| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







mercredi 23 février 2011
Enfants soldats - Les fillettes aux fusils

par Odile Tremblay

Soulignant la Journée mondiale contre l’utilisation d’enfants soldats célébrée demain un peu partout dans le monde, le documentaire de Raymonde Provencher, « Grace, Milly, Lucy... des fillettes soldates », prend l’affiche à EXcentris aujourd’hui, avant de gagner Toronto, Vancouver, Québec. Un voile se lève sur le sort de filles qui ont tout subi et tout fait subir.

On a vu plusieurs documents-chocs sur les enfants de la guerre de brousse en Afrique ou ailleurs, à peine plus hauts que leurs fusils, d’abord kidnappés par des armées rebelles, dressés comme machines à tuer et chair à canon, obéissant aux ordres plus aveuglément que les adultes, pour un sourire, un cadeau, la reconnaissance du groupe... Portrait type : un garçon.

Mais voici que Raymonde Provencher, documentariste québécoise engagée, soulève un autre pan de ces enrôlements forcés. Les filles... Grandes oubliées des statistiques de l’horreur. Son excellent film, premier du genre, « Grace, Milly, Lucy, des fillettes soldates », leur donne la parole.

Des études récentes estiment qu’à travers le monde, environ 120 000 filles seraient associées à des groupes armés. Parmi les 30 000 enfants enlevés au cours des deux dernières décennies en Ouganda, le tiers seraient des fillettes. « On savait que ces armées rebelles kidnappaient des filles pour la popote, la lessive et pour servir d’esclaves sexuelles, voici qu’on découvre qu’elles furent également armées, appelées à tuer », explique Raymonde Provencher.

- Lire la suite dans Le Devoir, 11 février 2011

- Lire un article dans VOIR.

Le film est présenté au Cinéma Parallèle, 3536, rue St-Laurent,
Montréal, (514) 847-9272.

11 AU 13 FÉVRIER : 13H00 > 18H35
14 AU 17 FÉVRIER : 18H35

Mis en ligne sur Sisyphe, le 11 février 2011



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


jeudi 24 mars
Mutilations génitales féminines : nous pouvons agir
jeudi 24 mars
L’assassinat de Berta Cáceres ne sera pas vain, par la MMF France
samedi 19 mars
Maroc - Plusieurs organisations dénoncent l’avant-projet de loi sur les violences contre les femmes
mardi 8 mars
JIF 2016 - L’avenir des femmes en Côte d’Ivoire
vendredi 4 mars
Ruptures - "Viols, armes de guerre : 9 mars 2016, pour un tribunal pénal international en République Démocratique du Congo (RDC)"
samedi 27 février
CNDF - Appel à un 8 mars de lutte pour l’égalité femmes/hommes au travail et dans la vie !
mardi 16 février
"Femmes et processus de paix". Le cas de la Bolivie
samedi 6 février
Congo - Le viol, une arme de terreur - Dans le sillage du combat du Docteur Mukwege
mardi 8 septembre
Les deux Aylan ou la compassion sélective, par Rudi Barnet
lundi 15 juin
Professions libérales - Les oubliées des politiques d’égalité femmes-hommes ? Le Laboratoire de l’égalité






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin