| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







mercredi 25 mai 2005
Un déficit de 66 millions de femmes

par Ghislaine fischer

"Il manque 66 millions de femmes", titre le magazine Science & Vie de ce mois de mai. On y apprend que depuis les années 1980 se pratique un eugénisme particulier en Inde et en Chine : les naissances masculines y sont privilégiées quasi systématiquement. Le résultat est que, d’ores et déjà, 40 millions d’hommes indiens et chinois sont concernés, et que, si rien n’est fait aujourd’hui, un effondrement démographique mondial nous est promis pour 2050.

A cette nouvelle s’ajoute l’annonce que le phénomène est similaire dans les pays voisins de ces géants démographiques que sont l’Inde et la Chine et, de plus, les chiffres des "sex-ratio" mondiaux donnés, qui vont de 105 garçons pour 100 filles pour l’Amérique du Nord à 117 garçons pour 100 filles pour la Chine, sont partout dans la monde à la faveur des naissances masculines. Et, pour tout du moins les pays dits développés, cet avantage persiste en raison des progrès médicaux qui heureusement parent à la selection naturelle : les garçons sont naturellement plus fragiles que les filles.

Cette prise de conscience a amené la Chine et la Corée à mettre en place des propagandes pour valoriser l’image des filles, propagandes qui ont l’air efficaces puisque la remontée des naissances de filles est depuis effective.

Cependant, les chiffres concernant la mortalité féminine pour cause de mauvais traitements discriminatoires dans le monde n’entrent pas dans le calcul de cet article. Or, ces chiffres sont halucinants pour ce qui ne serait-ce que du nombre de fillettes et de femmes touchées par le sida actuellement. Le déficit peut donc être supposé bien plus important.

A cet ensemble, ajoutons les 600 000 femmes qui meurent chaque année suite à des grossesses à problème, les bataillons de femmes qui meurent à cause des violences dites conjuguales, 14 000 par an en Russie, par exemple.

Le déficit est incontestablement d’une ampleur bien plus sévère que nous le dit cet article de "Science et Vie".

Une surabondance virtuelle

En corrélation avec ces informations, j’observe une suranbondance virtuelle de femmes qui est créee dans les pays dits développés non seulement par le matraquage publicitaire - nous croulons sous les images de femmes dont le corps est utilisé pour tout vendre - mais aussi par ces déportations, que je qualifierais de massives, de jeunes filles venues de l’Europe de l’Est, d’Afrique, des Phillipines, d’Amérique du Sud, du Sri Lanka qui sont exploitées par les réseaux internationnaux de prostitution.

Il faut d’urgence agir !

Si nous connaissons en Occident une paix qui dure depuis près de soixante ans, cette paix n’a pas été la même pour tous les êtres humains, et la guerre des sexes, elle, a continué en silence malgré les combats féministes, les lentes prises de conscience des différents gouvernements. Aujourd’hui, à cause des "traditions patriarcales" trop longtemps tolérées par démagogie, nous sommes devant un curieux constat : l’humanité ne serait-elle pas elle aussi en voie de disparition, si nous continuons ainsi ?

Source : « Démographie : il manque 66 millions de femmes », Science & Vie, mai 2005, no 1052, p. 96 à 101.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 15 mai 2005.



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


vendredi 9 novembre
Pour garder vivante la mémoire des disparues de Polytechnique
jeudi 2 février
"Souvenez-vous, résistez, ne pliez pas"

jeudi 10 novembre
À la mémoire de nos mortes
lundi 10 août
Ces crimes sont tout sauf honorables
mardi 4 août
Une autre tuerie misogyne en Pennsylvanie, par Vancouver Rape Relief and Women’s Shelter
vendredi 8 décembre
Les meurtres sexistes depuis un an au Québec
mercredi 27 septembre
Affaire Sohane : une cour reconnaît qu’il s’agit d’un crime sexiste
dimanche 4 décembre
Depuis 1989, 615 femmes + 176 jeunes ou enfants tués par des hommes
dimanche 14 août
Mexique : Vérité et justice pour les femmes assassinées et enlevées à Ciudad Juárez et à Chihuahua
mercredi 25 mai
Un déficit de 66 millions de femmes






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin