| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







mercredi 6 avril 2016
HCÉ - Permettre la sortie du système prostitutionnel

Aujourd’hui 6 avril 2016, la proposition de "loi visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées" a été définitivement adoptée par l’Assemblée nationale. Un verrou important sur la route de l’égalité femmes-hommes a sauté.

La réalité de la prostitution en France souligne en effet que la prostitution n’est pas de la sexualité, mais de la domination. De la domination masculine et de la domination par l’argent qui s’exprime dans l’immense majorité des cas sur des femmes issues de l’immigration.

La France adresse un message clair aux réseaux d’exploitation : dans notre pays, la prostitution devient un interdit social, indispensable pour éduquer les jeunes à l’idée qu’on ne peut pas acheter le corps de quelqu’un contre un acte sexuel, et tout sera fait pour enrayer la recherche de profit en exploitant des êtres humains.

La honte doit changer de camp : grâce à cette loi, ce ne seront plus les personnes prostituées qui seront poursuivies - le délit de racolage est enfin abrogé - mais bien les clients, qui alimentent le système prostitutionnel. Les clients d’acte sexuel seront passibles d’une amende de 1500 euros.

Cette loi offre enfin un réel choix aux personnes prostituées : le choix de sortir du système prostitutionnel si elles le décident. De nouveaux droits sont créés pour les personnes prostituées, et une enveloppe budgétaire dédiée est identifiée pour mettre en place un parcours de sortie de la prostitution coordonné au niveau départemental : aide financière à l’insertion sociale et professionnelle, délivrance d’un titre de séjour de six mois et droit au travail pour les personnes étrangères, places d’hébergement réservées, droit à la réparation des dommages subis pour les victimes de proxénétisme.

Ces mesures seront financées, en plus des fonds dédiés par l’État, par la confiscation des biens des mafias proxénètes et par une part du produit des amendes payées par les clients du système prostitutionnel.

La France devient ainsi le 5ème pays à adopter une véritable politique abolitionniste, aux côtés de la Suède, l’Islande, la Norvège et le Canada. La lutte contre le système prostitutionnel doit maintenant s’étendre à toute l’Europe, et en particulier à nos voisins, l’Espagne, l’Allemagne ou encore la Belgique et les Pays-Bas.

Le HCE aura à cœur d’interpeller dans les prochaines semaines les pouvoirs publics sur l’urgence de bâtir en France une véritable politique publique d’éducation à la sexualité, élément indispensable à la prévention.

De manière plus globale, le Haut conseil à l’égalité femmes-hommes exercera toute sa vigilance pour ce que cette loi produise tous ses effets, prioritairement en faveur des personnes prostituées.

Le HCE a été créé par décret du Président de la République en janvier 2013. Cette instance consultative indépendante placée auprès du Premier ministre est composée de 77 membres : représentant.e.s d’association, personnalités qualifiées, élu.e.s, représentant.e.s de l’État, Haut.e.s fonctionnaires. Le HCE a pour mission la concertation, l’évaluation des politiques publiques, l’animation du débat public et la formulation de propositions en matière d’égalité entre les femmes et les hommes.

Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes
www.haut-conseil-egalite.gouv.fr
Information : courriel.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 6 avril 2016



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


samedi 3 décembre
L’Université de Montréal se mobilise contre la violence faite aux femmes
samedi 26 novembre
Condition féminine Canada - Appel de candidatures de groupes pour la Commission de la condition de la femme des Nations Unies
vendredi 25 novembre
Condition féminine Canada - 16 jours d’actions contre les violences fondées sur le sexe
samedi 19 novembre
Le Conseil du statut de la femme demande une enquête indépendante sur le racisme systémique envers les Premières Nations
mercredi 9 novembre
MMF - 25 novembre 2016 : Debout contre les violences contre les femmes !
lundi 31 octobre
Question trans - Moratoire sur le projet de loi C-16, pétition
vendredi 28 octobre
Secrétariat à la condition féminine du Québec - Stratégie gouvernementale pour prévenir et contrer les violences sexuelles 2016-2021
jeudi 27 octobre
Le Conseil du statut de la femme présente la recherche "L’engagement des femmes dans la radicalisation violente"
jeudi 20 octobre
Agressions sexuelles - Le Conseil du statut de la femme presse le gouvernement d’agir
mardi 18 octobre
Des Canadiennes honorées par le gouverneur général pour leur contribution à l’avancement de l’égalité entre les sexes






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin