| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







mardi 18 mars 2003
S’opposer encore et toujours à l’agression des États-Unis contre l’Irak, par Micheline Carrier

Dans l’état actuel des choses, la seule position cohérente de la part du Canada, qui dit vouloir respecter le droit international, serait de présenter à l’ONU une proposition condamnant l’agression des États-Unis contre l’Irak. Car c’est bien de cela qu’il s’agit, puisque l’Irak n’a agressé aucun pays, comme il l’avait fait en 1991. Les États-Unis avaient alors pris prétexte de l’invasion du Koweit pour attaquer l’Irak.

Je veux bien qu’on oblige l’Irak à se départir de ses armes de destruction massive, mais ne faudrait-il pas avoir la même exigence pour les autres pays qui en ont autant ou davantage, par exemple, Israël et les États-Unis eux-mêmes ? Qu’importe que cela nécessite dix mois ou un an à l’Irak pour détruire ses armes, pourvu qu’il le fasse ? Où est l’urgence ?

Je veux bien qu’on fasse respecter les résolutions des Nations Unies et qu’on applique les sanctions. Mais pourquoi ne pas avoir les mêmes exigences pour Israël qui a fait fi de dizaines de résolutions de l’ONU, alors que les États-Unis ont toujours opposé leur veto aux blâmes et aux sanctions que l’ONU voulait imposer à ce pays ?

Le Canada ne doit pas soutenir une guerre injustifiée. Pourquoi la volonté des États-Unis primerait-elle sur celle de la majorité des pays membres des Nations-Unis ou même du monde ? Le monde leur appartient-il en propre ? Le Canada soutiendrait un crime contre l’humanité qui s’apparente à celui des nazis contre le peuple juif. Et il en serait tenu responsable en tant qu’allié de l’agresseur.

Tous les pays qui soutiendront une guerre impérialiste, d’une façon ou d’une autre, finiront par en payer le prix. Le premier sera la perte de crédibilité : essayez de faire croire ensuite que vous défendez la démocratie. Au Canada même, la prétention à défendre le droit et la démocratie fait déjà sourire. Ensuite, le Canada récoltera une haine justifiée de la part des autres pays que visera George W. Bush après l’Irak : Arabie saoudite ? Iran ? Yemen ? Libye ? Corée ? Enfin, le gouvernement fédéral mettra en danger la population canadienne, qui pourrait subir des représailles à la suite de cette guerre, parce que le Canada aura cédé aux pressions de l’agresseur. Belle perspective !

Montréal, le 18 mars 2003


VOIR EN LIGNE : Dossier États-Unis/Irak sur Sisyphe


Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


jeudi 6 juillet
Secrétariat à la condition féminine - Stratégie gouvernementale pour l’égalité entre les femmes et les hommes vers 2021
jeudi 4 mai
Groupe Femmes, Politique et Démocratie - Session SimulACTIONS les 10 et 11 juin
lundi 27 mars
Le GFPD - Les Journées régionales municipales en Jamésie (Chibougamau)
lundi 27 mars
Laboratoire de l’égalité - Nouveau ’Pacte de l’égalité’ proposé aux candidat-es à la présidentielle
samedi 4 mars
8 mars 17 - Féminisme & laïcité. Questionnaire des VigilantEs à l’intention des candidat-e-s à l’élection présidentielle 2017
mardi 17 janvier
Marche des femmes à Washington
jeudi 10 novembre
GFPD - Session SimulACTIONS à Montmagny pour favoriser l’implication des femmes en politique
lundi 12 septembre
Parité femmes-hommes : le Groupe Femmes, Politique et Démocratie interpelle les candidatEs à la course à la chefferie du Parti Québécois
mardi 21 juin
Condition féminine Canada - Appel de candidature pour les Prix du Gouverneur général du Canada commémorant l’affaire "personne". Jusqu’au 10 juillet
vendredi 26 février
Femmes, féministes et indépendantistes - Le 8 mars au Lion d’Or






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin