source - http://sisyphe.org/article.php3?id_article=3109 -



Résistance aux fondamentalistes
Création du réseau À HAUTE VOIX pour interpeller les élus

16 octobre 2008

par Fanny Truchelut

Création du réseau À VOIX HAUTE

Le nom est une proposition, il pourra bien évidemment être changé.



J’ai été condamnée, le 8 octobre 2008, par la cour d’appel de Nancy à 2 mois de prison avec sursis et 4000 € de dommages et intérêts pour discrimination religieuse. J’avais demandé en août 2006 à deux femmes voilées qui se présentaient avec leur famille dans mon gîte, de retirer leur voile dans les parties communes. Vous connaissez mon histoire.*

Vous avez été nombreux à m’aider moralement et financièrement, je vous en remercie vivement. Cela m’a permis, je l’ai déjà dit, de rester debout. A travers tous les courriels reçus, j’ai senti que pour beaucoup, vous êtes dans l’attente qu’il se passe quelque chose de plus. Si nous n’agissons pas rapidement, beaucoup d’entre nous, après un tel jugement, seront confrontés aux mêmes situations qui peuvent mettre à mal toute une vie.

Mon objectif est de mettre en place un réseau. Nous avons en face de nous des gens très organisés et puissants financièrement. Pour agir, il nous faut être d’abord structuré.

Les lois sont votées par les députés, c’est par leur intermédiaire que nous devons passer et faire pression. Depuis plusieurs années, ils font tout pour trouver des voix. Il est temps de leur montrer qu’ils peuvent aussi en perdre.

Le réseau « A VOIX HAUTE » doit être une toile qui couvre toute la France. Le réseau sera ouvert à tous celles et ceux qui veulent s’engager dans leur circonscription.

Pour créer ce réseau et vous inscrire, un courriel : a.voix.haute@gmail.com

En mentionnant votre nom et votre prénom, le nom de votre député et le département.

Lorsque ce réseau sera constitué, nous prendrons rendez-vous, nous irons tous physiquement et en même temps avec les mêmes documents, interpeller les élus. L’idéal serait d’y aller à 2 ou 3 personnes. Il y a 577 députés, ce peut-être plus de 1700 personnes qui se manifestent en même temps.

Ensuite, vous remontez les informations pour que nous puissions savoir où et comment nous pourrons agir, c’est-à-dire connaître les députés sur lesquels nous pourrons nous appuyer. Pour qu’une proposition de loi puisse être mise à l’ordre du jour à l’Assemblée Nationale, il faut la signature de 60 députés.

Un projet de texte est en cours d’élaboration, il sera envoyé aux personnes inscrites au réseau.

Internet a cet avantage, que ce réseau peut-être constitué très rapidement. Si vous êtes, pourquoi pas, nombreux dans une circonscription, je vous mettrai en relation pour que vous puissiez vous organiser.

Je vais avoir besoin d’un informaticien pour m’aider à construire ce réseau sur le plan site et programme.

Source : Fanny Truchelut

  • Courriel : fanny.truchelut@gmail.com

    Mis en ligne sur Sisyphe, le 14 octobre 2008

  • Fanny Truchelut

    P.S.

    * Quelques articles sur l’affaire Truchelut

  • L’autodiscrimination, "jackpot" pour les intégristes
  • L’affaire Truchelut - "Tu n’es pas maître dans ta maison quand nous y sommes."
  • Fanny Truchelut doit être relaxée.
  • Voir la rubrique Démocratie, laïcité, droits et religion.
  • Voir Riposte laïque.
  • Chercher Fanny Truchelut dans le moteur de recherche Google.


    Source - http://sisyphe.org/article.php3?id_article=3109 -