| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







lundi 7 mars 2005
Reconnaître le mariage forcé comme un crime, par Homa Arjomand

L’histoire de Sharzia, une jeune fille de 21 ans victime d’un mariage forcé, devrait nous ouvrir les yeux. Sharzia et d’autres filles dans la même situation ont besoin de notre appui. Il est à peu près temps de supprimer les obstacles culturels d’arrière-garde qui gênent le désir de liberté des femmes et des jeunes.

Cette année nous devrions non seulement nous opposer aux mariages forcés mais également exiger qu’on les reconnaisse comme des crimes. Nous savons toutes et tous que la religion et les vieilles traditions oppriment les femmes sous les formes les plus brutales et les plus indignes.

Ne pensez-vous pas qu’il est temps de demander des mesures immédiates pour assurer le bien-être des femmes ? Ne pensez-vous pas qu’il est temps de CRIMINALISER tous les mariages forcés ? Nous avons trop longtemps respecté une tradition antique qui a ignoré les droits de la jeunesse et des enfants.

Cette année, le 8 mars, Journée internationale des femmes, nous devrions demander à tous les gouvernements du monde de criminaliser le mariage forcé et le mariage des enfants. Le mariage imposé n’est rien de moins que la violation du corps et de l’esprit des enfants. Il les empêche de vivre une vie normale dans la société actuelle. Il les empêche de vivre dans un environnement sain et sûr.

Adaptation française : Micheline Carrier
Version anglaise sur le site de Homa Arjoman, le 12 décembre 2004

- Lire également : « Les fillettes massaï ont besoin de notre aide contre l’excision et les mariages forcés », par Annie Corsini
- « Viols et mariages forcés au Cameroun », par Billé Siké
- « Le mariage forcé, crime contre l’humanité en Sierra Leone », ONU

Mis en ligne sur Sisyphe, le 22 février 2005


VOIR EN LIGNE : Site de Homa Arjoman


Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


mercredi 1er novembre
Choisir où vont nos solidarités - Yolande Geadah répond à Pascale Navarro
lundi 19 juin
MMF - Libérez Ayse Gokkan et les autres militant-e-s
jeudi 25 mai
"Musow, dialogue de femmes", film documentaire sur l’excision
jeudi 24 mars
Mutilations génitales féminines : nous pouvons agir
jeudi 24 mars
L’assassinat de Berta Cáceres ne sera pas vain, par la MMF France
samedi 19 mars
Maroc - Plusieurs organisations dénoncent l’avant-projet de loi sur les violences contre les femmes
mardi 8 mars
JIF 2016 - L’avenir des femmes en Côte d’Ivoire
vendredi 4 mars
Ruptures - "Viols, armes de guerre : 9 mars 2016, pour un tribunal pénal international en République Démocratique du Congo (RDC)"
samedi 27 février
CNDF - Appel à un 8 mars de lutte pour l’égalité femmes/hommes au travail et dans la vie !
mardi 16 février
"Femmes et processus de paix". Le cas de la Bolivie








> Reconnaître le mariage forcé comme un crime, par Homa Arjomand
24 juillet 2006



> Reconnaître le mariage forcé comme un crime, par Homa Arjomand
24 juillet 2006   [retour au début des forums]

Je m’appelle . Mon pere et ma mere veulent me marier avec le cousin de mon pere que je ne connais pas qui vit actuellement au Congo, ou Afrique du sud. Cela me fait terriblement mal et peur Devant mon père je n’ai pas de parole et je n’ai pas la capacité de refuser S’il vous plait appeler poliment mon pere au 002218243759 et leur expliquer que le mariage forcé n’est pas souhaitable

Un petit coup de fil de l’inconnu chez les parents peut atténuer le problème. S’il vous plait appeler.

Merci.

[Répondre à ce message]

http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin