| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







dimanche 11 septembre 2011
La place des femmes dans les révolutions - Rencontre avec Khadija Chérif

Samedi 1er octobre à 16H30 
  La place des femmes dans les révolutions
  Rencontre avec Khadija Chérif à la Bibliothèque municipale de Lyon
  animée par Jacqueline Maurette 

Photographie : FIDH 

L’histoire le démontre : il n’est pas de révolution ni de mouvement social possible sans que les femmes ne soient impliquées. On vient de le vérifier une fois de plus lors du printemps révolutionnaire arabe. Elles étaient de toutes les marches, de tous les piquets, de tous les meetings. Mais à quelle place ? La marge est large entre les forces supplétives et les places décisionnelles. Entre le tartinage de sandwiches et la participation aux décisions politiques.

Khadija Cherif est une féministe tunisienne et vit à Tunis. Engagée depuis 30 ans dans le combat pour les Droits de l’Homme et les Droits des Femmes à la Ligue tunisienne et à l’Association des femmes démocrates, elle est depuis avril 2009 secrétaire générale de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme. Elle se bat pour la défense des libertés individuelles. Pour elle, le statut de la femme est scellé à celui de la démocratie. « La place des femmes dans les révolutions est aujourd’hui un enjeu central dans la construction des démocraties dans la région. Leur participation est au centre de tous les débats, il faut précisément témoigner de leur engagement dans les révolutions même s’il diffère d’un pays à l’autre. » (Khadija Chérif)

Et si la liberté des femmes et leur place dans la société était l’incontournable pierre de touche pour juger de l’avancement d’un processus démocratique ? On en parle.

Jacqueline Maurette est journaliste et présidente du Club de la Presse de Lyon

La librairie Ouvrir l’oeil proposera une table de vente d’ouvrages.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 7 septembre 2011



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


jeudi 24 mars
Mutilations génitales féminines : nous pouvons agir
jeudi 24 mars
L’assassinat de Berta Cáceres ne sera pas vain, par la MMF France
samedi 19 mars
Maroc - Plusieurs organisations dénoncent l’avant-projet de loi sur les violences contre les femmes
mardi 8 mars
JIF 2016 - L’avenir des femmes en Côte d’Ivoire
vendredi 4 mars
Ruptures - "Viols, armes de guerre : 9 mars 2016, pour un tribunal pénal international en République Démocratique du Congo (RDC)"
samedi 27 février
CNDF - Appel à un 8 mars de lutte pour l’égalité femmes/hommes au travail et dans la vie !
mardi 16 février
"Femmes et processus de paix". Le cas de la Bolivie
samedi 6 février
Congo - Le viol, une arme de terreur - Dans le sillage du combat du Docteur Mukwege
mardi 8 septembre
Les deux Aylan ou la compassion sélective, par Rudi Barnet
lundi 15 juin
Professions libérales - Les oubliées des politiques d’égalité femmes-hommes ? Le Laboratoire de l’égalité






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin