| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







mardi 20 juin 2006
Non aux abus sexuels contre les enfants

Les enfants ne sont ni des ventriloques ni les marionnettes de pères, psychologues, experts ou autres adultes "manipulateurs". Mais c’est bien à cela que le soi-disant "syndrome" d’aliénation parental (SAP) - promu par des avocats et des experts défenseurs d’abuseurs sexuels - réduit les enfants. Nous disons que ce syndrome est inexistant parce qu’un syndrome est un ensemble de symptômes et de signes caractéristiques d’une maladie. Non seulement, il s’agit d’un syndrome inexistant mais il s’agit également d’une maladie inexistante : "l’aliénation parentale".

Ce "syndrome", inventé par l’américain Richard Gardner - qui justifiait la pédophilie comme une orientation sexuelle parmi d’autres, et qui s’est enrichi grâce à cette invention - détruit depuis 1987 des enfants abusés, à travers le monde. Utilisé par des "professionnels" - psychologues, psychiatres, experts, "témoins experts", avocats - qui ne peuvent pas ignorer ces faits, et pris en compte par des juges qui doivent s’appuyer sur les conclusions des rapports de ces "experts", le SAP a uniquement servi à défendre des abuseurs d’enfants.

Cela nous surprend que jusqu’à présent, les associations professionnelles d’Argentine, notre pays, n’aient pas manifesté leur plus forte opposition à cette invention - qui non seulement est dénuée de tout fondement scientifique mais en plus révèle une ignorance absolue des acquis de la psychologie et psychiatrie infantile. En effet, des associations comme l’Association Américaine de Psychologie (APA) et l’Association Américaine de Médecine (AAM) ont déjà dénoncé cette invention.

Il faut rajouter à cela, le retour de bâton auquel on assiste en Argentine - comme dans de nombreux autres pays - suite aux nombreux soupçons et accusations d’abus sexuel contre des enfants, formulées à l’encontre de membres des couches moyennes et supérieures de la société. Le cas de la ville de M. d. P. - où un professeur d’éducation physique a été relaxé - mérite d’être cité ici. Selon nos recherches en matière d’antécédents et notre analyse d’une bibliographie conséquente et scientifique, il s’agirait en effet bien d’un violeur. Le cas de M. d. P. devrait nous alerter sur ce qui risque de suivre : d’autres relaxes basés sur le SAP, manifestations principales du retour de bâton argentin. D’autres défenseurs d’abuseurs sexuels se serviront en effet de cette même stratégie : discréditer les témoignages des enfants abusés, des professionnels qui les ont pris en charge et des véritables témoins experts.

Eu égard à tout ce qui précède, nous alertons la population afin qu’elle ne se laisse pas tromper par ces professionnels, dont on peut au moins affirmer que leur rigueur scientifique est bien douteuse.

"ASI NO - No al Abuso Sexual Infantil"

- Envoyez votre prénom, nom, profession, ville et pays à l’adresse courriel manati@fibertel.com.ar ou

asino@fibertel.com.ar

Lic. Mónica L. Creus Ureta, MN 6789. Psicóloga, (U.B.A) Buenos Aires, Argentina
Lic. Isabel Monzón MP : 6879, Psicóloga, (U.B.A) Buenos Aires Argentina
Lic. Pilar Vendrell MN 1789, Psicóloga (U.B.A.) Buenos Aires Argentina
Lic. Margarita Urano, DNI 6262509, Psicóloga, Buenos Aires, Argentina
Lic. Sonia Vaccaro, MN 8298, Psicóloga- Comisión para la Investigación del Maltrato, Madrid, España
Lic. Cristina Gaffner, Psicóloga- M.P.00055
Lic. María Teresa Gutiérrez, en Educación, DNI 16443826, Buenos Aires, Argentina
Norma Beatriz Giuffre DNI 16.206.172 empresaria Buenos Aires Argentina
Francisco De Miguel Morales comerciante Valencia España
Romina Vázquez Ayala DNI 32.486.182 Estudiante de periodismo Bahía Blanca argentina
Lic. Ester Nani, DNI 5726753, Psicóloga, Buenos Aires. Argentina.....

D’autres signatures suivront !

Mis en ligne sur Sisyphe, le 9 juin 2006



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


jeudi 25 mai
"Musow, dialogue de femmes", film documentaire sur l’excision
jeudi 24 mars
Mutilations génitales féminines : nous pouvons agir
jeudi 24 mars
L’assassinat de Berta Cáceres ne sera pas vain, par la MMF France
samedi 19 mars
Maroc - Plusieurs organisations dénoncent l’avant-projet de loi sur les violences contre les femmes
mardi 8 mars
JIF 2016 - L’avenir des femmes en Côte d’Ivoire
vendredi 4 mars
Ruptures - "Viols, armes de guerre : 9 mars 2016, pour un tribunal pénal international en République Démocratique du Congo (RDC)"
samedi 27 février
CNDF - Appel à un 8 mars de lutte pour l’égalité femmes/hommes au travail et dans la vie !
mardi 16 février
"Femmes et processus de paix". Le cas de la Bolivie
samedi 6 février
Congo - Le viol, une arme de terreur - Dans le sillage du combat du Docteur Mukwege
mardi 8 septembre
Les deux Aylan ou la compassion sélective, par Rudi Barnet






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin