| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







mardi 5 février 2013
5 février 2013 - Un grand bond en avant : l’ONU interdit les MGF-excision - Au Québec, le combat se poursuit…

Quand les représentantes de 22 pays d’Afrique et quelques femmes occidentales solidaires se sont rassemblées à Dakar, en février 1984, en présence de l’Émir de l’Égypte d’antan, pour discuter des pratiques traditionnelles affectant la santé de la mère et de l’enfant en Afrique et pour jeter les bases d’une organisation pour y mettre fin, elles étaient certainement loin de s’imaginer que le chemin serait aussi long et semé d’embûches.

En effet, il y a bientôt trente (30) ans (1984-2013) que les militantes anti-MGF ont bâti et embarqué dans le navire du Comité Inter Africain (CIAF) sur les pratiques traditionnelles affectant la santé des femmes et des enfants (CIAF) en vue de mener la guerre contre les coutumes africaines néfastes à la santé telles que le gavage, les tabous nutritionnels, mais surtout, les mutilations génitales féminines (MGF-excision) qui affectent 140 millions de fillettes et de femmes à travers le monde soit, 6000 par jour et 5 par minute. Selon l’OMS, 5% parmi elles vivent en Occident.

L’action de sensibilisation et d’éducation en vue de l’abandon des MGF-excision a été rude pour beaucoup de militantes anti-MGF-excision. Elles ont manqué de moyens financiers et matériels pour mener à bien leurs actions, elles ont vécu l’incompréhension, elles ont subi des violences surtout verbales (insultes, injures, etc.), elles ont été stigmatisées et marginalisées. Elles ont toutes eu peur à un moment ou à un autre de leur engagement. Si quelques-unes ont quitté le navire, la grande majorité a gardé le cap et poursuivi le combat. Mieux, beaucoup d’hommes dont des médecins et des chefs religieux ont rejoint leur Mouvement et en sont devenus des militants d’avant-garde. Soulignons tout en saluant le cas des gynécologues Dr Moustapha Touré (Mali) et Dr Morissanda Kouyaté, Directeur Exécutif du CI-AF. Eu égard aux résultats, on peut affirmer aujourd’hui que le jeu en valait la chandelle. Aujourd’hui, le CI-AF compte 29 comités nationaux dans les pays africains et des comités affiliés dans 17 pays non africains dont le Québec/Canada. 20 pays africains et 12 pays occidentaux ont adopté des lois interdisant les MGF-excision.

À l’instar des cellules membres du Comité Inter Africain CI-AF) et de ses alliés, le Réseau FEMMES AFRICAINES, Horizon 2015 (FAH2015) basé au Québec/Canada commémore chaque année la Journée internationale Tolérance Zéro envers les Mutilations Génitales Féminines (MGF-excision) depuis son instauration par l’ONU en 2003. L’année dernière (2012), FAH2015 avait placé la Journée sous le signe de la célébration des acquis et d’hommage aux militant-e-s Anti-MGF, en particulier, l’illustre Top model, KATOUCHA, décédée en 2008 (source). Et voilà que l’année est couronnée par la résolution A/C.3/67/L.21/Rev.1 adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies du 20 décembre 2012 interdisant les MGF-excision. C’est une "importante victoire" comme le dit le communiqué émis (ci-joint) par le Directeur Exécutif du CI-AF, Dr KOUYATÉ.

Cette année, sous le signe de la solidarité Québécoises/Africaines, le Réseau FAH2015n et le Réseau d’action des femmes en santé et services sociaux (RAFSSS) co-organisent une session de concertation et d’information (présentation du phénomène). Elle aura lieu le mercredi 28 février 2013, de 13h30 à 16h30, au Centre 6767, Chemin Côte-des-Neiges (en face de Plaza CDN, bus 165 ou 435 Nord), 4e étage, Salle 401 – 5.

Vous y êtes solidairement invité-e-s !

Source : Réseau "FEMMES AFRICAINES, Horizon 2015"
Site internet.
Tél. : 514 – 662 – 2876 ou 514 - 868-4769, <http://mailto:aouab_ly.tall@ymail.c...> Courriel.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 5 février 2013



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


mardi 13 septembre
Webinaire de PDF Québec - L’enfantement pour autrui : du désir d’enfant au blanchiment d’enfant
dimanche 31 juillet
PDF Québec - Le recours aux mères porteuses débattu le 10 août au Forum mondial 2016
mardi 3 mai
Frais accessoires : l’opposition monte d’un cran, par la Coalition Solidarité Santé
mercredi 24 février
Le Conseil du statut de la femme et les mères porteuses : avis et résumé
lundi 11 janvier
Appuyons le mouvement pour l’abolition de la maternité de substitution (GPA, mère porteuse)
mardi 24 novembre
Le Conseil de l’Europe va-t-il admettre le principe de la maternité de substitution (GPA) ?
jeudi 14 mai
Les organismes communautaires ne sont pas les sous-traitants de l’État responsable de dispenser soins de santé et services sociaux
mercredi 4 septembre
Faut-il se préoccuper des demandes d’émission de certificats de virginité dans le réseau de la santé et des services sociaux ?
vendredi 1er mars
Journée Internationale Tolérance Zéro aux MGF-excision 2013
mardi 5 février
5 février 2013 - Un grand bond en avant : l’ONU interdit les MGF-excision - Au Québec, le combat se poursuit…








5 février 2013 - Un grand bond en avant : l’ONU interdit les MGF-excision - Au Québec, le combat se poursuit…
5 février 2013, par christine gamita



5 février 2013 - Un grand bond en avant : l’ONU interdit les MGF-excision - Au Québec, le combat se poursuit…
5 février 2013, par christine gamita   [retour au début des forums]

Précisément ce qu’est l’excision féminicide - Tout ce que vous avez toujours voulu savoir et n’avez jamais osé demander http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/01/excision-feminicide.html

Une autre torture sur petites filles - 3 800 000 en danger http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/01/violence-feminicide-au-fer.html

Et dans quelles conditions, les petites filles souffrent de viols du mariage et de l’esclavage domestique http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/02/petites-bonnes-petites-epouses.html

Ne vaudrait-il pas mieux faire un tir groupé des féminicides ?

Voir aussi à ces sujets féminicides le Protocole de Maputo de la Charte de l’Union Africaine, préexistant à la déclaration ONU de décembre 2012 contre les mutilations génitales féminines de petites filles en grande majorité http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/02/protocole-de-maputo-pour-legalite-et.html

[Répondre à ce message]

http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin