| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







vendredi 13 mai 2005
Centenaire du Parti socialiste : où sont les femmes ?

par Laurence Rossignol,
vice-présidente de la région Picardie
responsable nationale du Parti socialiste chargée du secteur femmes

Chers camarades,

De là où nous observons désormais le monde, nous suivons avec curiosité et amitié la vie de ce parti que nous avons tant aimé et auquel nous avons tant donné. Le centenaire de la création du Parti socialiste est un grand moment d’émotion. Un tel chemin a été parcouru ! Pour les femmes en particulier ! Nous imaginions que vos commémorations en témoigneraient. Et nous voilà fort déçues et même un brin froissées.

Votre colloque ! 1 femmes sur les 7 présidents et animateurs, 3 femmes sur les 29 intervenants grands témoins… Et pour bien montrer que le pouvoir reste et demeure une affaire d’hommes, il n’y a pas une femme dans la table ronde consacrée au pouvoir et à la démocratie. Si les suffragettes vous jettent un sort, il sera difficile de vous plaindre.

Sur le site internet, vous avez dressé les portraits des « figures » du Parti socialiste : que des hommes ! On y découvre le premier maire, le premier maire noir, mais nulle trace de la première femme ministre (sous le Front populaire) ou de la première femme vice-présidente de l’Assemblée nationale. Pas une de nous ! C’est quand même vexant. L’Histoire ne répare pas les injustices, les femmes demeurent invisibles. La postérité n’est pas pour elles. Et pour ce qui est des vivantes, la parité ne semble pas leur avoir donné la légitimité qu’elles pouvaient en attendre.
Le Parti socialiste devrait être fidèle à son histoire, elle est indissociable de celle du féminisme. En prendre conscience vous aiderait à définir ce fameux socialisme du XXIème qui vous met tant à la peine.

Transmettez à toutes les femmes socialistes notre solidarité et nos chaleureux encouragements. Elles en ont bien besoin !

Elizabeth Renaud, Adèle Toussaint, Marianne Rauze, Madeleine Pelletier, Maria Veronne, Marie Bonnevial, Caroline Kauffmann, Hélène Brion, Margueritte Martin, Louise Saumoneau, Marthe Louis-Lévy, Germaine Picard-Moch, Suzanne Lacorre Mireille Osmin, Suzanne Buisson, Suzanne Collette, Emilienne Moreau, Andrée Viennot, Marie Oyon, Germaine Degrond, Gilberte Brossolette, Rachel Lempereur, Madeleine Leo-Lagrange, Jeannette Brutelle, Marie-Thérèse Equeym, Colette Audry, Dinah Dericke…. et tant d’autres.

Militantes, fondatrices, de la SFIO et du Parti Socialiste, suffragistes, ancienne Secrétaire d’Etat du Front Populaire, résistantes….etc..



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


lundi 27 mars
Le GFPD - Les Journées régionales municipales en Jamésie (Chibougamau)
lundi 27 mars
Laboratoire de l’égalité - Nouveau ’Pacte de l’égalité’ proposé aux candidat-es à la présidentielle
samedi 4 mars
8 mars 17 - Féminisme & laïcité. Questionnaire des VigilantEs à l’intention des candidat-e-s à l’élection présidentielle 2017
mardi 17 janvier
Marche des femmes à Washington
jeudi 10 novembre
GFPD - Session SimulACTIONS à Montmagny pour favoriser l’implication des femmes en politique
lundi 12 septembre
Parité femmes-hommes : le Groupe Femmes, Politique et Démocratie interpelle les candidatEs à la course à la chefferie du Parti Québécois
mardi 21 juin
Condition féminine Canada - Appel de candidature pour les Prix du Gouverneur général du Canada commémorant l’affaire "personne". Jusqu’au 10 juillet
vendredi 26 février
Femmes, féministes et indépendantistes - Le 8 mars au Lion d’Or
jeudi 15 octobre
Formations du Groupe Femmes, Politique et Démocratie en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine
vendredi 13 mars
PDF Québec s’inquiète de la situation au Conseil du statut de la femme








> Centenaire du Parti socialiste : où sont les femmes ?
22 mai 2005, par Enjeux socialistes



> Centenaire du Parti socialiste : où sont les femmes ?
22 mai 2005, par Enjeux socialistes   [retour au début des forums]

Où sont les minorités qui symbolisent la diversité française ? Voilà pourquoi je vous recommande l’ouvrage intitulé "Un nouvel élan socialiste" (cf. commentaire ci-dessous) dans lequel l’auteur, M. Gaspard-Hubert Lonsi Koko, développe, entre autres, la thématique de la "France plurielle dans une République indivisible"

— 

Un nouvel élan socialiste

Il y a des évidences qui rassurent : le coeur humain bat à gauche... et le socialisme, en tant qu’idéologie, reste - fort de son centenaire - l’idée la plus humaniste du monde ! Mais la gauche socialiste est seule capable de transcender les sensibilités politiques en gestation.
Afin de mener en France des combats pour que vivent à jamais la Liberté, l’Egalité et la Fraternité, ne faudrait-il pas provoquer de réels bouleversements pouvant imposer des lois équitables et équilibrées ?
Certes, l’avenir de la France est indissociable de la construction européenne. Mais sa grandeur ne sera à son zénith que lorsque sa nouvelle dimension et son ambition pour le troisième millénaire oeuvreront en vue de l’émergence des démocraties à travers le monde.
Cet essai n’est pas un simple témoignage d’un militant engagé, mais une réflexion de fond qui encourage la France à redécouvrir le socialisme. A l’heure où s’élabore le futur projet du Parti Socialiste relatif à l’élection présidentielle de 2007, cet ouvrage se veut résolument optimiste et tourné vers l’avenir.
Un avenir où, enfin, la volonté politique fera triompher les choix collectifs au détriment des choix individuels et autres discriminations. Ainsi, un nouvel élan socialiste pourra-t-il ouvrir des horizons nouveaux à une société en mal de repères.

— -

Membre du bureau fédéral du Parti Socialiste à Paris, Gaspard-Hubert Lonsi Koko est Secrétaire de la section François Mitterrand, dans le XVe arrondissement, depuis 2000. Partisan d’une France plurielle dans une République indivisible, ce socialiste jauressien préside, par ailleurs, le club de réflexion Enjeux Socialistes et Républicains.
Site personnel : http://www.lonsi-koko.net

Editions L’Harmattan
ISBN : 2-7475-8050-4
Ft. : 16 x 24 cm
Prix : 19,50 euros
212 pages

PARUTION : MAI 2005

Vous pouvez commander cet ouvrage par fax : (33)1.43.25.82.03 et par email : diffusion.harmattan@wanadoo.fr
http://www.harmattan.fr ou dans toutes les librairies.

Mises en place en librairie :

A Paris :

La Cédille - 33, rue des Volontaires - 75015 Paris - Tél. : (33) 1 45 67 67 40

Libraire Paari - 16, rue Castagnary - 75015 Paris - Tél. : (33) 1 48 28 27 65

Fnac Forum, Fnac Montparnasse, Fnac Etoile, Fnac Saint-Lazare, Joseph Gibert, Gibert Jeune, librairie des PUF, Procure, Le Divan, Lipsy, la Hune, etc.

En province : Quelques librairies universitaires ont un office automatique, sur des secteurs définis (Furet du Nord à Lille, Sauramps à Montpellier...)

— 
http://www.enjeux-socialistes.org

[Répondre à ce message]

    > Centenaire du Parti socialiste : où sont les femmes ?
    1er octobre 2006, par
    Catherine Astol   [retour au début des forums]


    Je suis consternée de voir que la seule réponse à une interrogation "Où sont les femmes ?" interpellant le PArti socialiste et les relations pour le moins ambigues qu’il entretient avec l’élement féminin, soit celle qui demande : "Où sont les minorités qui symbolisent la diversité française ?"
    je conçois que l’auteur de cette réponse soit désireux de faire connaître son point de vue...
    Mais faut-il rappeler que les femmes ne constituent pas une minorité ???
    Il faudrait que les socialistes acceptent enfin cette évidence que la lutte pour les droits des femmes n’est pas "périphérique".
    Cordialement...

    [Répondre à ce message]

http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin