| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







lundi 23 mai 2011
Le harcèlement devient un motif de licenciement au FMI

Le 20 mai 2011 - Le Fonds monétaire international (FMI) a rendu public hier son nouveau code de conduite. Le nouveau règlement, qui avait été approuvé le 6 mai, fait suite à l’affaire Piroska Nagy, du nom d’une économiste du FMI avec laquelle Dominique Strauss-Kahn avait eu une relation extraconjugale en 2008.

Le harcèlement devient un motif de sanction voire de licenciement. Le code s’applique à l’ensemble du personnel du FMI, employé-e-s comme membres du conseil d’administration. Une liaison entre un-e supérieur-e et sa-son subordonné-e est désormais assimilée à un conflit d’intérêts potentiel.

- Source : Site Égalité.

***

Chantal Brunel appelle à condamner le traitement sexiste des violences faites aux femmes

Dans un communiqué du 20 mai, Chantal Brunel, rapporteure générale de l’Observatoire de la parité entre les femmes et les hommes , appelle à une condamnation claire et unanime, notamment médiatique et politique, du traitement sexiste des violences faites aux femmes.

Elle déplore que malgré le vote de la loi sur les violences faites aux femmes en juillet dernier, le traitement médiatique de ces affaires ne donne pas toute sa dimension à la GRAVITé :

Des agressions sexuelles, qui sont des crimes et des délits (le viol, l’inceste, l’exhibition sexuelle ou le harcèlement sexuel sont passibles en France de peine d’emprisonnement allant d’un an à vingt ans)

De la réalité des violences sexuelles faites aux femmes (environ 23 000 faits constatés par la police et la gendarmerie dont 10 108 viols en 2010 selon l’Observatoire national de la délinquance. Pour le Collectif féministe contre le viol et la Fédération Solidarité femmes qui gèrent les numéros d’appel dédiés aux femmes victimes, le nombre pourrait atteindre 100 000 VIOLS PAR AN dans la mesure où 1 victime sur 10 seulement porte plainte).

Source : Site Égalité.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 20 mai 2011



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


vendredi 17 novembre
FMHF - Déjeuner des hommes pour l’élimination des violences envers les femmes - Invitation
vendredi 20 octobre
PDF Québec - Ne minimisons pas les agressions contre les femmes
lundi 2 octobre
Les hommes alliés contre les violences faites aux femmes - Lancement de la 4ème capsule
jeudi 28 septembre
Invitation de La CLES - Journée internationale de non-prostitution : grande soirée sur le thème "Les jeunes féministes et la position abolitionniste"
mercredi 20 septembre
CSF - Pour atteindre l’égalité, il faut appeler une femme une femme !
mardi 30 mai
"Un trop Grand Prix pour les femmes et les filles", une campagne de sensibilisation à l’exploitation sexuelle
lundi 27 mars
Gai Écoute Panels 2017, le 21 avril
vendredi 17 mars
Revue Relations - Violences faites aux femmes : le Québec à un tournant ?
dimanche 5 mars
"Dis, c’est quoi le féminisme ?" par Nadia Geerts
mardi 24 janvier
Conférence - Le racisme systémique entre justice sociale et persistance






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin