| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







lundi 30 avril 2007
Présidentielle française - Achtung : guerres civiles

par Françoise Duroux

J’ose espérer : mes concitoyennes et mes concitoyens ont conscience.

Nicolas Sarkozy n’arrive pas à la cheville d’Adolf Hitler.

Il n’a d’ailleurs pas les ambitions culturelles du Fürher, bien incapable de distinguer l’art officiel (Johnny Halliday) de l’art dégénéré (Jeanne Moreau).

Mais ses mots d’ordre au soir du premier tour : « Identité, Autorité, Travail » sonnent « Travail, Famille, Patrie ».

Nicolas fleure bon le Maréchal Pétain et le national socialisme.

Populiste et démagogue, il « aime » les ouvriers.
Dans l’intimité, il fréquente plutôt Bouygues, ou pourquoi pas Forgeard.

La France est un pays civilisé et une terre d’accueil.

Chacun souhaite y vivre avec tous les privilèges d’une démocratie occidentale.

Si Nicola Sarkozy est élu, le désordre est garanti. Exclusions, expulsions, restructurations, licenciements : tel est le programme qui se déduit naturellement du nationalisme élémentaire et du soutien tranquille aux voyous.

Car le Maire de Neuilly sur Seine appartient à cette confrérie.

Plus naturellement encore, les femmes seront libres de déposer des mains courantes sans suite pour les violences subies : le discours grivois du fringant Nicolas autorise le machisme ordinaire.

Il faut donc raison garder.
L’exquise exception française de galanterie libertine aveugle nombre de mes concitoyennes : séduites par un petit homme frétillant, elles jalousent une femme qui a l’audace de faire ce qu’elles n’ont pas osé faire.

Ségolène Royal a donné un coup de pied dans les taupinières, pire, avec un escarpin !

Elle dérange les règles du genre et les coutumes politiciennes.

Elle prétend gouverner en jupon : il a fallu lutter pour porter des pantalons, mais actuellement la jupe constitue, paraît-il, une incitation au viol.

Ainsi va le monde.

Ségolène Royal pratique l’art du contrepied : elle bouge.

Le mouvement indispose. Il fait tourner la terre autrement.

Mais « puisqu’il serait absurde de borner à une classe supérieure le droit de cité et la capacité d’être chargé des fonctions publiques, pourquoi excluerait-on les femmes, plutôt que ceux des hommes qui sont inférieurs à un grand nombre de femmes ? » (Marquis de Condorcet « Sur l’admission des femmes au droit de cité » » 1790).

Ne pas médire des éléphants, ceux de la jungle ou du cirque, mais ont-ils des idées ?

Une gazelle va plus vite et ouvre le chemin.

- Pour d’autres articles sur le même sujet, aller à cette rubrique.
- Un blogue sur la vidéo "La France d’après".

Mis en ligne sur Sisyphe, le 30 avril 2007


VOIR EN LIGNE : Voir la rubrique "Politique France" sur Sisyphe


Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


samedi 4 mars
8 mars 17 - Féminisme & laïcité. Questionnaire des VigilantEs à l’intention des candidat-e-s à l’élection présidentielle 2017
mardi 17 janvier
Marche des femmes à Washington
jeudi 10 novembre
GFPD - Session SimulACTIONS à Montmagny pour favoriser l’implication des femmes en politique
lundi 12 septembre
Parité femmes-hommes : le Groupe Femmes, Politique et Démocratie interpelle les candidatEs à la course à la chefferie du Parti Québécois
mardi 21 juin
Condition féminine Canada - Appel de candidature pour les Prix du Gouverneur général du Canada commémorant l’affaire "personne". Jusqu’au 10 juillet
vendredi 26 février
Femmes, féministes et indépendantistes - Le 8 mars au Lion d’Or
jeudi 15 octobre
Formations du Groupe Femmes, Politique et Démocratie en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine
vendredi 13 mars
PDF Québec s’inquiète de la situation au Conseil du statut de la femme
mardi 4 novembre
Le Réseau des lesbiennes du Québec vous invite
lundi 27 octobre
PDF Québec demande au gouvernement de respecter sa politique pour l’égalité






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin