| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







lundi 25 février 2013
Christine Delphy parle d’Andrea Dworkin aux "Rendez-vous de Violette"

Le 20 mars 2013

Rencontre avec CHRISTINE DELPHY pour la parution de l’ouvrage d’ANDREA DWORKIN
qu’elle a préfacé, Les femmes de droite - 19h

A. Dworkin (1946-2005) a été écrivaine et militante féministe radicale célèbre pour ses critiques de la pornographie. En français, nous ne connaissions que son livre Pouvoir et violence sexiste (éd. Sisyphe, Montréal) ; voici maintenant un essai qui tente de comprendre pourquoi des femmes rejettent le féminisme et n‚hésitent pas à se montrer racistes et homophobes. Elles font le pari de prendre le parti du patriarcat et de se conformer aux rôles traditionnels en échange d‚une promesse de sécurité, de respect et d‚amour. Mais cet antiféminisme se fonde sur le mépris des femmes et ignore volontairement la violence meurtrière du système. En présence de Mélissa Blais et Francis Dupuis-Dery (directeur de la collection). http://www.violetteandco.com/librairie/article.php?id_article=610

Militante féministe, Andrea Dworkin a voulu comprendre pourquoi des femmes rejettent le féminisme et n’hésitent pas à se montrer racistes et homophobes. Comment expliquer cet apparent paradoxe ? Dans un contexte où les femmes sont subordonnées aux hommes, les femmes de droite concluent ce qui leur paraît le marché le plus avantageux : en échange de leur conformité aux rôles traditionnels, la droite leur promet la sécurité, le respect, l’amour. Elles font donc le pari qu’il est préférable de prendre le parti du patriarcat plutôt que de combattre ce système dont la violence est trop souvent meurtrière. Mais la droite et l’antiféminisme se fondent sur le mépris des femmes et encouragent l’exploitation de leur sexualité : « ce que font les femmes de droite pour survivre au système de classes de sexe ne signifie pas qu’elles y survivront : si elles sont tuées, ce sera probablement aux mains de leur mari. »

Une réflexion brutale et sans concession, qui appelle à la révolte féministe.

Traduction de Martin Dufresne et Michele Briand, préface de Christine Delphy, postface de Frédérick Gagnon. Publié par les éditions du remue ménage.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 25 février 2013



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


jeudi 24 novembre
"Toute femme est une étoile qui pleure", de Karim Akouche, à la scène du 29 novembre au 10 décembre
mercredi 23 novembre
"Femmes des casernes" de Louise Leroux, en postproduction
vendredi 21 octobre
Le Chantier des possibles, un film d’Ève Lamont
mercredi 12 octobre
Appel de textes de Recherches féministes pour "Femmes et pouvoir érotique"
lundi 10 octobre
Blessures de femme, par Nicole Moreau
lundi 15 août
La 7e saison de l’Académie internationale de quatuor à cordes de Montréal (MISQA)
samedi 18 juin
Égalité pour les femmes dans les postes clés de création du domaine culturel au Québec et au Canada
jeudi 26 mai
"La bataille de l’avortement. Chronique québécoise", par Louise Desmarais
dimanche 15 mai
Montréal - Théâtre Libre 2016 - 29-30-31 mai
lundi 11 avril
La lesbienne et la Noire : spectacle d’humour au féminin






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin