| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







mercredi 5 mars 2014
"Le silence des femmes" de Thérèse Lamartine, par Élaine Audet

À l’occasion de la Journée internationale des femmes 2014, j’aimerais recommander la lecture d’un roman de Thérèse Lamartine, Le silence des femmes. Il s’agit d’une oeuvre futuriste audacieuse et d’une extrême actualité, cousue finement au fil des mots par un humour très subversif. Remontant l’histoire récente, l’auteure met en scène dans une fiction libérée de la peur et de l’autocensure la violence sexiste et la misogynie jusqu’en leurs ultimes conséquences.

Dans cette satire sociale, Lamartine rejoint ce que l’écrivaine féministe Louky Bersianik a appelé "la mémoire du futur", en projetant, par l’écriture et la force de l’imaginaire, les femmes hors du pouvoir patriarcal. Le roman débute au passage du XXe au XXIe siècle et se déroule à Paris, mais aussi à New York et un peu partout dans le monde. On n’oubliera pas de si tôt ce 13 mars à 13 heures, 13 minutes où le monde bascule !

L’écriture est belle, fluide, efficace, soutenue par un vocabulaire recherché, un regard critique décapant et une connaissance profonde de l’histoire des femmes. Je pense que cette œuvre souvent jubilatoire suscitera passion, réflexion et controverses. En scrutant l’histoire du féminisme et de la psychanalyse, l’auteure pose de manière originale la question-clé des causes de la violence millénaire des hommes envers les femmes.

Détentrice d’une maîtrise en études cinématographiques de l’Université de Montréal, Thérèse Lamartine a publié Elles cinéastes… de 1894 à 1981 aux éditions remue-ménage en 1985. Un document remarquable sur les quelque 800 réalisatrices de tous les pays qui ont choisi de consacrer leur vie au cinéma. En 1975, elle s’est illustrée comme cofondatrice de la Librairie des femmes d’ici, un haut lieu de rencontre et de diffusion de la littérature et des idées féministes, Elle a aussi fait carrière dans la fonction publique, notamment comme directrice de Condition féminine Canada, au Québec et au Nunavut, de 2004 à 2009. Depuis, elle se consacre à la création littéraire - nouvelles, romans et textes dramatiques.

Ses principaux ouvrages sont Soudoyer Dieu, roman inspiré par le massacre de 14 jeunes femmes à l’École polytechnique de Montréal en 1989 et Autodestruction, théâtre. Les éditions Sisyphe ont publié Le féminin au cinéma (2010), une sélection commentée de cent films de différents pays, réalisés par des femmes ou des hommes, qui offrent un point de vue original sur les femmes, leurs ambitions, leurs valeurs, leurs révoltes, leurs combats. À notre connaissance, un tel livre était une première dans le monde.

Thérèse Lamartine, Le silence des femmes, Montréal, éd. Triptyque, 2014

Mis en ligne sur Sisyphe, le 3 mars 2014


VOIR EN LIGNE : Le féminin au cinéma


Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


jeudi 24 novembre
"Toute femme est une étoile qui pleure", de Karim Akouche, à la scène du 29 novembre au 10 décembre
mercredi 23 novembre
"Femmes des casernes" de Louise Leroux, en postproduction
vendredi 21 octobre
Le Chantier des possibles, un film d’Ève Lamont
mercredi 12 octobre
Appel de textes de Recherches féministes pour "Femmes et pouvoir érotique"
lundi 10 octobre
Blessures de femme, par Nicole Moreau
lundi 15 août
La 7e saison de l’Académie internationale de quatuor à cordes de Montréal (MISQA)
samedi 18 juin
Égalité pour les femmes dans les postes clés de création du domaine culturel au Québec et au Canada
jeudi 26 mai
"La bataille de l’avortement. Chronique québécoise", par Louise Desmarais
dimanche 15 mai
Montréal - Théâtre Libre 2016 - 29-30-31 mai
lundi 11 avril
La lesbienne et la Noire : spectacle d’humour au féminin






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin