| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







mardi 8 octobre 2013
Nuit blanche - Numéro spécial Gabrielle Roy

COMMUNIQUÉ

NUIT BLANCHE

Numéro 132. Automne 2013

En kiosque et en librairie le vendredi 11 octobre
Au Québec - Nouveau-Brunswwick - Ontario

Gabrielle Roy

par routes, rails, rivières…

Ainsi roulent, voyagent, marchent inlassablement
les personnages de mes livres…

G. Roy, La détresse et l’enchantement

Autant d’approches qu’il y a d’auteurs dans ce dossier
spécial que publie Nuit blanche à l’occasion de la 4e édition
du festival Québec en toutes lettres*. Autant de façons
d’aborder ou de redécouvrir, en 2013, 30 ans après sa
mort, le parcours de Gabrielle Roy.

* Du 10 au 20 octobre 2013.

Une nomade aux ancrages tenaces

S’appuyant sur l’oeuvre et sur les ouvrages
de ceux qui l’ont commentée, Laurent Laplante
retrace le parcours d’une « nomade
farouchement fidèle à sa tâche d’écrivaine ».

L’empreinte des grand des rivières

« Sur le quai du départ […] Gabrielle Roy, à
la suite de sa mère partie de son Québec natal,
savait qu’elle ne ferait que répéter sans fin le
tracé des routes anciennes. » François Paré
s’est attaché à ces « routes primordiales
de l’implantation française en Amérique »,
à l’imaginaire de la distance migratoire.

Le sommet de l’oeuvre

Roland Bourneuf s’est penché sur
La détresse et l’enchantement,
« superbe livre écrit au soir d’une vie,
qui la rassemble et la raconte ».

Les routes d’Altamont

Retrouvant les paysages de l’enfance,
la romancière Andrée A. Michaud signe
un texte profondément bouleversant qui
fait écho à à l’un des plus beaux écrits de Roy :
La route d’Altamont.

Heureux x les coeurs purs

Lu par Andrée Ferretti une première fois
en 1951 et relu en 2013, La Petite Poule d’Eau
ranime des personnages « si pleinement
humains que leur vérité transcende le temps
et l’espace, pour devenir vérité universelle ».

Pardonnez-moi ce long silence

Ce titre s’inspire d’une formule récurrente
dans la correspondance entre Gabrielle Roy
et Margaret Laurence (à paraître cet automne).
Par Catherine Voyer-Léger : réflexion sur l’avenir
des actuelles formes littéraires du quotidien.

Infos : Suzanne Leclerc
418 692-1354
Courriel

Mis en ligne sur Sisyphe, le 11 octobre 2013



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


jeudi 24 novembre
"Toute femme est une étoile qui pleure", de Karim Akouche, à la scène du 29 novembre au 10 décembre
mercredi 23 novembre
"Femmes des casernes" de Louise Leroux, en postproduction
vendredi 21 octobre
Le Chantier des possibles, un film d’Ève Lamont
mercredi 12 octobre
Appel de textes de Recherches féministes pour "Femmes et pouvoir érotique"
lundi 10 octobre
Blessures de femme, par Nicole Moreau
lundi 15 août
La 7e saison de l’Académie internationale de quatuor à cordes de Montréal (MISQA)
samedi 18 juin
Égalité pour les femmes dans les postes clés de création du domaine culturel au Québec et au Canada
jeudi 26 mai
"La bataille de l’avortement. Chronique québécoise", par Louise Desmarais
dimanche 15 mai
Montréal - Théâtre Libre 2016 - 29-30-31 mai
lundi 11 avril
La lesbienne et la Noire : spectacle d’humour au féminin






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin