| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







lundi 17 avril 2017
Le Festival de films féministes de Montréal vous invite à sa première édition du 20 au 23 avril 2017

Montréal, le 12 avril 2017 - Du 20 au 23 avril 2017, aura lieu la première édition du nouveau, mais très anticipé Festival de films féministes de Montréal (FFFM).
À l’instar des villes de Londres, Berlin, Dublin ou Paris qui ont leur festival de films féministes depuis de nombreuses années, le FFFM démarre en grand cette année avec une programmation variée regroupant 24 courts métrages provenant de 11 pays, dont l’Iran, l’Irak, la Serbie, le Pérou, le Brésil, l’Allemagne et l’Angleterre, et présentera de nombreuses premières internationales, canadiennes et mondiales.

Voyant qu’il y a un manque phénoménal de représentation non seulement de films réalisés par des femmes, mais par des femmes racisées, autochtones ou trans, Magenta Baribeau, la cinéaste fondatrice du FFFM a décidé de créer cet événement afin de donner une vitrine aux oeuvres féministes peu présentes en festivals puisque souvent jugées choquantes ou présentant des enjeux jugés inintéressants pour les programmateurs pour la plupart masculins qui se préoccupent que trop peu des questions féminines, féministes ou trans.

Pour sa première édition, le FFFM envahit les locaux du Groupe intervention vidéo (GIV) et de La Lumière et présentera trois soirées de courts métrages et un atelier de cinéma.

Programmation

Le jeudi 20 avril à 19 h, les cinéastes autochtones seront mis de l’avant avec quatre courts métrages canadiens et internationaux dont le très primé Nitanish de Wapikoni mobile. Les questions de l’identité personnelle seront également abordées dans un second bloc s’intéressant tant au fait de vieillir qu’à la signification d’un nom ou d’une nationalité. La soirée se terminera avec la présentation du film indien Leeches, ayant été présenté dans une trentaine de festivals de films internationaux et ayant remporté de nombreux prix. Cette fiction dépeint une réalité rurale en Inde, soit celle des mariages musulmans "d’une nuit" entre une adolescente et un homme âgé.
Lieu : Groupe Intervention Vidéo (GIV) 4001 Berri #105.
Durée : 90 minutes
Coût : contribution volontaire.
Suivi du party d’ouverture à 21 h 30.

Le vendredi 21 avril 19 h, seront présentés des documentaires tant québécois qu’internationaux. Histoires maternelles s’intéresse à la question de l’instinct maternel, Enjambées nous présente une jeune fille de 10 ans aux réflexions des plus matures quant aux changements hormonaux qui s’opèrent dans son corps, If I could choose met en scène une jeune femme serbe atteinte de paralysie cérébrale qui nous explique sa réalité avec beaucoup d’humour, Sama met en lumière la ténacité d’une famille irakienne décidée à fonder une troupe de ballet dans un pays peu ouvert à ce type de danse. En primeur mondiale, nous apprendrons à connaître la réalité et le racisme systémique que vit une actrice noire du Maine, dans l’un des
États les plus blancs d’Amérique, avec Eiayay’s Reel Life. Un Q&A avec plusieurs réalisatrices présentes sur place aura lieu après la projection.
Lieu : Groupe Intervention Vidéo (GIV) 4001 Berri #105
Durée : 90 minutes
Coût : contribution volontaire

Le samedi 22 avril à 16 h aura lieu l’atelier gratuit Comment faire un film DIY avec peu ou pas de budget animé par les cinéastes Léa Marinova (récipiendaire du prix Cuban Hat aux RIDM 2016) et Magenta Baribeau (Maman ? Non merci ! sorti en 2015) au Studio XX 4001 Berri #201. Les projections reprennent à 19 h, le samedi 22 avril, avec une soirée dédiée au
"cinéma black" ainsi qu’aux enjeux lesbiens et trans. Le bleu-blanc-rouge de mes cheveux suit une adolescente camerounaise habitant à Paris dans sa quête identitaire, La ronde de minuit montre avec humour les frustrations sexuelles d’une jeune femme sur fond de jazz, Pool aborde la question de la persécution lesbienne en Allemagne nazie et Limina suit une enfant trans des plus adorables qui répand le bonheur autour d’elle.
Lieu : la lumière 7080 Alexandra #506
Durée : 90 minutes
Coût : contribution suggérée de 7$, mais personne ne sera refusé à la porte
Suivi du party de clôture à 21 h 30.

À propos du FFFM

Le Festival de films féministes de Montréal est une initiative d’un collectif de
personnes passionnées de cinéma et de causes sociales. Sa première édition aura lieu du 20 au 23 avril 2017. Les films présentés reflèteront des réalités peu ou pas présentes dans les médias. La mission du FFFM est d’inspirer et d’émouvoir tout en représenter une pluralité de féminismes afin d’accroître leur visibilité. La programmation reflètera la diaspora féministe et présentera des courts métrages de partout au monde réalisés par des cinéastes de tous les horizons.

Pour plus d’information ou pour toute demande médiatique :
Magenta Baribeau | 514 290 3845 | fffmontreal@gmail.com

. Consultez aussi la programmation sur le site du festival.

. Voir aussi la page Facebook du festival.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 16 avril 2017



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


samedi 3 juin
L’association franco-canadienne Wendo Provence fête ses 5 ans
jeudi 18 mai
20 ans du Théâtre Libre 4-5-6 juin 2017
jeudi 27 avril
Éditions du remue-ménage - "Partition pour femmes et orchestre. Ethel Stark et la Symphonie féminine de Montréal"
lundi 17 avril
Le Festival de films féministes de Montréal vous invite à sa première édition du 20 au 23 avril 2017
jeudi 2 mars
Livre - Femmes et cinéma
mercredi 22 février
Exposition Galerie AAPARS les 4 et 5 mars 2017
jeudi 16 février
PRENDRE LIEUX. Une exposition du 16 au 26 février 2017, à l’Écomusée du fier monde
jeudi 2 février
Festival d’ouverture à l’Euguélionne, librairie féministe
jeudi 24 novembre
"Toute femme est une étoile qui pleure", de Karim Akouche, à la scène du 29 novembre au 10 décembre
mercredi 23 novembre
"Femmes des casernes" de Louise Leroux, en postproduction






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin