source - http://sisyphe.org/article.php3?id_article=3838 -



Élections Canada - Six mythes au sujet du Canada et des questions aux candidat-es

25 avril 2011

par la Coalition spéciale pour l’égalité des femmes et les droits de la personne

La Coalition spéciale pour l’égalité des femmes et les droits de la personne a préparé des fiches d’information utiles pour interroger les candidats dans l’actuelle campagne électorale.

Vous pensez que le Canada est un pays où il fait bon vivre ?
Pensez-y encore.

Six mythes au sujet du Canada

Mythe no 1

Tous les parents au Canada qui ont besoin de services de garde y ont accès. De nombreux programmes de services de garde existent au Canada.

Les faits
Il n’y a présentement aucun programme national de services de garde. En 2006, le nombre de places réglementées en garderie ne couvrait que 17,2 % des enfants canadiens âgés de 0 à 12 ans, et 19,3 % des enfants de 0 à 5 ans. Dans les grandes villes, les services de garde peuvent coûter jusqu’à 2 000 $ par mois, un montant inabordable pour la plupart des parents.

- Voici la réalité à propos des services de garde au Canada.

Mythe no 2

Le logement n’est pas un problème au Canada. Le gouvernement subventionne déjà les personnes qui ne peuvent se permettre de payer leur loyer par le biais de l’assistance sociale. Le Canada n’a pas vraiment un « problème » d’itinérance.

Les faits
Le Canada vit une crise du logement. Le Canada n’a pas de stratégie fédérale sur le logement depuis 1993. Il y a entre 150 000 et 300 000 personnes au Canada sans domicile. Au moins 1,3 million de personnes au Canada vivent dans un logement inférieur aux normes. 3,1 millions de ménages consacrent plus de 30% de leurs revenus au loyer ou à leur hypothèque. Les femmes et les enfants sont particulièrement à risque parce que les logements au Canada sont inabordables, instables, non sécuritaires et inaccessibles.

- Voici la réalité à propos des femmes et du logement au Canada.

Mythe no 3

Le Canada dispose de nombreux programmes d’assistance sociale. Tous les citoyens ont accès à une aide sociale qui répond à leurs besoins. D’ailleurs, l’éducation et les soins de santé sont gratuits !

Les faits

Les femmes et les jeunes filles sont les personnes les plus pauvres au pays. Le Canada affiche un taux de pauvreté exceptionnellement élevé chez les femmes. Les femmes monoparentales sont particulièrement vulnérables. 52,1% des femmes monoparentales avec enfants de moins de six ans vivent sous le seuil de la pauvreté. En 2008, près d’un enfant sur 9 et leurs familles vivaient sous le seuil de la pauvreté. Et un enfant autochtone sur quatre vit sous le seuil de la pauvreté.

- Voici la réalité à propos des femmes et de la pauvreté au Canada.

Mythe no 4

Les femmes et les hommes au Canada reçoivent les mêmes salaires alléchants.

Les faits
En janvier 2011, 1,4 million de Canadiennes et de Canadiens était officiellement sans emploi. Scandaleusement, depuis le début de la récession au Canada, 335 800 personnes de plus sont au chômage. Seulement 33% des femmes sans emploi reçoivent des prestations d’assurance-emploi en comparaison à 4 % des hommes sans emploi. Au Canada, les écarts salariaux entre les hommes et les femmes sont tels que les femmes ne gagnaient que 71 cents pour chaque dollar gagné par un homme en 2008. Parmi les employés au salaire minimum, 60% sont des femmes, sans avantages sociaux, sécurité d’emploi ni pensions.

- Voici la réalité à propos des femmes, de l’équité salariale et du travail décent.

Mythe no 5

Si vous êtes une femme, le Canada est l’endroit le plus sécuritaire pour vivre parce que les femmes y sont traitées de manière égale aux hommes.

Les faits
En ce qui concerne la sécurité des femmes, le Canada est au cœur d’une crise des droits de la personne.Le Canada n’a pas de stratégie fédérale pour mettre fin à la violence faite aux femmes et aux jeunes filles. Entre 2002 et 2009, il y a eu 4 836 homicides, dont un sur cinq était un homicide conjugal. Dans 83% des homicides conjugaux, les victimes sont des femmes.

Il y a près de 600 cas connus de disparitions et de meurtres de femmes et de jeunes filles autochtones au Canada. Chaque année, près de 360 000 enfants canadiens sont témoins de violence conjugale. Chaque semaine, une à deux femmes sont assassinées par leur conjoint ou un ancien conjoint. Des centaines de milliers de femmes sont contraintes de quitter leur maison pour éviter des agressions violentes.

- Voici la réalité à propos de la violence faite aux femmes au Canada.

Mythe no 6

Les femmes sont égales devant la loi. Dans la société canadienne, nous n’avons pas à avoir de souci parce que nos droits sont protégés.

Les faits
La Coalition spéciale pour l’égalité des femmes et les droits de la personne a été créée en 2006. La Semaine internationale de la femme en 2007 a été le début d’une campagne sans relâche pour faire annuler les compressions de Harper et exercer des pressions auprès du gouvernement fédéral et des partis de l’opposition pour qu’ils s’engagent à instaurer des mesures concrètes et pertinentes afin de faire progresser l’égalité des femmes au Canada.

- Voici la réalité à propos des droits des femmes au Canada.

Pour plus de détails, voir le site de la Coalition spéciale pour l’égalité des femmes et les droits de la personne.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 12 avril 2011

la Coalition spéciale pour l’égalité des femmes et les droits de la personne


Source - http://sisyphe.org/article.php3?id_article=3838 -