| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







jeudi 10 janvier 2013
Série d’émissions sur Antoinette Fouque à France-Culture

Virginie Bloch-Lainé a reçu Antoinette Fouque, militante pour l’émancipation des femmes, psychanalyste, éditrice, essayiste, politologue et femme politique française. à l’émission À Voix nue sur France-Culture, du 7 janvier au 12 janvier, de 20 heures à 20h30. Réalisation : Anne-Pascale Desvignes. Prise de son : Yves Le Hors. Avec la collaboration de Claire Poinsignon.

Cette émission peut être réécoutée pendant 1000 jours et podcastée pendant 1 an.

MLF et Psychépo : l’acronyme et le surnom signent une époque, celle de mai 68 et des années 70.
Antoinette Fouque a fondé le Mouvement de Libération des femmes en octobre 1968, et dans la foulée, elle mit sur pied le laboratoire de pensée Psychanalyse et Politique, qui invitait à réfléchir à la sexualité féminine et au corps des femmes. Les deux mouvements étaient non mixtes.

Antoinette Fouque est née en 1936 à Marseille, d’un père corse et d’une mère calabraise, lui communiste, tous deux libertaires. Antoinette Fouque avait étudié les Lettres et se destinait à enseigner le français. A la naissance de sa fille, en 1964, elle éprouve non seulement la puissance d’un corps qui procrée, mais aussi le changement du regard social sur la mère qu’elle est devenue. La question de savoir comment être une femme libre devient pour elle primordiale. Après une analyse avec Lacan, dont elle avait lu les Ecrits publiés au Seuil en 1966, Antoinette Fouque devient psychanalyste.

A rebours d’un courant féministe qui refuse la maternité, la théorie féministe d’Antoinette Fouque s’articule sur ce qu’elle appelle la libido creandi, l’envie de procréer et de créer, que partagent les hommes et les femmes.

En 1974, elle crée les Editions des Femmes, qui édite surtout des auteurs femmes. Dans les années 1980, la collection Bibliothèque des voix est la première à proposer des livres parlants, lus par des comédiennes.
En 1994, le temps a passé depuis la création du MLF. La condition féminine a évolué, comme le discours sur la sexualité et sur les corps. L’engagement politique d’Antoinette Fouque prend la forme d’un engagement sur la liste européenne de Bernard Tapie intitulée Energie radicale. Elle est élue pour cinq ans.
Ce sont aujourd’hui les débats sur l’homoparentalité qui intéressent vivement Antoinette Fouque, car en leur cœur se trouvent les questions de la procréation et de la parentalité, sur lesquelles elle travaille depuis près de 50 ans.

1) Fille de sa mère
2) Le MLF
3) La psychanalyse et les femmes
4) Accueillir l’autre en soi
5) La politique

Écouter ici

Mis en ligne sur Sisyphe, le 11 janvier 2013



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


dimanche 3 mars
Journée internationale des femmes - La laïcité au Québec, quel est son avenir ?
jeudi 10 janvier
Série d’émissions sur Antoinette Fouque à France-Culture
jeudi 26 novembre
Polytechnique - Diane Trépanière - Installation "Un cri un chant des voix"
lundi 23 novembre
Opération Tendre la main 2009 - 13e campagne annuelle de sensibilisation contre la violence envers les femmes (AFÉAS)
vendredi 17 juillet
Montréal 5 août, de 5 à 7, manifestation contre la reconnaissance du gouvernement iranien
dimanche 29 mars
Lancement du livre "Les meurtres en série et de masse", le 14 avril à Montréal
samedi 10 janvier
Plan de Sisyphe : une bibliothèque de textes, des analyses et dossiers
jeudi 13 novembre
Le 15 novembre 2008, conférence de Liliane Blanc, auteure d’Une histoire des créatrices
vendredi 26 septembre
Montréal, le 5 octobre : Grande marche « NON aux politiques conservatrices »
dimanche 21 septembre
Lancement du livre "Une histoire des créatrices" le 8 octobre - Invitation








Série d’émissions sur Antoinette Fouque à France-Culture
28 février 2013, par Claudine Mulard



Série d’émissions sur Antoinette Fouque à France-Culture
28 février 2013, par Claudine Mulard   [retour au début des forums]

Antoinette Fouque n’a pas fondé le Mouvement de libération des femmes en un jour en octobre 1968, c’est un travesti de l’Histoire. Elle est simplement l’animatrice d’une des tendances du MLF, qui historiquement a de multiples sources.

[Répondre à ce message]

http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin