementale : qui sont les responsables ?

La police ne fait pas son travail. Elle pousse des fiers à bras dans les rues pour créer le chaos afin que le peuple égyptien en arrive à la conclusion que Moubarak est nécessaire pour maintenir l’ordre.

- Que font les femmes dans tout cela ?

Les femmes sont présentes dans tout ce qui se passe. Le régime nous a enlevé beaucoup de droits depuis la dernière révolution en Égypte. Maintenant, nous sommes très prudentes. Nous ne voulons pas que cela se reproduise. Et je dirai la même chose aux Tunisiennes. Qu’elles soient conscientes des dangers et qu’elles ne prennent pas leur victoire pour acquise.

- Que pouvons-nous faire dans les autres pays ?

Nous appuyer ! Manifester devant l’Ambassade de l’Égypte et appuyer la volonté du peuple. J’étais à l’hôpital hier. La police a attaqué les jeunes. J’ai vu l’un d’eux qui a perdu un œil. Cela signifie que la police attaque pour tuer.

Ainsi parlait Nawal el Saadaoui avant de retourner dans les rues du Caire.

Traduction libre pour Sisyphe : Élaine Audet.

Lire la version originale espagnole, 3 février 2011.

Collaboration de Sholeh Irani. Artemisa Noticias/Feministiskt Perspektiv

Autre article : "The Egyptian Revolution engenders values and a new social decade", by Nawar el Saadawi

Voir également : Nawar el Saadawi, "From Tahrir Square : The City in the Field", translated and edited by Robin Morgan, Women’s Media Center, February 7, 2011.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 4 février 2011



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


jeudi 24 mars
Mutilations génitales féminines : nous pouvons agir
jeudi 24 mars
L’assassinat de Berta Cáceres ne sera pas vain, par la MMF France
samedi 19 mars
Maroc - Plusieurs organisations dénoncent l’avant-projet de loi sur les violences contre les femmes
mardi 8 mars
JIF 2016 - L’avenir des femmes en Côte d’Ivoire
vendredi 4 mars
Ruptures - "Viols, armes de guerre : 9 mars 2016, pour un tribunal pénal international en République Démocratique du Congo (RDC)"
samedi 27 février
CNDF - Appel à un 8 mars de lutte pour l’égalité femmes/hommes au travail et dans la vie !
mardi 16 février
"Femmes et processus de paix". Le cas de la Bolivie
samedi 6 février
Congo - Le viol, une arme de terreur - Dans le sillage du combat du Docteur Mukwege
mardi 8 septembre
Les deux Aylan ou la compassion sélective, par Rudi Barnet
lundi 15 juin
Professions libérales - Les oubliées des politiques d’égalité femmes-hommes ? Le Laboratoire de l’égalité








Entrevue avec Nawal el Saadaoui sur le soulèvement en Égypte, par Lola Matamala
9 octobre 2012
Para Lola Matamala
27 avril 2011, par Sisyphe
Entrevue avec Nawal el Saadaoui sur le soulèvement en Égypte, par Lola Matamala
26 avril 2011



Entrevue avec Nawal el Saadaoui sur le soulèvement en Égypte, par Lola Matamala
9 octobre 2012   [retour au début des forums]

Elle se trompait grandement en disant qu’il ne fallait pas se préoccuper des fondamentalistes musulmans. Ils sont au pouvoir dans tous les pays touchés par les soulèvements et les droits des femmes ont reculé. Trop d’optimisme égare.

[Répondre à ce message]

Para Lola Matamala
27 avril 2011, par Sisyphe   [retour au début des forums]

Élaine Audet esta la persona que ha publicado esta entrevista y la que la ha traducido.

sisyphe.info@videotron.ca

[Répondre à ce message]

Entrevue avec Nawal el Saadaoui sur le soulèvement en Égypte, par Lola Matamala
26 avril 2011   [retour au début des forums]

Buenas tardes !
Me gustaría ponerme en contacto con la persona que ha publicado esta entrevista o la que la ha traducido...
Un saludo
Lola Matamala

[Répondre à ce message]

http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin