source - http://sisyphe.org/article.php3?id_article=2225 -



Élection Canada 2006
Victoire réjouissante : Vivian Barbot a battu le ministre Pierre Pettigrew

24 janvier 2006

par Micheline Carrier

Photo : LCN, 2006

La victoire la plus réjouissante de l’élection d’hier, au Québec, me semble celle de Vivian Barbot, qui a battu le ministre Pierre Pettigrew dans la Papineau, une circonscription de la région montréalaise qu’il représentait à la Chambre des Communes depuis 10 ans. Papineau était un fief libéral depuis plusieurs décennies.

Spécialiste en éducation, Mme Barbot a fait une carrière dans l’enseignement avant de devenir vice-présidente (1999-2001), puis présidente (2001-2003) de la Fédération des femmes du Québec. Elle avait aussi été présidente (1991-1992) de la FEC/CEQ (Fédération des enseignantes et enseignants de cégeps), membre du Conseil des relations interculturelles au Ministère de la citoyenneté et de l’immigration, ainsi que du conseil d’administration de plusieurs groupes engagés, par exemple La Ligue des droits et libertés. Elle est également une conférencière et une animatrice recherchée, notamment sur les questions citoyennes et intercultuelles.

Vivian Barbot a obtenu une Maîtrise en Éducation interculturelle (Université de Sherbrooke), un Baccalaurat spécialisé en Études littéraires (UQAM) et un Certificat d’aptitudes pédagogiques à l’enseignement secondaire (Université de Sherbrooke). Originaire d’Haïti, elle parle le français, l’anglais et l’espagnol.

Au cours de la campagne électorale, Mme Barbot s’était plainte que près de 150 personnes, qui s’étaient prévalu du "vote spécial" entre le 2 et 8 décembre 2005, avaient reçu du bureau de vote de la circonscription un nom erroné pour la désigner. Le vote spécial requiert que l’électeur inscrive lui-même le nom du candidat de son choix sur un bulletin vierge, mais encore faut-il connaître son nom. Après enquête, Élections Canada a donné raison à Vivian Barbot et, jugeant qu’elle serait ainsi défavorisée, il a rappelé les personnes concernées pour les inviter à voter à nouveau.

Engagée depuis toujours en faveur des droits des femmes et des minorités, la nouvelle élue bloquiste sera une voix écoutée, espérons-le, tant au sein de son parti qu’à la Chambre des Communes.

Félicitations, Madame Barbot !

Mis en ligne sur Sisyphe, le 24 janvier 2006.

Micheline Carrier

P.S.

- Lire également

Voter ? Mais pour qui ?




Source - http://sisyphe.org/article.php3?id_article=2225 -