| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







dimanche 29 janvier 2012
Canada - Les Shafia reconnus coupables des meurtres de quatre femmes de la famille

TVA Nouvelles et Agence QMI - Mohammad Shafia, sa femme Tooba Mohammad Yahya et leur fils Hamed ont tous trois été trouvés coupables des meurtres prémédités des trois filles de la famille et de la première femme du père, dimanche au palais de justice de Kingston en Ontario.

Ces trois résidants de Montréal étaient accusés du meurtre des trois adolescentes de la famille, Zainab, Sahar et Geeti et de Rona Amir, la première épouse de Mohammad Shafia, dont les corps ont été retrouvés le 30 juin 2009 dans une voiture immergée au fond d’une écluse à Kingston Mills.

Les coupables ont tous nié en bloc. (...)

Les accusés sont donc automatiquement condamnés à la réclusion à perpétuité, sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans, pour ce crime qualifié de « haineux » et de « méprisable » par le juge Robert Marenger lors du jugement.

« Le motif apparent derrière ces meurtres honteux commis de sans-froid, c’est que ces quatre innocentes victimes ont offensé votre notion d’honneur, une notion fondée sur la domination et le contrôle des femmes. Cette notion malade de l’honneur n’a pas de place dans aucune société civilisée », a ajouté le juge.

Ce verdict est donc tombé rapidement puisque les jurés n’avaient délibéré que durant 15 heures. Durant le procès, ils avaient entendu 58 témoins et examiné 160 pièces à conviction.

- Lire le reportage intégral sur TVA Nouvelles.

Lire aussi : "Procès Shafia : la soeur de Tooba Yahya se confieTooba Yahya, femme de Mohammad Shafia, accusée d’avoir tué trois de ses filles et la première femme de son mari, a encore de la famille en Afghanistan. Une soeur, Soraya. Entrevue bouleversante de Michelle Ouimet dans La Presse, le 28 janvier 2012.

"La haine des femmes", par Yves Boisvert, La Presse, le 30 janvier 2012.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 29 janvier 2012



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


jeudi 24 mars
Mutilations génitales féminines : nous pouvons agir
jeudi 24 mars
L’assassinat de Berta Cáceres ne sera pas vain, par la MMF France
samedi 19 mars
Maroc - Plusieurs organisations dénoncent l’avant-projet de loi sur les violences contre les femmes
mardi 8 mars
JIF 2016 - L’avenir des femmes en Côte d’Ivoire
vendredi 4 mars
Ruptures - "Viols, armes de guerre : 9 mars 2016, pour un tribunal pénal international en République Démocratique du Congo (RDC)"
samedi 27 février
CNDF - Appel à un 8 mars de lutte pour l’égalité femmes/hommes au travail et dans la vie !
mardi 16 février
"Femmes et processus de paix". Le cas de la Bolivie
samedi 6 février
Congo - Le viol, une arme de terreur - Dans le sillage du combat du Docteur Mukwege
mardi 8 septembre
Les deux Aylan ou la compassion sélective, par Rudi Barnet
lundi 15 juin
Professions libérales - Les oubliées des politiques d’égalité femmes-hommes ? Le Laboratoire de l’égalité






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin