| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







samedi 21 août 2010
Regards de Femmes appelle au rassemblement pour Sakineh Mohammadi Ashtiani

Regards de femmes, ONG féministe et laïque, engagée dans la lutte pour l’égalité en droits, devoirs et dignité des femmes et des hommes, en France, en Europe, dans le monde, appelle à la protestation internationale contre la sentence de mort de l’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani. Parce que, veuve, elle aurait eu des relations sexuelles hors mariage.

Toutes les personnes qui refusent cette ignominie sont invitées à se rassembler.

Samedi 28 août à 15h, place Bellecour à Lyon, devant le veilleur de pierre.

Regards de femmes demande aux femmes et aux hommes de venir avec une rose rouge, symbole de la lutte des femmes iraniennes pour leur liberté. Pour Sakineh ainsi que pour toutes les personnes agressées à coup de pierres, partout dans le monde, pour toutes les lapidées sous prétexte de rapports sexuels en dehors du mariage, en Afghanistan, au Nigéria, au Soudan, en Iran. En mémoire de Shahia Jahed, Kobra Rahmanpour, Nazanine, Parisa, Iran, Khayrieh, Malak Ghorbani, Soghra Molai, Kobra Najjar, Fatemeh, Hajieh Esmailvand, Ashraf Kalhori.

Regards de Femmes a participé aux rassemblements du mois de juillet qui ont permis de « reporter » la lapidation prononcée par les juges. Mais Sakhineh n’est pas libérée et risque toujours d’être exécutée, par pendaison. La vigilance internationale s’impose donc.

Sakineh Mohammadi Ashtiani, veuve depuis plusieurs années, est accusée d’avoir eu des relations sexuelles hors mariage. Le procès, avec aveux publics arrachés à Sakineh devant les caméras de la télévision iranienne, la peine, 99 coups de fouet, en présence de son fils et la condamnation à la lapidation sont inacceptables et intolérables. Son avocat a dû fuir l’Iran.

La situation de Sakineh est celle des milliers de femmes qui souffrent au quotidien, victimes de l’obscurantisme. Se battre contre toutes les formes d’obscurantisme est notre devoir ici et partout dans le monde. Avec d’autres ONG féministes et laïques, Regards de femmes s’est battue jusque dans l’enceinte des Nations Unies contre le relativisme culturel. Nous sommes légitimement inquiètes face à la présence des intégristes, à la Commission des Droits de l’Homme ou à celle du Statut des femmes (CSW). l’Iran a su profiter d’un siège vacant dans sa zone géographique pour obtenir de siéger à la CSW à partir de 2011 !

Ce rassemblement marquera la résistance à tous les intégrismes, quels qu’ils soient.

Site : Regards de femmes

Michèle Vianès, présidente

Mis en ligne sur Sisyphe, le 21 août 2010



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


jeudi 10 mai
"De la burqa afghane à la hijabista mondialisée" (Carol Mann) - Recension d’Ana Pak
dimanche 18 mars
देवी - ELLE, une immersion dans la vie quotidienne des femmes indiennes, par Mélanie Dornier
mardi 6 mars
ONU Femmes - Femmes du monde, unissez-vous !
mardi 6 mars
Conseil des femmes francophones de Belgique - Le sexisme est hors-jeu
Contre la nomination du rappeur Damso comme porte-étendard au football

samedi 3 mars
JIF 2018 - "L’heure est venue : les activistes rurales et urbaines transforment la vie des femmes" (ONU Femmes)
mardi 6 février
Conférence : Les enjeux humains de la migration, le 7 février à 19 h
mercredi 1er novembre
Choisir où vont nos solidarités - Yolande Geadah répond à Pascale Navarro
lundi 19 juin
MMF - Libérez Ayse Gokkan et les autres militant-e-s
jeudi 25 mai
"Musow, dialogue de femmes", film documentaire sur l’excision
jeudi 24 mars
Mutilations génitales féminines : nous pouvons agir






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin