| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







jeudi 5 décembre 2013
CSF - Toute manifestation de violence porte atteinte à la dignité des femmes et au droit à l’égalité

Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes

Québec, le 5 décembre 2013 — Cette année, la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes marquera le 24e anniversaire du drame de l’École polytechnique de Montréal, où 14 femmes ont été assassinées le 6 décembre 1989. Comme tous les ans, le Conseil du statut de la femme joint sa voix aux initiatives de plusieurs organisations québécoises afin de rappeler le caractère inacceptable de la violence envers les femmes.

« Ces jeunes étudiantes de l’École polytechnique ont été assassinées simplement parce qu’elles étaient des femmes et qu’elles aspiraient à faire leur place dans des milieux professionnels traditionnellement masculins », a déclaré la présidente du Conseil, Mme Miville-Dechêne. « Ce triste anniversaire doit nous inciter à remettre en cause les fondements mêmes de cette culture de discrimination et de banalisation qui permet à la violence de se perpétuer, que ce soit en matière d’agressions sexuelles ou de crimes en contexte conjugal et familial », affirme Mme Miville-Dechêne.

Préoccupé par ces manifestations dramatiques de l’inégalité entre les sexes, le Conseil a toujours placé ces questions au coeur de ses travaux. Rappelons que le Conseil a publié récemment une étude sans précédent au pays sur la problématique complexe et méconnue des crimes d’honneur. Dans cet avis, le Conseil demande au gouvernement d’agir et propose des moyens de prévention pour assurer la sécurité des filles et des femmes victimes des violences basées sur l’honneur, que ce soit le contrôle excessif des adolescentes, les tests de virginité, les mutilations génitales, le mariage forcé, l’incitation au suicide ou, ultimement, le meurtre.

« Il est essentiel de briser le silence et de reconnaître que toute forme de violence porte atteinte à la dignité des femmes, au droit à l’égalité et aux droits fondamentaux », conclut Mme Miville-Dechêne.

Pour plus d’information, consultez le site Web du Conseil du statut de la femme.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 5 décembre 2013



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


lundi 18 mars
Des livres en solde aux éditions Sisyphe
jeudi 7 mars
Le 8 mars : une occasion de rappeler le droit des femmes à vivre en sécurité - Action ontarienne contre la violence faite aux femmes
jeudi 7 mars
Plus de 10 000 demandes d’hébergement refusées chaque année : cri d’alarme des maisons pour ne plus dire "NON" !
mardi 5 mars
PDF Québec - Les fées ont toujours soif !
mercredi 28 novembre
De la couleur contre la douleur : Un appel politique pour la fin des violences envers les femmes
samedi 24 novembre
Fédération des maisons d’hébergement pour femmes - 12 jours d’action : les femmes violentées manquent de services au Québec !
mercredi 31 octobre
La CLES - Réaction aux prises de position de la FFQ sur la prostitution
lundi 8 octobre
Brigitte Paquette, "La déferlante #MoiAussi. Quand la honte change de camp"
dimanche 30 septembre
Conférence publique - Sortir de la prostitution, socialement, politiquement, juridiquement
dimanche 16 septembre
La CLES exhorte les partis à faire connaître leurs engagements en matière d’exploitation sexuelle






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin