| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







dimanche 19 juin 2005
Manif contre la publicité sexiste de Molson : manque de professionnalisme à TQS

Lettre au rédacteur et au lecteur de nouvelles de TQS

par Lucie Poirier

Le samedi 18 juin vous avez relaté la tenue d’une manifestation devant les bureaux de Molson en déclarant que peu de gens s’y étaient présentés (ce qui n’était que relativement vrai : 1 personne qui se plaint équivaut à 600 qui ne disent rien, donc 20 X 600=12 000). Vous avez invalidé la cause même de cette protestation par vos propos et par le fait que le lecteur de nouvelles rigolait lors de la lecture de ce texte méprisant.

Ce n’est pas une façon de rapporter une manifestation. C’est un manque de professionnalisme journalistique. Un rédacteur de nouvelles doit rendre compte des faits d’une façon objective, neutre, impartiale, exacte et sans parti-pris. Le rédacteur n’est pas supposé être un commentateur et le lecteur n’a pas à être un farceur.

Pourquoi, quant à consacrer du temps d’antenne à ridiculiser une cause et les personnes qui agissent au nom de cette cause, n’avoir pas mentionné que conjointement à cette manifestation circule une pétition demandant au gouvernement une législation de façon à encadrer la pratique publicitaire ainsi qu’une loi pour bannir l’exploitation du corps des femmes comme valeur promotionnelle lors d’événements publics ?

Pourquoi vous ne l’avez pas préciser qu’il n’y avait pas foule pour les billets à 350$ pour les Rolling Stones alors que vous trouvez très important de le déclarer quand c’est une manifestation féministe ?

Pourquoi n’avez-vous pas dit que parmi les manifestants peu nombreux il y en avait qui, par conviction, s’étaient déplacés en partant de Rawdon ?

Pourquoi alors que vous devez participer à la libre circulation de l’information vous n’avez que contribuer à la discrimination des femmes, à la misogynie des médias et au cautionnement de la publicité sexiste ?

Alors que vous aviez le mandat de narrer le déroulement d’un événement en exposant sa consistance (c’est ça le travail d’un journaliste, d’un reporter, d’un nouvelliste), pourquoi avoir utilisé cet événement pour humilier, discréditer et diffamer les femmes et les hommes qui défendent des droits humains ?

Pourquoi êtes-vous si mal à l’aise avec des revendications féministes qu’il vous faut aussitôt réagir par la calomnie ?

Pourquoi n’êtes-vous pas capables de prendre au sérieux celles et ceux qui revendiquent l’établissement de représentations égalitaires ?

Pourquoi y a-t-il si peu de conscientisation basée sur la constatation des manques ?

Pourquoi l’actrice de la pub Molson, qui consent à son infériorisation, n’a-t-elle pas conscience de son manque d’estime d’elle-même ?

Pourquoi l’acteur qui incarne un jeune ayant besoin d’avilir une femme pour se valoriser en tant qu’homme n’a-t-il pas conscience de son manque de confiance en lui ?

Pourquoi un rédacteur de nouvelles, qui interprète au lieu d’informer n’a-t-il pas conscience, de son manque d’instruction ?

Pourquoi un lecteur de nouvelles, qui pouffe de rire pour mieux accentuer le dénigrement des femmes et de celles et ceux qui dénoncent cette diffamation, n’a-t-il pas conscience de son manque d’éducation ?

D’ailleurs, pourquoi le nombre serait-il garant de la justesse d’une cause ?

Gallilée était seul à prétendre que la Terre est ronde, il n’en avait pas moins raison.

P.S. Ne soyez pas comme Georges Bush dont on dit qu’il n’écoute pas les bulletins de nouvelles ; ainsi, vous auriez dû écouter celui de LCN qui a su couvrir l’événement en informant au lieu de le récupérer pour exprimer une bizarre hostilité envers les personnes, qui agissent pour les droits des femmes qui en ont assez d’être traitées comme des objets sexuels, et pour les droits des hommes qui en ont assez d’être représentés comme des obsédés sexuels.

- On peut écrire à TQS : tvpublic@tqs.ca

Mis en ligne sur Sisyphe, le 19 juin 2005



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


samedi 4 mars
8 mars 17 - Féminisme & laïcité. Questionnaire des VigilantEs à l’intention des candidat-e-s à l’élection présidentielle 2017
mardi 17 janvier
Marche des femmes à Washington
jeudi 10 novembre
GFPD - Session SimulACTIONS à Montmagny pour favoriser l’implication des femmes en politique
lundi 12 septembre
Parité femmes-hommes : le Groupe Femmes, Politique et Démocratie interpelle les candidatEs à la course à la chefferie du Parti Québécois
mardi 21 juin
Condition féminine Canada - Appel de candidature pour les Prix du Gouverneur général du Canada commémorant l’affaire "personne". Jusqu’au 10 juillet
vendredi 26 février
Femmes, féministes et indépendantistes - Le 8 mars au Lion d’Or
jeudi 15 octobre
Formations du Groupe Femmes, Politique et Démocratie en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine
vendredi 13 mars
PDF Québec s’inquiète de la situation au Conseil du statut de la femme
mardi 4 novembre
Le Réseau des lesbiennes du Québec vous invite
lundi 27 octobre
PDF Québec demande au gouvernement de respecter sa politique pour l’égalité






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin