| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







vendredi 22 juillet 2011
Un groupe islamiste veut enseigner aux femmes musulmanes à être de "bonnes putes" pour leur mari

Pour lutter contre la prostitution, soyez de « bonnes putes » avec vos maris.
Un groupe islamiste veut enseigner aux musulmanes comment « satisfaire leurs maris dans la chambre à coucher » tout en s’attaquant au problème de la prostitution et du jeu, apprend-on sur le Guardian.

Le Club des femmes soumises (Obedient Wives Club) affirme que les femmes musulmanes devraient apprendre à « être soumises » pour réussir des mariages plus harmonieux, et atteindre une société apaisée. Ces propos indignent musulmans et non musulmans autour du monde, explique le quotidien britannique.

Le OWC a des ramifications en Malaisie, en Indonésie et à Singapour. Le club planifie de s’installer à Paris et à Londres avant la fin de l’année. L’organisation malaisienne a été créée par des anciennes membres du groupe extrémiste al-Arquam qui s’était également distingué il y a deux ans en créant un club de polygamie, rapporte le site Gawker.

Evidemment, leur « philosophie » provoque la polémique : la directrice du club en Malaisie Rohaya Mohamad a déclaré qu’en « devenant une bonne pute [...] et en le servant mieux qu’une prostituée de première classe », une femme pourrait aider à « réduire des problèmes sociaux comme la prostitution, la violence domestique, le trafic d’êtres humains et les bébés abandonnés ».

La co-fondatrice de la branche de Singapour, Darlan Zaini, a expliqué récemment que « la religion musulmane veut que si le mari a envie de sexe et la femme est fatiguée, elle doit le faire quand même. Sinon, les anges la maudiront ».

En Malaisie, le groupe créé il y a un mois aurait déjà 800 membres, comme le rapporte le site asiaone.com. Mais à Singapour, les préceptes d’obéissance ont du mal à prendre. Des groupes Facebook comme "Dites non au Obedient Wives Club" se sont créés, rapporte le Guardian.

Même le Conseil religieux islamique de Singapour s’est opposé aux vues promues par le groupe, affirmant que « le bonheur d’un mariage va au-delà de la satisfaction sexuelle reçue de la part de sa femme ».

Des critiques que les femmes de l’association singaporéenne balaient d’une réponse simple : sa directrice, Darlan Zaini, met en cause le nom du groupe : « Le Club des femmes soumises, c’est trop controversé, a-t-elle estimé, on peut utiliser un nom plus simple, comme "Famille Heureuse" par exemple ».

Source : Slate.fr

Lire aussi : "Des esclaves sexuelles pour lutter contre l’adultère ?"

Mis en ligne sur Sisyphe, le 21 juillet 2011



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


mardi 24 janvier
Conférence - Le racisme systémique entre justice sociale et persistance
jeudi 19 janvier
Le groupe de recherche d’intérêt public du Québec (GRIP-Q) à McGill : Contre les mascu au Rialto !
samedi 3 décembre
L’Université de Montréal se mobilise contre la violence faite aux femmes
samedi 26 novembre
Condition féminine Canada - Appel de candidatures de groupes pour la Commission de la condition de la femme des Nations Unies
vendredi 25 novembre
Condition féminine Canada - 16 jours d’actions contre les violences fondées sur le sexe
samedi 19 novembre
Le Conseil du statut de la femme demande une enquête indépendante sur le racisme systémique envers les Premières Nations
mercredi 9 novembre
MMF - 25 novembre 2016 : Debout contre les violences contre les femmes !
lundi 31 octobre
Question trans - Moratoire sur le projet de loi C-16, pétition
vendredi 28 octobre
Secrétariat à la condition féminine du Québec - Stratégie gouvernementale pour prévenir et contrer les violences sexuelles 2016-2021
jeudi 27 octobre
Le Conseil du statut de la femme présente la recherche "L’engagement des femmes dans la radicalisation violente"








Des islamistes
30 juillet 2011
Pas un groupe islamiste...
29 juillet 2011, par martin dufresne



Des islamistes
30 juillet 2011   [retour au début des forums]

Qui vous dit que Libération dit plus vrai qu’un autre ? Tout dépend de la source d’où provient la dépêche. De toute façon, il s’agit d’islamistes, qui prêchent leur enseignement misogyne, que ce soit un groupe ou des individus. Dans une perspective d’égalité et de lutte à la violence contre les femmes, il serait plus utile de les dénoncer que de relever cette différence entre les dépêches.

[Répondre à ce message]

Pas un groupe islamiste...
29 juillet 2011, par martin dufresne   [retour au début des forums]

Attention, il ne s’agit pas d’un "groupe islamiste" mais d’une multinationale dont ce sont des salariées qui diffusent ce message : http://www.liberation.fr/monde/01012350972-mi-pute-mi-soumise-en-malaisie

[Répondre à ce message]

http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin