| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







dimanche 28 janvier 2018
Des réactions à la tribune de 100 femmes françaises sur #MeToo et "la liberté d’importuner" des hommes

. Grazia - Mouvement #Metoo : l’illusion d’une France unanime a pris fin
Ce texte, intitulé « Nous défendons une liberté d’importuner, indispensable à la liberté sexuelle", a une fonction : "C’est une bonne grille de lecture, explique Réjane Sénac, directrice de recherches au CNRS et au Cevipof (Centre de recherches politiques de Sciences Po). On aurait pu croire à un consensus depuis la déferlante du hashtag #metoo. Ce qui est intéressant, c’est ce que cette tribune dit des divergences qui existent encore au-delà de l’apparent consensus sur l’égalité."

. France TV Info - Harcèlement et agressions sexuels : "Il m’est déjà arrivé de gifler un frotteur", confie Valérie Pécresse
"La drague c’est sympa, la drague lourde c’est pénible, les frotteurs c’est glauque et ça doit être condamné. Le harcèlement c’est invivable et le viol c’est un crime", a commenté Valérie Pécresse. "Moi, il m’est déjà arrivé de gifler un frotteur dans le métro. Je n’en ai pas honte, mais je le referai... L’idée n’est pas de revenir au puritanisme, mais il faut appeler un chat, un chat."

. Le Devoir - Galanterie ou goujaterie ?
Dénoncer l’attitude prédatrice de certains hommes qui, à l’instar de Trump, pensent que richesse et pouvoir sont des armes de séduction massive, ce n’est pas faire preuve de puritanisme, mais c’est au contraire vouloir que se développent des rapports amoureux et sexuels empreints de respect pour toutes les personnes concernées.

. Le Journal de Montréal - J’ai subi le droit d’importuner français
Tout à coup, la sonnette sonne. Ce sont nos deux amis, ils nous ont suivies. Ils insistent pour rentrer. Nous refusons. Ils sonnent à nouveau. Quelques minutes plus tard, nous entendons des plaintes à l’extérieur de l’immeuble. Nous sortons. Les deux "mecs" ont appuyé sur TOUTES les sonnettes de l’immeuble. Ils ont volontairement réveillé tout le monde de la cité et continuent leur manège.

. Le Monde - Michelle Perrot : "L’absence de solidarité des femmes signataires de cette tribune me sidère"
J’aurais aimé que ces cent femmes créatrices mettent leur connaissance du milieu artistique et médiatique et leur prestige « au service » des révoltées de #metoo, même si elles n’ont jamais eu personnellement affaire à des « porcs » ! On peut se sentir solidaire d’une injustice sans l’avoir éprouvée. Leur distance de femmes non concernées, libres et triomphantes au-dessus de la mêlée des corps, réfugiées dans leur for intérieur inexpugnable, me déçoit plus qu’elle ne me choque.

. Le Nouveau Magazine littéraire - "Cette tribune réhabilite un ordre social à l’ancienne"

. Libération - Tribune sur la liberté sexuelle : cent signataires aux signaux contradictoires
Interroger la doxa féministe est nécessaire, mais l’exercice peut vite tourner à de l’antiféminisme, un créneau médiatique où des places sont à prendre. Et c’est là que la liste des signataires de la tribune perd de sa cohérence, incluant des représentantes de l’antiféminisme et du néoconservatisme.

. Le Monde - La tribune signée par Deneuve est "l’expression d’un antiféminisme"

. Le Huffington Post France - La tribune de Deneuve dans "Le Monde" comporte des "choses profondément choquantes, voire fausses", selon Schiappa

. Le Huffington Post France - Après la tribune co-signée par Catherine Deneuve sur le "puritanisme", des femmes racontent la réalité du "droit d’importuner" des hommes

. FranceTV Info - La tribune pour la "liberté d’importuner" vient "d’un autre siècle", répond la journaliste à l’origine de #BalanceTonPorc

. The Guardian/TRADFEM - Catherine Deneuve, laissez-moi vous expliquer en quoi le mouvement #metoo n’a rien d’une chasse aux sorcières

. madmoiZelle - "Le jour où les femmes se sentiront autorisées à exprimer leur désir, elles ne seront plus des proies"

. Le Nouvel Observateur - Agressions, harcèlement : "Et si assumer d’être victime pouvait être libérateur ?"

. ChEEk Magazine - “Chères Catherines” : notre réponse à la tribune du Monde

. 20 Minutes - Tribune pour une "liberté d’importuner" : « À chaque fois qu’il y a une révolution féministe, on crie ‘danger’ »

. Le Nouvel Observateur - "Puritanisme" post-Weinstein : "Catherine Deneuve ne parle pas au nom de la France"

. Le Nouveau Magazine littéraire - Ne nous libérez pas, l’égalité va s’en charger

. Le Huffington Post France - Non mesdames, la liberté sexuelle ce n’est pas se résigner à recevoir des mains aux fesses

. Le Journal de Montréal - Catherine Deneuve et le ras-le-bol #moiaussi

. France Inter - Laurence Rossignol : "La tribune dans Le Monde est une gifle à l’encontre de celles qui dénoncent la prédation sexuelle"

. La Presse - Catherine dans le métro (ou dans le champ)

. Radio-Canada - Une tribune publiée en France défendant la liberté "d’importuner" les femmes suscite un tollé

. FranceTV Info - "Les porcs et leurs allié.e.s ont raison de s’inquiéter" : Caroline De Haas et des militantes féministes répondent à la tribune publiée dans "Le Monde"

. Konbini - En réponse à la tribune du Monde, Osez le féminisme ! invite à ne pas "diviser les femmes entre elles"

. Le Nouvel Observateur - Tribune dans "le Monde" : on vous propose une réconciliation

. Le Monde - Nous défendons une liberté d’importuner, indispensable à la liberté sexuelle"

. Médiapart - Les féministes peuvent-elles parler ?

- >>> Vous pouvez compléter cette liste en ajoutant d’autres articles et leurs liens dans la section Commentaires ci-dessous.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 10 janvier 2018



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


mercredi 31 octobre
La CLES - Réaction aux prises de position de la FFQ sur la prostitution
lundi 8 octobre
Brigitte Paquette, "La déferlante #MoiAussi. Quand la honte change de camp"
dimanche 30 septembre
Conférence publique - Sortir de la prostitution, socialement, politiquement, juridiquement
dimanche 16 septembre
La CLES exhorte les partis à faire connaître leurs engagements en matière d’exploitation sexuelle
mercredi 16 mai
Lancement du livre "Zéromacho" de Florence Montreynaud le 23 mai à Montréal
jeudi 8 mars
Conseil du statut de la femme - 8 mars, 8 raisons de se mobiliser contre la violence et le harcèlement à caractère sexuel
mardi 6 mars
FMHF - L’expérience des femmes victimes de violence dans le système de justice pénale : un parcours difficile. Rapport de recherche
dimanche 4 mars
Coalition féministe contre la violence envers les femmes (CFVF) : #etmaintenant ? - Des groupes promettent de talonner la classe politique !
dimanche 28 janvier
Des réactions à la tribune de 100 femmes françaises sur #MeToo et "la liberté d’importuner" des hommes
mardi 23 janvier
Mémoire de PDF Québec pour favoriser la pleine participation des Québécoises, de toutes origines, au marché du travail






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin