| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







mardi 11 octobre 2016
Faut-il médicamenter les enfants transgenres ?

L’époque où Marlo Thomas célébrait la liberté d’être comme on est dans « Free to be ...You and Me » (Libre d’être toi et libre d’être moi) semble bien révolue (1). Aujourd’hui, quand des enfants ne se sentent pas à l’aise dans les rôles de genre que leur prescrit une société patriarcale, nous ne leur disons plus : « Tu es très bien comme tu es ! ». De plus en plus souvent, nous leur répondons : « Tu es peut-être né-e dans le mauvais corps ».

Le phénomène de « transitionner » des enfants s’est rapidement popularisé. Par là, on entend le fait d’amorcer des traitements médicaux chez un-e enfant dès qu’il ou elle affirme que son identité de genre ne correspond pas aux rôles traditionnellement attribués à son sexe biologique. Ainsi, on l’amène à faire la transition qui lui permettra de vivre comme une personne de l’autre sexe. Cette tendance est saluée et appuyée par des gens progressistes et des partisan-es de la gauche. Mais avançons-nous trop vite dans cette direction ? Quelles sont les conséquences de ces interventions médicales sur la santé des enfants ? Quelles en sont les conséquences sociales ?

Comme beaucoup de ces interrogations sont toujours sans réponse (et que beaucoup de questions n’ont même pas été posées), le phénomène des « enfants transgenres » mérite d’être examiné plus à fond.

- Lisa Marchiano, LCSW, vit à Philadelphie. Elle est travailleuse sociale clinicienne et psychanalyste jungienne. Comme bien d’autres, elle se demande si nous n’avons pas accepté trop vite et sans assez d’esprit critique la médicamentation des enfants qui se veulent transgenres. Son article sur le sujet, “Layers of meaning : A Jungian analyst questions the identity model for trans-identified youth” est disponible sur le site 4thWaveNow (2). Pour en savoir plus sur ses travaux, on peut consulter le site The Jung Soul (3).

- Meghan Murphy, la fondatrice et éditrice du blogue Feminist Current, a réalisé cette entrevue téléphonique.
- Écoutez l’entrevue en anglais ici.

Notes

1. Lien.
2. Lien.
3. Lien.

Traduction : Marie Savoie

Mis en ligne sur Sisyphe, le 11 octobre 2016



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


vendredi 20 octobre
PDF Québec - Ne minimisons pas les agressions contre les femmes
lundi 2 octobre
Les hommes alliés contre les violences faites aux femmes - Lancement de la 4ème capsule
jeudi 28 septembre
Invitation de La CLES - Journée internationale de non-prostitution : grande soirée sur le thème "Les jeunes féministes et la position abolitionniste"
mercredi 20 septembre
CSF - Pour atteindre l’égalité, il faut appeler une femme une femme !
mardi 30 mai
"Un trop Grand Prix pour les femmes et les filles", une campagne de sensibilisation à l’exploitation sexuelle
lundi 27 mars
Gai Écoute Panels 2017, le 21 avril
vendredi 17 mars
Revue Relations - Violences faites aux femmes : le Québec à un tournant ?
dimanche 5 mars
"Dis, c’est quoi le féminisme ?" par Nadia Geerts
mardi 24 janvier
Conférence - Le racisme systémique entre justice sociale et persistance
jeudi 19 janvier
Le groupe de recherche d’intérêt public du Québec (GRIP-Q) à McGill : Contre les mascu au Rialto !






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin