source - http://sisyphe.org/article.php3?id_article=4087 -



Décès de la poète féministe Marie Savard (1936 - 2012)

20 janvier 2012

par Élaine Audet

Photo : Luc Vallières, 2004

Nous venons d’apprendre la triste nouvelle du décès de Marie Savard à Montréal, le 16 janvier 2012. Poète, Marie Savard a publié son premier recueil aux Éditions de l’Arc en 1965 en même temps que son premier microsillon de chansons/poèmes. Elle écrira et enregistrera par la suite d’autres disques dont Québékiss en 1971. De 1961 à 1966, elle écrit des textes pour enfants pour Radio-Canada, ce qui lui vaut, en 1962, une mise en nomination au Congrès du spectacle. Elle signe aussi plusieurs dramatiques pour la radio, dont Bien à moi diffusée en 1969 et rediffusée, en 1971 et 1980, en France, Belgique, Suisse et au Luxembourg. Ce texte sera d’ailleurs mis en scène au Théâtre de Quat’sous en février 1970 et réédité en édition bilingue aux Éditions Trois (1998).

En octobre 1974, elle initiait les premières éditions de femmes au Québec, que furent les Éditions de la Pleine Lune, et y travaillera comme directrice littéraire jusqu’au 15 juin 1979.

On trouve de ses textes dans diverses revues littéraires comme Liberté, La barre du jour, Sorcières (Paris), Moebius, Litté/Réalité (York University, Toronto), Arcade et l’Arbre à Paroles (Belgique). Ces dernières années, elle a donné plusieurs lectures publiques et spectacles littéraires dans les maisons de la culture, festivals de littérature, salons du livre, et participé à des jurys pour l’attribution de bourses en création littéraire et de prix littéraires.

Il y aura une journée de visite le vendredi 20 janvier 2012, de 16 h à 20 h, à la Coopérative funéraire de l’Île de Montréal située au 9480, rue Notre-Dame Est, Montréal.
Téléphone : (514) 303-4888.

Une cérémonie-hommage se tiendra le lundi 23 janvier 2012, à 15 h, à l’église des Dominicains, sise au 2715, chemin de la Côte Sainte-Catherine, à Outremont.

Il est possible d’offrir des fleurs ou de faire un don pour le fonds de secours Yves-Thériault administré par l’UNEQ (émettre le chèque à l’ordre de l’UNEQ - Fonds Yves-Thériault).

Nos plus sincères condoléances à sa fille Julie, à son fils Mathieu et à ses proches.

Les femmes scrapées (1978)

« sont scrapées
toutes les femmes scrapées dans leur tête
les femmes taillées au couteau de la logique théorique
pour se faire une raison
une garde-folle
la ligne blanche du raisonnement
les bandelettes de la courtisane-guerrière
pleine de peur et de reproches
le corset-carrière
[...]
et répondre à l’image qui correspond le plus
à l’objet désirable »

Bibliographie

- Marie Savard, Oratorio, Québec, Trois-Rivières : Écrits des forges, 2007
- Marie Savard, La future antérieure, Laval : Éditions Trois, coll. « Opale », 2002
- Marie Savard ; traduction et postface de Louise Forsyth, Bien à moi - Mine sincerely, Laval : Trois, Turquoise, 1998
- Marie Savard, Poèmes et chansons, Montréal : Editions Triptyque, 1992
- Marie Savard, Les Chroniques d’une Seconde à l’Autre, Montréal : Editions de la Pleine lune, 1988 + livre-cassette
- Marie Savard, Sur l’air d’Iphigénie - poème fantastique en deux temps, trois mouvements : théâtre, Montréal : Editions de la Pleine Lune, 1984
- Marie Savard, Bien à moi, Laval : Éditions Trois, Turquoise, 1998
Éd. originale, Montréal : Éditions de la Pleine lune, 1979
- Marie Savard, Te prends-tu pour une folle, Madame Chose ? Montréal : Editions de la Pleine lune, 1978
- Marie Savard, Le journal d’une folle, Montréal : Éditions de la Pleine lune, 1975
- Marie Savard, Les Coins de l’Ove, Québec : Éditions de l’Arc, 1965

Discographie

Marie Savard (1965, Apex, ALF-1574).
Chanson de l’avenir ; J’ai rencontré tes yeux ; Tu as faim, tu as froid ; Chanson douce ; Le fou de l’océan ; La neige chaude ; L’acrobate ; Blues ; L’arme ; Un pays ; Terre brune ; Prière en ville.

Marie Savard au Patriote (1966, Apex, ALF-1586).
J’arrive ; L’oncle Tom ; Je ris ; Poème : Monsieur Toc ; Je ne sais plus ; Poussière ; De la douceur ; Rue d’Amérique ; Poème : Neige chaude ; Sonne blanc ; Prière en ville.

Québékiss (1971, Zodiaque, ZO-6902).
Tannée ; Ça fait que (par Dyne Mousso) ; Berçeuse ; Mon homme est en chômage ; La nuit du 16 octobre (avec Gilles Moreau) ; Pacifique canadien (par André Lejeune) ; Reel d’octobre (en duo avec André Lejeune) ; Lasting Sadness ; On rentre chez nous (par Michel Chartrand) ; Québékiss.

La folle du logis (1981, Les Éditions de la pleine lune, CCL-33-165).
Est folle ; Isabeau ; La vie de factrie ; Les femmes scrapées ; Courtisanes ; Lettre à Jos ; Il pense que je l’aime ; Bonjour mon beau ; Pacifique Canadien ; Ave Maria blues ; Berceuse du pays.

Les chroniques d’une seconde à l’autre (1988, Pleine Lune, RSB4-108 Cs).
L’idiote aux puits ; Lac. (Poème de 60 pages auquel sont intégrées deux chansons).

Écouter sur YouTube :
Est folle

La neige chaude

De Clémence Desrochers : La vie d’factrie

Nouveau
Ave Maria blues

Marie Savard & Gilles Vigneault - Oh ma mère

- Voir aussi : Marie Savard, "La complainte de Salomon", Sisyphe, 30 juin 2004.

Sources : Site de l’UNEQ et Élaine Audet.

Source de la photo de Luc Vallières ici.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 18 janvier 2012

Élaine Audet

P.S.

- Catherine Lalonde, Marie Savard : éclipse sur la fondatrice de la Pleine Lune", Le Devoir, 21 janvier 2012.

- Marie D. Martel. Une semaine pour mourir et puis exister sur le web, Voir, 2 février 2012.




Source - http://sisyphe.org/article.php3?id_article=4087 -