| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







jeudi 9 septembre 2004
Cette violence qui tue - Un dossier de "Libération"

En France, cinquante fois plus d’hommes tuent leur femme que l’inverse.

Libération publie aujourd’hui, le 9 septembre 2004, un dossier sur la violence faite aux femmes en milieu conjugal en France. Dans une série d’articles, la journaliste Blandine Grosjean démontre à quel point cette question est tabou dans son pays où on parle de cette violence, parfois mortelle, en termes de "différends conjugaux", comme si on refusait de la reconnaître. Elle fait allusion aux euphénismes employés par les médias qui abordent ce sujet et du peu de détails qu’on donne en relatant ces tragédies individuelles.

Contrairement à ce qui se passe ailleurs, écrit-elle, en France, on persiste à traiter la violence subie par les femmes comme une affaire privée, un fait divers ou isolé, jamais comme un problème de société.

Dans l’article intitulé « Des différends conjugaux », elle rapporte que du 29 juin au 29 août dernier, 29 femmes ont été tuées par leur mari, leur compagnon, leur ex-ami ou ex-conjoint, soit une tous les deux jours et, en extrapolant, 180 par an... Dans les cas qu’elle mentionne, la plupart des hommes ont tué parce que leur femme, conjointe ou amie les avait quittés ou projetait de les quitter.

« Jamais, dans ces courtes relations, on ne sollicite une association féministe - comme sont sollicitées les associations communautaires lors de délits racistes -, jamais la mort violente d’une femme ne suscite la mise en cause d’institutions comme dans les cas de maltraitance à enfants. Pas de remous, ni de scandale », écrit Blandine Grosjean. Lire Des « différends » conjugaux... Du 29 juin au 29 août, recensement de crimes commis dans l’indifférence.

En éditorial, Gérard Dupuy écrit : « La manière la plus simple de s’accommoder d’un fait désagréable, c’est encore d’ignorer son existence. Personne n’ose trouver ouvertement normal que cinquante fois plus d’hommes tuent leur femme que l’inverse. C’est pourtant la sagesse arithmétique à laquelle aboutit le refus de s’en étonner ». Lire l’article : Ignorance.

Autres articles de ce dossier de Libération sur la violence faite aux femmes en milieu conjugal, édition du 9 septembre 2004. Ils sont tous pertinents.

- À savoir
- En France, des femmes tuées en silence
- « La violence des hommes est un tabou »
- Ignorance

- Voir également le point de vue critique d’Elise Thiébaut, dans La triple peine de Samira Bellil

Mis en ligne sur Sisyphe, le 9 septembre 2004.
 



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


vendredi 9 novembre
Pour garder vivante la mémoire des disparues de Polytechnique
jeudi 2 février
"Souvenez-vous, résistez, ne pliez pas"

jeudi 10 novembre
À la mémoire de nos mortes
lundi 10 août
Ces crimes sont tout sauf honorables
mardi 4 août
Une autre tuerie misogyne en Pennsylvanie, par Vancouver Rape Relief and Women’s Shelter
vendredi 8 décembre
Les meurtres sexistes depuis un an au Québec
mercredi 27 septembre
Affaire Sohane : une cour reconnaît qu’il s’agit d’un crime sexiste
dimanche 4 décembre
Depuis 1989, 615 femmes + 176 jeunes ou enfants tués par des hommes
dimanche 14 août
Mexique : Vérité et justice pour les femmes assassinées et enlevées à Ciudad Juárez et à Chihuahua
mercredi 25 mai
Un déficit de 66 millions de femmes








> Cette violence qui tue - Un dossier de "Libération"
14 juin 2006, par gomezB
> Cette violence qui tue - Un dossier de "Libération"
4 juillet 2005, par Pooky



> Cette violence qui tue - Un dossier de "Libération"
14 juin 2006, par gomezB   [retour au début des forums]

Bonjour,

je suis une femme, une mère de famille, divorcée, je vie seule et parce que je vie seule, on a commencer à m’embêter dans mon voisinage. Actuellement je suis victime de propos calomnieux et diffamatoires incitant certaine personne à mal agir à mon encontre. J’ai entretenu une relation avec un médecin généraliste qui aurait incité la police à mon encontre à la demande de ses amis : ce qui m’a été fait lors de mon traitement de radiothérapie : menace et mauvais soin - on m’a fait une greffe du tympan qui soit disant n’a pas fonctionné, en fait on m’a installé un appareil difusant des sonorités à titre expérimentale, d’après ce que je resens et ce qui m’a été dit. la radiothérapeute qui assurait mon suivi m’avait déconseillé cette greffe. Tous savais ce que l’on était entrain de me faire la non assistance à personne en danger est de rigueur apparement dans les hôpitaux de paris . Des mutilations dentaires visuels et autre m’ont été fait en toute légalité et surtout en toute impunité, d’après ce qui m’a été signalé : je serais raciste, exnophobe, antisémites, et tous les mauvais maux de la terre. Alors je ne suis pas étonnée de ce qui arrive dans le monde d’aujourd’hui et ddans le pays dits des droits de l’homme. Ce qui est arrivée à cette jeune fille dans une citée est vraiment horrible et c’est toujours dans les extrêmes que tous sont saisie de sentiment de choque. Les différences entre homme femme ne sont pas des légendes s’est tout les jours que la violence sur les femmes sont faites pas seulement dans les cités à tous niveaux.

gomezB

[Répondre à ce message]

> Cette violence qui tue - Un dossier de "Libération"
4 juillet 2005, par Pooky   [retour au début des forums]

J’ai découvert votre site il y a qq jours, et mon indignation grandit à chaque article que je lis. Là j’explose en découvrant que les liens vers le site Libération amène à une page indiquant que l’article n’est plus disponible "gratuitement". Un tel sujet est bien trop important pour être passé sous silence, auriez-vous une possibilité de faire pression sur Libé pour qu’ils remettent en libre consultation ces articles ?
Mon engagement féministe naissant se révolte de ces situations, et je prends conscience que c’est à moi à présent d’agir, et je sais que c’est à nous de les aider, même si j’ignore encore comment, je me sens coupable de ne pas venir en aide à mes soeurs moins chanceuses, moi qui aujourd’hui ne subit aucune oppression, en apparence au moins...

[Répondre à ce message]

http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin