| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







samedi 1er octobre 2011
Décès de la pianiste, musicographe et professeure Maryvonne Kendergi

Nouvelles, Radio-Canada

Maryvonne Kendergi, figure importante de la musique contemporaine au Québec et personnalité marquante de l’histoire de Radio-Canada, est décédée mardi le 27 septembre 2011 à Montréal à l’âge de 96 ans.

Cette professeure, musicographe, pianiste et commentatrice a reçu de nombreuses distinctions au cours de sa carrière. Elle fut notamment nommée membre de l’Ordre du Canada en 1980 et chevalier de l’Ordre national du Québec en 1985. Elle reçut aussi la médaille du Canadien de la musique en 1981 et fut élue à la Société royale du Canada en 1990.

Guidée par l’amour de la musique

Née en Arménie en 1915 et élevée en Syrie, Maryvonne Kendergi a mené ses études en France. Elle y a cumulé de nombreux diplômes, notamment de l’École normale de musique de Paris et de l’Université de la Sorbonne.

Maryvonne Kendergi est arrivée au Canada en 1952, plus précisément à Gravelbourg, en Saskatchewan. Elle y fut animatrice à la station de radio CFRG et professeure d’initiation artistique, avant de partir pour Montréal, en 1956.

Elle devint alors animatrice à la radio et à la télévision de Radio-Canada. Pendant une dizaine d’années, elle y a animé des émissions sur la musique nouvelle et sur les grands festivals européens. Au cours de ces émissions, elle a fait entendre aux auditeurs plus de 200 entretiens avec les plus grands compositeurs et interprètes de l’époque.

En 1966, elle a été du groupe des fondateurs de la Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ). Mme Kendergi a également enseigné l’histoire de la musique canadienne et québécoise à la Faculté de musique de l’Université de Montréal. En 1980, elle est devenue la première présidente de l’Association pour l’avancement de la recherche en musique du Québec.

Source :
Radio-Canada.

- Hommage de Françoise Davoine à Maryvonne Kendergi, émission "La nuit qui bat", Radio-Canada.
- Portrait d’une femme remarquable en 5 émissions.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 28 septembre 2011



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


lundi 25 septembre
Art pour la paix. Récital-conférence avec le pianiste Pierre Jasmin
samedi 3 juin
L’association franco-canadienne Wendo Provence fête ses 5 ans
jeudi 18 mai
20 ans du Théâtre Libre 4-5-6 juin 2017
jeudi 27 avril
Éditions du remue-ménage - "Partition pour femmes et orchestre. Ethel Stark et la Symphonie féminine de Montréal"
lundi 17 avril
Le Festival de films féministes de Montréal vous invite à sa première édition du 20 au 23 avril 2017
jeudi 2 mars
Livre - Femmes et cinéma
mercredi 22 février
Exposition Galerie AAPARS les 4 et 5 mars 2017
jeudi 16 février
PRENDRE LIEUX. Une exposition du 16 au 26 février 2017, à l’Écomusée du fier monde
jeudi 2 février
Festival d’ouverture à l’Euguélionne, librairie féministe
jeudi 24 novembre
"Toute femme est une étoile qui pleure", de Karim Akouche, à la scène du 29 novembre au 10 décembre






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin