| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







mercredi 12 avril 2006
Présentatrice en hidjab sur une chaîne de télévision publique danoise

par Hakim Arabdiou

A peine la crise autour des caricatures sur Mohammed, le prophète des musulmans, apaisée, que la chaîne publique danoise DR2 nomme une musulmane voilée pour présenter une nouvelle émission traitant des rapports entre l’islam et l’Occident. La présentatrice, Asma Abdel-Hamid, 24 ans, d’origine palestinienne, porte le hidjab et ne serre pas la main des hommes. Elle nie cependant militer dans l’association islamiste, qui avait cité en justice le journal danois, auteur des fameuses caricatures.

La direction de la chaîne justifie son choix par la nécessité de tenir compte de la « diversité culturelle » que représentent (sic) les filles voilées au Danemark. Tandis que « Forum féministe », une organisation féministe, apporte son soutien à cette désignation, qu’elle considère, comme un acte d’”égalité ethnique et sexuelle”.

Mais l’association féministe laïque, « Femmes pour la liberté » ne décolère pas à propos de cette mesure. Elle a critiqué la décision de la chaîne de désigner « une islamiste [pour] représenter les musulmans » et juge au contraire que c’« est une insulte à la fois aux femmes danoises et aux musulmanes ».

Dans les pays musulmans, les progressistes et la gauche laïques ont toujours farouchement combattu le racisme des islamistes envers les femmes musulmanes, racisme qui s’exprime, entre autres, à travers l’obligation du port du voile, et qui voudrait par cette uniforme politique les embrigader en faveur de leur projet totalitaire. Ils ne rangent toutefois pas rapidement toutes les femmes en hidjab dans les rangs islamistes, car nombre d’entre elles le portent sans conviction, car forcées, par notamment le chantage aux études et au travail.

En revanche, le doute est généralement levé sur l’adhésion ou tout au moins la sympathie de l’intéressée à l’idéologie politico-religieuse des intégristes musulmans, lorsque celle-ci refuse de serrer la main aux hommes.

Source : ReSPUBLICA, Lettre d’information 436, le 11 avril 2006.

Site de ResPUBLICA.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 12 avril 2006



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


lundi 19 juin
Marche mondiale des femmes - Libérez Ayse Gokkan et les autres militant-e-s
jeudi 25 mai
"Musow, dialogue de femmes", film documentaire sur l’excision
jeudi 24 mars
Mutilations génitales féminines : nous pouvons agir
jeudi 24 mars
L’assassinat de Berta Cáceres ne sera pas vain, par la MMF France
samedi 19 mars
Maroc - Plusieurs organisations dénoncent l’avant-projet de loi sur les violences contre les femmes
mardi 8 mars
JIF 2016 - L’avenir des femmes en Côte d’Ivoire
vendredi 4 mars
Ruptures - "Viols, armes de guerre : 9 mars 2016, pour un tribunal pénal international en République Démocratique du Congo (RDC)"
samedi 27 février
CNDF - Appel à un 8 mars de lutte pour l’égalité femmes/hommes au travail et dans la vie !
mardi 16 février
"Femmes et processus de paix". Le cas de la Bolivie
samedi 6 février
Congo - Le viol, une arme de terreur - Dans le sillage du combat du Docteur Mukwege








>hidjab ne rime pas avec intégriste
14 juin 2006, par Chamssane
Que ne ferait-on pas ?
13 avril 2006, par Patrice



>hidjab ne rime pas avec intégriste
14 juin 2006, par Chamssane   [retour au début des forums]

Ce n’est pas parceque cette jeune femme porte le hidjab et ne serre pas la main aux hommes qu’elle est une islamiste.
Toutes les femmes en hidjab ne le sont pas parcequ’elles sont forcées de le faire, certaines le portent par choix et par conviction religieuse.
Je suis une étudiante de 20 ans et je porte aussi le hidjab et je peux vous garantir que jamais, au grand jamais, mon entourage m’a forcé à le faire et ce n’est pas par intégrisme que le porte mais bien par conviction religieuse.
Je le porte dans le respect de l’islam et de la laïcité, ce qui me chagrine c’est de voir les intentions islamistes et intégristes que certains mettent derrière ce geste de foi.

[Répondre à ce message]

Que ne ferait-on pas ?
13 avril 2006, par Patrice   [retour au début des forums]

Le politiquement correct se porte bien, au Danemark. Que ne ferait-on pas pour démontrer qu’on n’est pas islamophobe ? Convertissons nous tous, mes frères !

[Répondre à ce message]

http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin