| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







mercredi 23 février 2011
Enfants soldats - Les fillettes aux fusils

par Odile Tremblay

Soulignant la Journée mondiale contre l’utilisation d’enfants soldats célébrée demain un peu partout dans le monde, le documentaire de Raymonde Provencher, « Grace, Milly, Lucy... des fillettes soldates », prend l’affiche à EXcentris aujourd’hui, avant de gagner Toronto, Vancouver, Québec. Un voile se lève sur le sort de filles qui ont tout subi et tout fait subir.

On a vu plusieurs documents-chocs sur les enfants de la guerre de brousse en Afrique ou ailleurs, à peine plus hauts que leurs fusils, d’abord kidnappés par des armées rebelles, dressés comme machines à tuer et chair à canon, obéissant aux ordres plus aveuglément que les adultes, pour un sourire, un cadeau, la reconnaissance du groupe... Portrait type : un garçon.

Mais voici que Raymonde Provencher, documentariste québécoise engagée, soulève un autre pan de ces enrôlements forcés. Les filles... Grandes oubliées des statistiques de l’horreur. Son excellent film, premier du genre, « Grace, Milly, Lucy, des fillettes soldates », leur donne la parole.

Des études récentes estiment qu’à travers le monde, environ 120 000 filles seraient associées à des groupes armés. Parmi les 30 000 enfants enlevés au cours des deux dernières décennies en Ouganda, le tiers seraient des fillettes. « On savait que ces armées rebelles kidnappaient des filles pour la popote, la lessive et pour servir d’esclaves sexuelles, voici qu’on découvre qu’elles furent également armées, appelées à tuer », explique Raymonde Provencher.

- Lire la suite dans Le Devoir, 11 février 2011

- Lire un article dans VOIR.

Le film est présenté au Cinéma Parallèle, 3536, rue St-Laurent,
Montréal, (514) 847-9272.

11 AU 13 FÉVRIER : 13H00 > 18H35
14 AU 17 FÉVRIER : 18H35

Mis en ligne sur Sisyphe, le 11 février 2011



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


jeudi 25 mai
"Musow, dialogue de femmes", film documentaire sur l’excision
jeudi 24 mars
Mutilations génitales féminines : nous pouvons agir
jeudi 24 mars
L’assassinat de Berta Cáceres ne sera pas vain, par la MMF France
samedi 19 mars
Maroc - Plusieurs organisations dénoncent l’avant-projet de loi sur les violences contre les femmes
mardi 8 mars
JIF 2016 - L’avenir des femmes en Côte d’Ivoire
vendredi 4 mars
Ruptures - "Viols, armes de guerre : 9 mars 2016, pour un tribunal pénal international en République Démocratique du Congo (RDC)"
samedi 27 février
CNDF - Appel à un 8 mars de lutte pour l’égalité femmes/hommes au travail et dans la vie !
mardi 16 février
"Femmes et processus de paix". Le cas de la Bolivie
samedi 6 février
Congo - Le viol, une arme de terreur - Dans le sillage du combat du Docteur Mukwege
mardi 8 septembre
Les deux Aylan ou la compassion sélective, par Rudi Barnet






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin