| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







mercredi 12 avril 2006
Une journaliste prisonnière des talibans victime du syndrome de Stockholm

par Hakim Arabdiou

La journaliste Yvonne Ridley, la cinquantaine et 30 ans de métier dans de grands médias, anime en hidjab depuis deux ans une émission sur l’islam et sur les musulmans, dans la chaîne de télévision britannique Islam channel. Elle a en effet abandonné ses convictions de chrétienne pratiquante pour adopter l’islam, qu’elle trouve plus « moderne » et plus « libéral envers les femmes ». Sa conversion date de quelque deux années et demi, après son emprisonnement, pendant dix jours, par les talibans. Faute d’obtenir un visa pour l’Afghanistan, elle y était entrée illégalement, pour raison professionnelle, en septembre 2001. Elle avait alors promis à l’un de ses geôliers, qui l’avait sommé de se convertir, d’étudier préalablement le Coran, avant de prendre une décision.

Cette mère de trois enfants et divorcée nie être victime du syndrome de Stockholm, qui provoque la fascination pour leurs bourreaux chez certaines victimes. Cela ne l’empêche pas de prendre la défense du régime théocratique des talibans, qui était, dit-elle, sur le point de faire disparaître la culture de l’opium dans le pays. Son renversement par les Etats-Unis a, selon elle, favorisé le retour de l’ « opium, de l’industrie pornographique, l’augmentation des viols… »

Elle a bien naturellement critiqué la publication des caricatures danoises sur le prophète Mohammed, caricatures qu’elle a comparées aux caricatures des juifs par les nazis et déclaré que les musulmans sont désormais les ”nouveaux juifs”. Quant à son port du hidjab, elle ne fait, affirme-t-elle, que se conformer à une obligation religieuse. Elle ne se considère pas moins comme une féministe convaincue. Aussi estime-t-elle que l’oppression des femmes dans certains pays musulmans, comme contraire à l’esprit de sa nouvelle religion.

Elle a aussi fondé, Respect, un parti politique composé d’éléments d’extrême gauche et d’islamistes. Elle n’a pas encore eu la chance d’être élue ; ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé à trois reprises.

Source : ReSPUBLICA, Lettre d’information 436, le 11 avril 2006.

http://www.gaucherepublicaine.org> www.gaucherepublicaine.org">Site de ResPUBLICA.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 12 avril 2006



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


jeudi 10 mai
"De la burqa afghane à la hijabista mondialisée" (Carol Mann) - Recension d’Ana Pak
dimanche 18 mars
देवी - ELLE, une immersion dans la vie quotidienne des femmes indiennes, par Mélanie Dornier
mardi 6 mars
ONU Femmes - Femmes du monde, unissez-vous !
mardi 6 mars
Conseil des femmes francophones de Belgique - Le sexisme est hors-jeu
Contre la nomination du rappeur Damso comme porte-étendard au football

samedi 3 mars
JIF 2018 - "L’heure est venue : les activistes rurales et urbaines transforment la vie des femmes" (ONU Femmes)
mardi 6 février
Conférence : Les enjeux humains de la migration, le 7 février à 19 h
mercredi 1er novembre
Choisir où vont nos solidarités - Yolande Geadah répond à Pascale Navarro
lundi 19 juin
MMF - Libérez Ayse Gokkan et les autres militant-e-s
jeudi 25 mai
"Musow, dialogue de femmes", film documentaire sur l’excision
jeudi 24 mars
Mutilations génitales féminines : nous pouvons agir








Sens des valeurs
13 avril 2006, par Margie



Sens des valeurs
13 avril 2006, par Margie   [retour au début des forums]

Imaginez donc ! Il était plus important de faire disparaître la culture de l’opium que d’essayer de mettre fin à la persécution des femmes ! Quel beau sens des valeurs !

[Répondre à ce message]

http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin