| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







lundi 21 novembre 2011
Luttons contre le féminicide – Halte à la lapidation et à la peine de mort

À l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, nous avons l’honneur de vous inviter au

Colloque "Luttons contre le féminicide – Halte à la lapidation et la peine de mort"

Sous le Parrainage de Madame Marie-George Buffet, députée

Mercredi 23 novembre 2011
à l’Assemblée nationale
13h à 18h30
126, rue de l’université, Paris
Métro : 8 Invalide

Ci-dessous le programme du colloque.

Word - 22 ko

Luttons contre le féminicide – Halte a la lapidation et a la peine de mort

La lapidation et la peine de mort sont des plaies de l’humanité qui continuent à saigner de nos jours. Elles sont le propre des régimes autoritaires qui, à l’instar de l’Iran, ne tolèrent d’aucune manière la quête de liberté des femmes et des peuples. Pratiquée au nom de l’Islam et de la Charia, la lapidation et l’exécution des femmes sont l’expression la plus crue de la mentalité patriarcale et de son animosité envers le genre féminin. Elles constituent des actes de féminicide pratiqués au vu et au su du monde entier. Parallèlement à ces crimes odieux, les femmes subissent quotidiennement une forme moins apparente de féminicide qui se traduit par une oppression constante dans les domaines politique, social et culturel. L’animosité envers les femmes est devenue un pilier essentiel de l’Islam politique.

Derrière toutes les accusations qui justifient l’exécution ou la lapidation des femmes, se cache la volonté de contrôler et dominer l’identité et le corps de la femme. Toutes les victimes, que ce soit Zöhre et Azar Kabiriniat en Iran, Aysha et Ummu Omar en Irak, Medine et Semse en Turquie, les milliers de femmes tuées en Afghanistan ou en Afrique, partagent le même sort.

Toutes les quêtes de liberté des femmes sont cruellement réprimées par les systèmes hégémoniques dominés par les hommes. Il est de notre devoir d’être humain de dire non à toutes les formes de féminicide pratiquées par les systèmes patriarcaux, qu’elles soient fondées sur la religion, le féodalisme ou le capitalisme. Depuis 5 000 ans, les femmes sont confrontées au massacre le plus systématique de l’histoire de l’humanité.

La présente conférence intitulée “Luttons contre le féminicide, halte à la lapidation et à la peine de mort” est un appel à lutter contre tous les systèmes hostiles aux femmes. Le féminicide n’est pas une fatalité. L’histoire nous démontre que, grâce à la lutte, les femmes peuvent briser les chaînes qui les entravent depuis la naissance. Cette conférence a pour but de dénoncer la lapidation et la peine de mort, de partager nos expériences et d’unir nos forces au niveau international afin que ces pratiques soient reconnues comme des crimes contre l’humanité et que des mesures urgentes soient prises à l’encontre des Etats auteurs de ces crimes. Nous sommes convaincues que ces Etats doivent être jugés par les juridictions pénales internationales.

Nous voulons également, à travers cette conférence, soutenir les campagnes internationales menées contre la lapidation et la peine de mort. À l’instar de celle menée en faveur de Sakine Ashtiani, nous avons vu que de telles campagnes peuvent aboutir à des résultats positifs.

Fondation Internationale des Femmes Libres

Mis en ligne sur Sisyphe, le 21 novembre 2011



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


jeudi 24 mars
Mutilations génitales féminines : nous pouvons agir
jeudi 24 mars
L’assassinat de Berta Cáceres ne sera pas vain, par la MMF France
samedi 19 mars
Maroc - Plusieurs organisations dénoncent l’avant-projet de loi sur les violences contre les femmes
mardi 8 mars
JIF 2016 - L’avenir des femmes en Côte d’Ivoire
vendredi 4 mars
Ruptures - "Viols, armes de guerre : 9 mars 2016, pour un tribunal pénal international en République Démocratique du Congo (RDC)"
samedi 27 février
CNDF - Appel à un 8 mars de lutte pour l’égalité femmes/hommes au travail et dans la vie !
mardi 16 février
"Femmes et processus de paix". Le cas de la Bolivie
samedi 6 février
Congo - Le viol, une arme de terreur - Dans le sillage du combat du Docteur Mukwege
mardi 8 septembre
Les deux Aylan ou la compassion sélective, par Rudi Barnet
lundi 15 juin
Professions libérales - Les oubliées des politiques d’égalité femmes-hommes ? Le Laboratoire de l’égalité






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin