| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







vendredi 16 septembre 2011
Affaire DSK - Parlant de mensonges et de passé trouble...

On a étalé le passé de N. Diallo, qui a accusé Dominique Strauss-Kahn de viol. On l’a abandonnée parce qu’elle avait menti précédemment. Mais D. Strauss-Kahn n’a pas un passé très net et qui croit qu’il n,a jamais menti ? Voici quelques faits marquant de la vie tourmentée de DSK.

Affaires judiciaires concernant Dominique Strauss-Kahn

« Dans le cadre de l’affaire de la MNEF, il est poursuivi pour "faux et usage de faux". Les questions portent sur son rôle en tant que consultant lors de la négociation de l’entrée de la Compagnie générale des eaux (CGE) au sein d’une holdin"g de la MNEF, à une époque où il exerçait la profession d’avocat d’affaires. À ce titre, il a perçu 603 000 francs de la mutuelle étudiante, en février 1997. La justice soupçonne une affaire de fausses factures visant à couvrir un emploi fictif dont il aurait bénéficié. Accusé d’avoir produit une fausse facture (il reconnaît l’avoir antidatée, mais sans intention délictuelle), il est mis en examen le 15 décembre 1999, puis est relaxé par le tribunal correctionnel de Paris le 7 novembre 2001.

Il est aussi l’objet de soupçons d’emploi fictif dans une filiale suisse du groupe pétrolier ELF Aquitaine au profit de sa secrétaire, Evelyne Duval, de 1993 à 1994, pour un montant total de 192 000 francs. Il est mis en examen pour "complicité par instruction donnée et recel d’abus de biens sociaux" en janvier 2000. La juge d’instruction Eva Joly prononce un non-lieu à son encontre le 2 octobre 200131.

Dominique Strauss-Kahn est également mis en cause dans l’affaire de la cassette Méry. Il est notamment accusé d’avoir octroyé, en tant que ministre de l’Économie, une remise fiscale de 160 millions de francs au couturier Karl Lagerfeld en échange de la remise par l’avocat de ce dernier d’une cassette contenant des aveux de Jean-Claude Méry, financier occulte du RPR. Dominique Strauss-Kahn reconnaît avoir détenu cette cassette, mais déclare ne jamais l’avoir regardée et l’avoir égarée. Le 23 mai 2001, la section financière du parquet de Paris requiert la saisine de la Cour de justice de la République pour enquêter sur d’éventuels faits de "corruption passive" et de "concussion", tandis qu’un rapport du procureur de la République de Paris, Jean-Pierre Dintilhac, indique qu’il existe de "fortes présomptions de faits de corruption passive à l’encontre de l’ex-ministre". Finalement, le 28 juin 2001, le procureur général près la Cour de cassation, Jean-François Burgelin, prend la décision de ne pas saisir la CJR, considérant qu’en l’état, il manque "les indices pour justifier une saisine de la CJR du chef de concussion".

Pendant cette période, plusieurs élus socialistes sont critiques à son égard : en septembre 2000, Odette Grzegrzulka considère ainsi qu’"il n’est plus digne d’être membre" du Parti socialiste, Ségolène Royal déclare que les personnalités politiques sont là "pour servir et pas pour se servir". Dominique Strauss-Kahn fait son retour en politique au niveau national en étant réélu député de la 8e circonscription du Val-d’Oise avec 53,89% des voix, le 1er avril 2001, au second tour d’une élection législative partielle provoquée par la démission de sa suppléante, Raymonde Le Texier. Il est alors considéré comme "premier ministrable" en cas de victoire de Lionel Jospin à l’élection présidentielle de 2002.

...À son arrivée, il met notamment en place un plan de départs volontaires pour 600 cadres et salariés, et vend une partie des stocks d’or du FMI.

Le Wall Street Journal révèle, le 18 octobre 2008, qu’une enquête interne est ouverte au FMI pour savoir si Dominique Strauss-Kahn fait preuve de favoritisme au sein de l’organisation en faveur de sa maîtresse, Piroska Nagy, ancienne responsable du département Afrique du Fonds. Cette dernière l’accuse d’avoir abusé de sa position :

"M. Strauss-Kahn a abusé de sa position pour entrer en relation avec moi […] Je n’étais pas préparée aux avances du directeur général du FMI. […] J’avais le sentiment que j’étais perdante si j’acceptais, et perdante si je refusais […]. Je crains que cet homme n’ait un problème qui, peut-être, le rend peu apte à diriger une organisation où travailleraient des femmes."
L’avocat de Dominique Straus-Kahn, William Taylor a défendu avec succès le patron du FMI, dans le cadre de l’affaire Piroska Nagy.

Réputé "homme à femmes" et "drague[ur]" de manière "très lourde, très appuyée" d’après Aurélie Filipetti, Dominique Strauss-Kahn présente publiquement ses excuses à son épouse Anne Sinclair, ainsi qu’au personnel du Fonds monétaire international pour avoir fait "une erreur de jugement" en ayant une liaison avec une subordonnée et le 25 octobre, il est disculpé par l’enquête du FMI dont le doyen du conseil d’administration souligne toutefois qu’il a commis des actes "regrettables et reflétant une grave erreur de jugement". À ce sujet, le journaliste Jean Quatremer écrit en 2007 : "Le seul vrai problème de Strauss-Kahn est son rapport aux femmes. Trop pressant […], il frôle souvent le harcèlement. Un travers connu des médias, mais dont personne ne parle (on est en France)."

Le 6 mai 2011, à la suite de l’affaire Piroska Nagy, le harcèlement devient un motif de licenciement au FMI. »

- Extrait de Wikipédia

- "DSK, libéré mais déja accusé par des prostituées new-yorkaises"

Mis en ligne sur Sisyphe, le 27 août 2011



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


lundi 12 septembre
Appel de textes pour les Cahiers de la femme - La violence faite aux femmes dans les universités et les collèges
mercredi 7 septembre
Un automne pour lutter contre les violences sexuelles - la CLES, le RQCALACS et alliées
jeudi 18 août
Condition féminine Canada - Votre opinion sur la Stratégie fédérale contre la violence fondée sur le sexe. Avant le 1 septembre
jeudi 9 juin
Montréal - "Le commerce du sexe", un film d’Ève Lamont, en ouverture de l’édition 2016 du Cinéma urbain à la belle étoile
jeudi 2 juin
"Acheter du sexe n’est pas un sport" - Campagne de sensibilisation visant à contrer l’exploitation sexuelle
vendredi 27 mai
CSF - Portrait statistique Égalité femmes-hommes : les femmes sans diplôme ont des salaires beaucoup plus bas que les hommes dans la même situation
jeudi 26 mai
La FFQ célèbre son 50e anniversaire
mercredi 25 mai
La CLES - Lancement de la campagne : Je lutte pour l’égalité, je soutiens le Fonds de solidarité
mercredi 6 avril
HCÉ - Permettre la sortie du système prostitutionnel
lundi 4 avril
Prostitution - CAP international soutient l’adoption par la France d’une loi historique globale et cohérente !






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin