| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







jeudi 14 janvier 2010
Ni Putes Ni Soumises révolté face à l’agression de Rayhana aspergée d’essence

Communiqué

À l’heure où certains n’ont pas le courage d’agir contre l’obscurantisme, Rayhana, une comédienne algérienne, a été aspergée d’essence mardi soir devant la maison des Métallos (XIe) par un individu avant de lui jeter sans succès une cigarette au visage.

La comédienne joue actuellement une pièce « À mon âge je me cache encore pour fumer » dénonçant la montée de l’intégrisme qui grignote l’espace public, et confine les femmes.

Après Chahrazade, Fatima, Kavidah qui est toujours entre la vie et la mort, c’est dans l’indignation que Ni Putes Ni Soumises apprend l’agression de la comédienne algérienne.

Les femmes sont sur le front face à l’intégrisme rampant et sont les premières victimes de leurs attaques. Nous appelons toutes les forces progressistes, les républicains, à soutenir dans les actes les femmes et les hommes qui se battent contre l’obscurantisme.

Rayhana, femme de courage, a tenu à monter sur scène le soir même. Nous serons présents jusqu’à la dernière Samedi 16 Janvier et appelons toutes les forces progressistes à venir lui manifester son soutien à 14h30 devant la maison des Métallos.

Renseignements pratiques :

Rassemblement de soutien
Samedi 16 Janvier à 14h30
devant la maison des Métallos
94, rue Jean-Pierre Timbaud 75011 Paris
Métro : Couronnes ou Parmentier
Service presse : 01 53 46 63 00 / 06 76 49 63 56
presse@niputesnisoumises.com


Communiqué de Benoît Hamon, Porte-parole et de Gaëlle Lenfant
Secrétaire nationale adjointe aux droits des femmes du Parti socialiste

Le Parti socialiste, représenté par Anne Hidalgo, première adjointe au Maire de Paris, s’est indigné de l’agression dont a été victime l’actrice et dramaturge féministe Rayhana, et participera au rassemblement de samedi 16 janvier devant la maison des Métallos à 14h30, dans le 11e arrondissement de Paris.

En cette année où les violences faites aux femmes sont reconnues comme grande cause nationale, cet acte intolérable et d’une extrême gravité doit être condamné fermement.

Le Parti socialiste rappelle qu’en France, une femme est violée toutes les 10 minutes (enquête ENVEFF) et qu’une décède tous les 2 jours et demi sous les coups de violences conjugales.

Les pouvoirs publics doivent prendre des mesures pour faire progresser, notamment par des programmes d’éducation dans les écoles, l’égalité entre les femmes et les hommes qui est aujourd’hui loin d’être une réalité.

Courriel.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 14 janvier 2010



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


jeudi 24 mars
Mutilations génitales féminines : nous pouvons agir
jeudi 24 mars
L’assassinat de Berta Cáceres ne sera pas vain, par la MMF France
samedi 19 mars
Maroc - Plusieurs organisations dénoncent l’avant-projet de loi sur les violences contre les femmes
mardi 8 mars
JIF 2016 - L’avenir des femmes en Côte d’Ivoire
vendredi 4 mars
Ruptures - "Viols, armes de guerre : 9 mars 2016, pour un tribunal pénal international en République Démocratique du Congo (RDC)"
samedi 27 février
CNDF - Appel à un 8 mars de lutte pour l’égalité femmes/hommes au travail et dans la vie !
mardi 16 février
"Femmes et processus de paix". Le cas de la Bolivie
samedi 6 février
Congo - Le viol, une arme de terreur - Dans le sillage du combat du Docteur Mukwege
mardi 8 septembre
Les deux Aylan ou la compassion sélective, par Rudi Barnet
lundi 15 juin
Professions libérales - Les oubliées des politiques d’égalité femmes-hommes ? Le Laboratoire de l’égalité






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin