| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







mercredi 15 décembre 2004
Lois sur l’immigration : les femmes victimes d’injustices criantes

COMMUNIQUÉ

(ONU, 14 décembre) – Des dispositions juridiques discriminatoires dans les lois relatives à l’émigration des femmes à la disparité de protection physique ou au trafic d’être humains, un rapport du Secrétaire général sur les femmes et la migration internationale fait état d’un grand nombre d’inégalités entre les hommes et les femmes.

« Bon nombre de lois nationales relatives à l’émigration comportent des dispositions discriminatoires qui nuisent à la protection des femmes migrantes », indique un rapport du Secrétaire général sur « les femmes et les migrations internationales » rendu public le 13 décembre.

« Il s’agit par exemple des dispositions qui interdisent aux migrants de faire venir leur mari ou leurs enfants, qui les oblige à se soumettre à des tests de grossesse, interdisent l’émigration de femmes qui n’ont pas obtenu la permission de leurs tuteurs et imposent des limites d’âge pour l’immigration ou l’émigration des femmes et des filles », explique le rapport intitulé « Étude mondiale sur le rôle des femmes dans le développement : les femmes et les migrations internationales ».

« Les femmes et les jeunes filles réfugiées rencontrent des difficultés particulières en ce qui concerne leur protection physique et juridique », indique également le rapport.

Sur le marché de l’emploi, le taux de chômage est généralement supérieur chez les femmes migrantes. « Les femmes migrantes tendent à avoir des salaires plus faibles que les migrants mâles et les salariés d’origine locale », souligne l’étude.

Par ailleurs, alors que « la traite des personnes à des fins de prostitution et de travail forcé est l’un des domaines croissant d’activités criminelles internationales » le rapport du Secrétaire général précise que « les femmes victimes de la traite peuvent être amenées à croire qu’elles travaillent pour des occupations légitimes, mais se trouvent forcées à se prostituer, à se marier, à faire des travaux domestiques ou à travailler dans des ateliers clandestins ou sont victimes d’autres types d’exploitation qui constituent une forme moderne d’esclavage ».

Parmi les recommandations préconisées par le rapport pour améliorer la situation des femmes migrantes, réfugiées et celles victimes de trafics, figurent notamment la ratification et le suivi de la mise en oeuvre de tous les instruments juridiques internationaux qui visent à promouvoir et à protéger les droits des femmes et des jeunes filles migrantes.

Le rapport recommande aussi le lancement de programmes d’éducation pour informer les femmes migrantes de leurs droits.

Selon les dernières statistiques recueillies au cours de l’étude, 49% de tous les migrants internationaux étaient des femmes ou des jeunes filles et la proportion des femmes parmi les migrants internationaux avait atteint 51 % dans les régions plus développées.

Source

Migrations : les femmes victimes d’injustices criantes, selon un rapport de l’ONU</a, Centre des nouvelles de l’ONU


VOIR EN LIGNE :
Centre des nouvelles de l’ONU


Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


jeudi 4 mai
Groupe Femmes, Politique et Démocratie - Session SimulACTIONS les 10 et 11 juin
lundi 27 mars
Le GFPD - Les Journées régionales municipales en Jamésie (Chibougamau)
lundi 27 mars
Laboratoire de l’égalité - Nouveau ’Pacte de l’égalité’ proposé aux candidat-es à la présidentielle
samedi 4 mars
8 mars 17 - Féminisme & laïcité. Questionnaire des VigilantEs à l’intention des candidat-e-s à l’élection présidentielle 2017
mardi 17 janvier
Marche des femmes à Washington
jeudi 10 novembre
GFPD - Session SimulACTIONS à Montmagny pour favoriser l’implication des femmes en politique
lundi 12 septembre
Parité femmes-hommes : le Groupe Femmes, Politique et Démocratie interpelle les candidatEs à la course à la chefferie du Parti Québécois
mardi 21 juin
Condition féminine Canada - Appel de candidature pour les Prix du Gouverneur général du Canada commémorant l’affaire "personne". Jusqu’au 10 juillet
vendredi 26 février
Femmes, féministes et indépendantistes - Le 8 mars au Lion d’Or
jeudi 15 octobre
Formations du Groupe Femmes, Politique et Démocratie en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin