| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







mercredi 28 août 2013
Non aux conférenciers radicaux en sol canadien

MONTRÉAL, le mercredi 28 août 2013 – Le Conseil québécois LGBT (CQ-LGBT) joint sa voix à celle de la ministre québécoise de l’Emploi et de la Condition féminine, madame Agnès Maltais, ainsi qu’à celles des organismes qui dénoncent la venue de quatre conférenciers islamistes radicaux, les 7 et 8 septembre prochains à Montréal, à l’invitation du Collectif 1ndépendance.

Tout comme en 2011, le CQ-LGBT réitère sa demande après du gouvernement du Canada afin qu’il refuse l’entrée au pays à ce type de conférenciers qui propagent des propos haineux et méprisants à l’égard des femmes et des personnes LGBT.

« Il est temps pour le gouvernent canadien d’adopter une position claire et permanente, d’agir afin d’empêcher que ce genre de discours soit entendu au pays et de refuser l’accès à ceux qui le propage » a déclaré Steve Foster, directeur général du CQ-LGBT.

Rappelons que parmi les conférenciers invités, nous retrouvons le Cheikh Mohammed Patel, spécialiste de la charia et enseignant à l’institut AlKauthar France. C’est justement un de ses collègues, Hazma Tzortzis, bien connu pour ces propos incitant à la haine des personnes LGBT, qui avait fait réagir le CQ-LGBT en octobre 2011. En effet, sa venue avait été fortement dénoncée et les efforts du Conseil avaient mené le gouvernement du Québec à adopter une résolution afin de demander au gouvernement canadien de refuser l’entrée au pays à ce conférencier.

Si des pays comme l’Allemagne ont déjà professé un interdit de séjour à des conférenciers islamistes radicaux, et si l’actuel Président des États-Unis, Barack Obama, a affirmé que les personnes ayant commis ou promu des violations à des droits humains, y compris contre les personnes LGBT, seraient privées de visa, pourquoi le gouvernement canadien n’est-il pas capable d’en faire autant ?

Selon le CQ-LGBT, il est temps de responsabiliser les exploitants de salle comme le Palais des congrès afin qu’ils s’assurent que ceux qui louent leurs espaces ne contreviennent pas aux principes de la Charte québécoise des droits et libertés. En fait, ils devraient aller jusqu’à se garder le droit de refuser de louer à ceux dont les paroles et les gestes incitent au non-respect des individus, dont l’aveulissement des femmes et la criminalisation des personnes LGBT.

Source : Le Conseil québécois LGBT.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 28 août 2013



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


jeudi 6 juin
Projet de loi 21 sur la laïcité de l’État - Le Rassemblement pour la laïcité en appelle à l’adoption du Projet de loi 21
vendredi 17 mai
Des vidéos des auditions sur le projet de loi sur la laïcité de l’État à l’Assemblée nationale du Québec, mai 2019
mercredi 8 mai
PDF Québec - La laïcité pour renforcer le droit à l’égalité des femmes et protéger la liberté de conscience de tous les citoyens et citoyennes
lundi 6 mai
Rassemblement pour la laïcité. Sept associations donnent leur appui au projet de loi sur la laïcité
vendredi 12 avril
Au Québec - Avec Charlie Hebdo, Théâtre et discussion - Animation Djemila Benhabib
samedi 5 janvier
Le Prix PDF Québec 2018 décerné à Ensaf ENSAF HAIDAR
jeudi 7 juin
Signes religieux dans les services de police - L’Association Québécoise des Nord-Africains pour la Laïcité (AQNAL) interpelle l’Assemblée nationale du Québec
jeudi 10 mai
Célébrons le printemps de la laïcité et des libertés - PDF Québec
mardi 10 avril
Quelques mots au sujet de la poursuite en diffamation que m’a intentée Dalila Awada, par Louise Mailloux
lundi 16 octobre
PDF Québec lance un livre à la librairie Olivieri, le 18 octobre






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin