| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







mercredi 1er décembre 2010
Contre les violences, il faut une politique globale pour les femmes, par l’Alliance des femmes pour la démocratie

Communiqué

Les rapports se succèdent, les lois et les campagnes d’information aussi, mais les violences contre les femmes ne cessent de s’aggraver.

Selon l’Observatoire national de la délinquance, en 2009, 654 000 femmes ont subi des violences physiques ou sexuelles, soit 15% de plus qu’en 2008. Cent quarante femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint, soit une tous les deux jours et demi. Plus de 200 femmes sont violées chaque jour, soit 75 000 en une année.

Dès ses premières réunions, le MLF a fait sortir du silence la réalité et l’omniprésence de ces violences. Nous avons créé en 1989 l’Observatoire de la misogynie, quand aucune statistique sexuée n’existait, pour faire enfin sortir ces chiffres noirs d’une misogynie à l’œuvre chaque jour dans les maisons comme dans les espaces publics.

Si les rapports confirment désormais ce que nous avons affirmé depuis plus de 20 ans, il manque à la France une politique de lutte effective contre ces crimes. C’est un symptôme d’une démocratie qui n’avance pas.

Une telle politique doit être globale, car il y a un continuum entre les discriminations de toutes sortes, les manifestations du sexisme dans tous les domaines (école, entreprises, médias, politique…), les harcèlements, les insultes, les gestes de violence, les tortures et les meurtres. Il y a urgence : la crise et son cortège de pauvreté et de replis identitaires accroît les menaces sur les femmes et augmente leur vulnérabilité. Pourtant, elles sont, en France comme partout dans le monde, les premières forces de résistance et les actrices du changement. Pour appuyer leurs efforts et pour faire face aux régressions, Antoinette Fouque propose depuis 2008 la réunion d’un Grenelle* des femmes. Afin de réveiller les consciences et d’infléchir toutes les politiques dans tous les domaines, celui-ci est indispensable.

* Sommet social patronat-gouvernement-syndicat convoqué par Georges Pompidou à Grenelle lors de la crise de 1968. Faire un nouveau Grenelle c’est, dans le vocabulaire politique, réunir un sommet important pour de grandes négociations, afin de mettre fin à une crise.

Source : Alliance des femmes pour la démocratie

Mis en ligne sur Sisyphe, le 25 novembre 2010



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


jeudi 24 mars
Mutilations génitales féminines : nous pouvons agir
jeudi 24 mars
L’assassinat de Berta Cáceres ne sera pas vain, par la MMF France
samedi 19 mars
Maroc - Plusieurs organisations dénoncent l’avant-projet de loi sur les violences contre les femmes
mardi 8 mars
JIF 2016 - L’avenir des femmes en Côte d’Ivoire
vendredi 4 mars
Ruptures - "Viols, armes de guerre : 9 mars 2016, pour un tribunal pénal international en République Démocratique du Congo (RDC)"
samedi 27 février
CNDF - Appel à un 8 mars de lutte pour l’égalité femmes/hommes au travail et dans la vie !
mardi 16 février
"Femmes et processus de paix". Le cas de la Bolivie
samedi 6 février
Congo - Le viol, une arme de terreur - Dans le sillage du combat du Docteur Mukwege
mardi 8 septembre
Les deux Aylan ou la compassion sélective, par Rudi Barnet
lundi 15 juin
Professions libérales - Les oubliées des politiques d’égalité femmes-hommes ? Le Laboratoire de l’égalité






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin