source - http://sisyphe.org/article.php3?id_article=5034 -



Mea culpa, je ne savais pas

4 janvier 2015

par Élaine Hémond

Illustration : Élaine Hémond, dans Chantelaine, 2014.


À force de m’entendre dire
Que je ne suis pas d’ici
J’ai fini par croire
Que j’étais d’ailleurs

À force de m’entendre dire
Que je n’ai pas le droit
D’aimer cette île
Je finirai par la détester

Mea culpa
Je ne savais pas
Qu’il était interdit
De choisir son pays

Je retournerai
D’où je ne suis pas
Je redéfricherai
Je reconstruirai
Je replanterai

Mais jamais
Jamais ne retrouverai
Ce qui de mon âme
Ici sera resté
Mais jamais
Jamais d’elle
Ne vous débarrasserez

Les arbres que j’ai plantés
Les pierres déplacées
La terre retournée
L’air respiré
Le ciel bleu admiré
Les ronces arrachées
Les oiseaux alimentés
Le pré où j’ai aimé
L’humus parfumé
La fontaine qui m’a désaltérée
Tout cela gardera
L’empreinte de mes doigts
La trace de ma foi
Et jamais
Jamais vous n’empêcherez
Mon âme d’y habiter

Source : Élaine Hémond, Chantelaine, éditions Sisyphe, 2014, p. 97

- Pour plus d’information sur le livre et sur la façon de le commander, voir cette page.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 13 décembre 2014

Élaine Hémond


Source - http://sisyphe.org/article.php3?id_article=5034 -