| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







vendredi 5 décembre 2003
Les féministes se dévoilent,
par la Ligue du droit des Femmes

Nous qui nous réclamons du mouvement féministe et y participons, parfois depuis les années soixante dix, nous voyons dans la querelle du voile un symptôme de régression a l’œuvre dans notre société. Tout notre combat a contribué à faire reculer la coutume qui opprime le plus faible au profit de la loi qui le libère. Interdits sur la liberté de disposer de son corps, viol, inceste, violences conjugales, excision… faisaient et font partie de la tradition millénaire de domination des hommes sur les femmes. Les lois conquises- sur l’avortement, le viol, la parité…- ont gagné du terrain sur la violence et l’obscurantisme.

Et voilà qu’une nuée de voiles exhibée par des adolescentes qui font consciemment ou pas le jeu des intégristes, remet en cause les principes fondateurs de la République et en même temps les acquis de notre mouvement.

Par quel enchaînement de démissions et de lâchetés en sommes nous arrivés là ? Comment peut on en effet confondre soumission volontaire et libre choix, tolérance et absence de tout interdit, respect des cultures et complaisance à la barbarie ?

Il n’y a pas à tergiverser

Le voile est humiliant pour les femmes qu’il assigne à une place de proie et pour les hommes qu’il assimile à des prédateurs.

Le voile est une trahison pour toutes les musulmanes qui ici et ailleurs se sont battues pour ne plus le porter.

Le voile est le signe que le patriarcat que l’on croyait bien fatigué, renaît de ses cendres sous sa forme la plus rétrograde et virulente : l’islamisme radical. Celui ci rencontre le soutien complaisant de ceux qui naguère fustigeaient " l’opium du peuple " : une grande partie de l’extrême gauche, des mouvements altermondialistes et même certains " féministes "…Sans compter bien sûr celui des Eglises, trop heureuses de pouvoir soutenir une offensive anti-laïque.

Le voile est un test : déjà sont remis en question, ici et là, la mixité des classes et celle des heures de piscine, les programmes scolaires, la neutralité du service public hospitalier, judiciaire ou universitaire. Accepter le voile, c’est ouvrir la porte à d’autres demandes et d’autres surenchères.

Le voile démontre que les acquis sont toujours fragiles et que le combat et la réflexion féministes , loin d’être dépassés, sont plus que jamais actuels. La lutte exemplaire des " Ni putes , ni soumises " est là pour le rappeler.

Nous sommes sensibles aux difficultés rencontrées par les jeunes filles issues de l’immigration. Seule une loi les protégera de la contrainte du voile : celles qui le refusent et celles qui y voient le seul moyen de se soustraire aux agressions machistes. Seule une loi soutiendra les paroles des musulmans laïcs alliés de la République et dissociera l’Islam de ses dérives les plus archaïques.

    Des féministes de la première heure : Catherine Deudon, auteure de "Un Mouvement à soi. Images du Mouvement des femmes"(Syllepse) ; Liliane Kandel, coauteure de " Chroniques du sexisme ordinaire ", publiées sous la direction de Simone de Beauvoir dans Les Temps Modernes (Le Seuil ) ; Annie Sugier, présidente de la Ligue internationale du droit des femmes et Anne Zelensky, présidente de la Ligue du droit des femmes, cofondée avec Simone de Beauvoir, auteures de "Histoires du MLF" (Calmann Levy).

Contact : Ligue du droit des Femmes, téléphone : 01 45 85 11 37



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


lundi 19 juin
Marche mondiale des femmes - Libérez Ayse Gokkan et les autres militant-e-s
jeudi 25 mai
"Musow, dialogue de femmes", film documentaire sur l’excision
jeudi 24 mars
Mutilations génitales féminines : nous pouvons agir
jeudi 24 mars
L’assassinat de Berta Cáceres ne sera pas vain, par la MMF France
samedi 19 mars
Maroc - Plusieurs organisations dénoncent l’avant-projet de loi sur les violences contre les femmes
mardi 8 mars
JIF 2016 - L’avenir des femmes en Côte d’Ivoire
vendredi 4 mars
Ruptures - "Viols, armes de guerre : 9 mars 2016, pour un tribunal pénal international en République Démocratique du Congo (RDC)"
samedi 27 février
CNDF - Appel à un 8 mars de lutte pour l’égalité femmes/hommes au travail et dans la vie !
mardi 16 février
"Femmes et processus de paix". Le cas de la Bolivie
samedi 6 février
Congo - Le viol, une arme de terreur - Dans le sillage du combat du Docteur Mukwege








Les féministes se dévoilent
9 février 2004, par Pascale Brunel, Pierrette Carles, Irène Corradin, Marie-Thérèse Martinelli, Léa Pambrun-Décans et Gabriele Von Beckerath
> Les féministes se dévoilent,
par la Ligue du droit des Femmes

24 décembre 2003, par BéaJago
De quel parlez vous ???
9 décembre 2003, par Un docteur



Les féministes se dévoilent
9 février 2004, par Pascale Brunel, Pierrette Carles, Irène Corradin, Marie-Thérèse Martinelli, Léa Pambrun-Décans et Gabriele Von Beckerath   [retour au début des forums]

Un projet de loi interdisant le port de signes religieux à l’école publique et dans les administrations doit être prochainement discuté au Parlement.

Il nous semble important de prendre position sur cette question.

Nous faisons nôtre le texte de Catherine Deudon, Liliane Kandel, Anne Sugier, Anne Zelensky, titré : "Les féministes se dévoilent" .

Voilées, dévoilées, les femmes sont toujours instrumentalisées pour servir les desseins de ceux qui veulent les asservir. Dénudées, exposées au regard de tous les passants, nous sommes aussi instrumentalisées par l’intégrisme du marché qui transforme tout en marchandise consommable et monnayable.

Nous sommes désignées comme objet sexuel que l’on peut s’approprier grâce à l’argent.
Dans toutes les idéologies fondamentalistes, les hommes maîtrisent leur peur des femmes en les voilant, en les enfermant, en les emmurant. Dans l’idéologie ultra- libérale, l’Argent est plus fort que Dieu. Il construit de nouveaux modèles où les femmes sont disponibles, accessibles et monnayables.

Voilées elles sont l’objet sexuel interdit, dénudées elles sont l’objet sexuel disponible.

...Les altermondialistes et tous ceux qui se placent en résistance face à la globalisation économique et marchande et qui affirment rejeter la société consumériste refusent de prendre en compte une analyse sexuée des rapports économiques et sociaux de domination : ils ne sont en rien gênés de s’allier avec ceux qui s’auto-proclament ‘Islam de la libération’ et qui prônent prioritairement d’imposer à toute ou partie d’une société les règles du Coran, les injonctions de la Charia qui rend les femmes mineures, soumises et inférieures à vie.

La révolte et la résistance aux systèmes qui stigmatisent les jeunes ou les adultes issus de l’émigration est une attitude légitime. C’est le mode d’expression de cette révolte qui pose problème car loin d’entamer un processus d’émancipation, cette révolte se retourne contre les filles elles-mêmes. Cette contradiction, les islamistes de tout poil, déguisés en gentils animateurs de Forum Social européens, qu’ils s’appellent Mouvements des banlieux, Théologiens de la Libération, ou islamistes modérés, ont tous le même objectif : perpétuer l’ordre moral des religions à travers le renforcement du système patriarcal.

Ils annoncent comme une évidence qu’il ne leur est pas possible de lutter contre le viol car cela les amènerait à dénoncer leur père ou leur frère, affirmation éhontée que la défense du patriarcat est plus importante que l’intégrité et la vie des femmes. Ils nous réclament le dialogue, nous traitent d’islamophobes et même de racistes, alors que nous réclamons une société où les femmes ont un statut, des droits égaux à ceux des hommes. Nombreux sont ceux qui refusent de dénoncer les exactions commises envers les femmes, au nom de la religion en Afghanistan, au Pakistan, au Soudan, en Inde, au Nigéria, en Algérie ou dans le secret de la vie familiale partout dans le monde.

...Les signes de communautarisme soulignent l’échec de nos politiques sociales à travers les différents gouvernements qui se sont succédés, qu’ils soient de droite comme de gauche.

Accepter le voile à l’école ne résoudra pas les problèmes d’exclusion sociale. Le voile est l’iceberg sous lequel se dissimulent des valeurs qui enferment dans des coutumes ancestrales, qui renforcent les inégalités entre les hommes et les femmes. On ne peut lutter contre des oppressions en proclamant et en imposant d’autres oppressions. En quoi le voile qui assigne des individues à leur sexe et à une communauté religieuse peut-il être revendiqué comme un outil d’intégration ?

L’islam des parents de ces jeunes filles qui disent choisir de se voiler était le plus souvent pacifique et laïque. L’islam prôné par les Frères Ramadan et Cie est un islam prosélyte, offensif, une religion importée des pays musulmans les plus rétrogrades. A cet égard l’exemple de la contestation actuelle de la ‘’République islamique’’ par le peuple iranien est riche d’enseignement...

Nous ne devons pas céder sur nos valeurs fondamentales : défense d’une laïcité républicaine et d’une égalité des sexes réelle.
Affirmer cette volonté par une loi, c’est donner une cohérence politique à nos valeurs de laïcité. C’est transmettre des valeurs qui nous sont si essentielles qu’il n’est pas possible de tergiverser ni d’accepter un désordre et une confusion où peuvent s’engouffrer les manipulations les plus destructrices.

Nous ne laisserons pas combattre seules les "femmes des quartiers’".Leur combat qui dénonce l’instauration d’une "loi des cités’" au détriment des lois républicaines, qui dénonce leurs conditions de vie, les risques de régression de leur statut, les pressions et assignations qui leur sont faites, et bien, leur combat est aussi le nôtre.

Le combat pour la défense du droit des femmes à sortir de l’espace privé, à disposer de leur corps, à rejeter la violence et l’obscurantisme est le nôtre. Que tous ceux et celles qui se réclament de la démocratie osent aussi l’affirmer.

Pascale Brunel, Pierrette Carles, Irène Corradin, Marie-Thérèse Martinelli, Léa Pambrun-Décans et Gabriele Von Beckerath

[Répondre à ce message]

> Les féministes se dévoilent,
par la Ligue du droit des Femmes
24 décembre 2003, par BéaJago   [retour au début des forums]

Il faut absolument contre- manifester plus nombreuses CONTRE que POUR le port du voile le 17/01/04 : merci me tenir informée
bstrouf@wanadoo.fr

[Répondre à ce message]

    > Les féministes se dévoilent,
    par la Ligue du droit des Femmes

    23 janvier 2004, par
    FATS   [retour au début des forums]


    VOUS POUVEZ MANIFESTER
    OU CONTRE MANIFESTER

    CELA NE VA RIEN CHANGER
    C’EST DE LEUR PROPRE VOLONTE
    QU’ELLES ONT DESCIDE DE LE PORTER.

    UNE LOI NE VA RIEN CHANGER
    CA FAIT DIX ANS QU’ELLES SE FONT RENVOYEES.
    ALORS CETTE LOI QUE VA T’ELLE CHANGER
    C’est pour vous convincre que c’est pour elles que vous agissez ?

    LE FOULARD N’EST PAS CE QUE VOUS PENSEZ.
    LE FOULARD EST MA LIBERTE
    SANS LUI VOUS N’AVEZ QUE L’ODEUR DE LA LIBERTE
    POUR RIEN AU MONDE JE NE SAURAIS LE CHANGER.
    ALORS CETTE LOI QUE VA T ELLE CHANGER
    DIRE AUX FILLES VOILEES C’EST CHEZ VOUS QUE VOUS DEVER RESTER CLOITRER.
    DROLE DE FACONS DE LES AIDER.
    LE FOULARD EST POUR VIVRE EN SOCITE AVEC TOUTE SA DIGNITE.
    A LA MAISON IL N’A AUCUNE NECESSITE.
    LE FOULARD EST UNE PARTIE DE MOI
    DONT JE NE SAURAIS ME SEPARER.
    VOUS POUVER MANIFESTER
    OU CONTRE MANIFESTER
    CELA NE VA RIEN CHANGER
    VOUS POUVER LES JEUNES FILLES
    EMPECHER,
    D’ALLER A L’ECOLE VOILEES.
    MAIS VOUS NE POUVER LEUR ENLEVER
    CE POUR QUOI TANT DE SANG A COULE

    LA LIBERTE

    [Répondre à ce message]

      > Les féministes se dévoilent,
      par la Ligue du droit des Femmes

      23 juillet 2005, par
      Amazone   [retour au début des forums]


      Je suis d’accord, si une femme VEUT porter le voile, elle peut le porter, c’est son choix c’est sa vie et elle porte les vêtements et les symboles qu’elle souhaite porter, par exemple moi je porte une croix je suis chrétienne, je me vois mal voir quelqu’un dans la rue me dire d’enlever ma croix parce que porter une croix c’est interdit !
      Ce qui m’inquiète, c’est la liberté de choix : est ce en tant que femme une musulmane peut enlever le voile ? c’est à dire, supposons qu’une femme le porte tout le temps et qu’un jour elle décide de ne plus le porter, c’est juste une supposition, que va-t-il se passer est ce que son mari va la laisser sortir sans le voile ? Pour résumer est ce qu’une femme musulmane peut décider à n’importe quel moment de sa vie d’arrêter de porter le voile ? ça s’appelle la liberté de la femme : avoir le choix et faire ce qu’elle veut de son corps !

      signé : une féministe pacifiste.

      [Répondre à ce message]

De quel parlez vous ???
9 décembre 2003, par Un docteur   [retour au début des forums]
> Les féministes se dévoilent,
par la Ligue du droit des Femmes

Vous etes certainement non croyant ou n’avez pas les pensées de ces jeunes femmes musulmanes !

Je pense que vous n’avez toujours pas réussi a distinguer entre un voile et une casquet : le premier est une obligation de la religion , le second un histoire de gout !!!

Pourquoi aurai-je besoin de contredire ma religion pour satisfaire vos demandes AVEUGLES et qui n’ont ABSOLUMENT aucun sens ? Pour devrai-je dévoiler mon corps pour vos ... desirs ??? Ceci n’est il pas une atteinte a ma vie privée au sens propre du therme ? c’est cela votre démocratie ? vos " droit de la femme " ? Vous êtes certainement au courant des effets secondaires de se promenez quasi nus dans les rues ( viole , abus sexuel , violes , meutres .... ) c’est cela que vous voulez ??? EH bien nous ne sommes dans ce cas pas dans le meme avis que vous ? vous n’avez rien a faire ici ???? a "défendre " les "droits" de la femme !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

[Répondre à ce message]

    > De quel parlez vous ???
    17 décembre 2003, par
    rania   [retour au début des forums]


    merci.

    que dieu vous garde.

    [Répondre à ce message]

    > De quel parlez vous ???
    30 décembre 2003, par
    opaline   [retour au début des forums]


    Les droits des femmes ? vous savez certainement ce que c’est !

    Allez donc visiter les pages "droit des femmes" d’Amnesty International, et venez nous dire si les droits des femmes sont plus respectés dans les pays à majorité musulmane !

    Ceux où l’intégrisme fait loi s’entend, car je ne saurais faire de généralité avec tous les pays musulmans !

    [Répondre à ce message]

      > De quel parlez vous ???
      2 janvier 2004   [
      retour au début des forums]


      Je cite Agnostique :

      Je vous signale que ceux qui parlent de loi et autres laicité baffouée que les musulmanes voilée ne font que respecter la loi dont la France est signataire et se doit d’obéir.

      Article 18 :

      Article 18
      Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites.

      Nul n’a le droit de forcer une femme d’enlever le voile tout comme nul n’a le droit de lui forcer d’en mettre. Et nous n’avons pas a connaitre les raisons qui font qu’une femme décide LIBREMENT (parceque c’est l’immense majorité des cas en France) de porter le voile.

      La laicité n’est pas d’effacer tous les signes religieuses (c’est la version athéiste qui elle combat toute religion). La laicité neutre c’est de permettre a l’athée comme au croyant de vivre leur (non) foi tant qu’ils n’imposent rien à autrui.

      La France tout comme la Tunisie et la Turquie vont être condamnées par les instences internationales.

      La ligue des Droits de l’Homme a condamné la France.

      Ne me parlez surtout pas de respect ou je ne sais quelle autre excuse. Lorsqu’on ne respecte pas la chose la plus fondamentale d’un être humain qui est la liberté de conscience, (que ce soit pour le voile ou autre signes ) , on ne peut demander quelconque respect .

      Un agnostique qui refuse de voir son pays baffouer les droits fondamentaux .

      [Répondre à ce message]

    > De quel parlez vous ???
    30 janvier 2004   [
    retour au début des forums]


    déja on se promene pas quasi nues parce qu on ne porte pas de voile en plus vous n’avez pas a excusez ses aggressions et ses violences sexuels ce n’est pas excusable qu’on se promene avec ou sans le foulard .le voile n’a jamais été un signe religieux mais c ’est un signe culturel de soumission de la femme.

    [Répondre à ce message]

    > De quel parlez vous ???
    2 février 2004, par
    Isis   [retour au début des forums]


    Et vous, docteur (???), vous n’avez toujours pas réussi à distinguer les mots de notre chère langue française ! On écrit "une casquetTE", mot féminin, donc "LA secondE" et non "le second". Le mot "viole" avec un "e" est un instrument de musique ! Le mot "therme" avec un "h" veut dire "bain" ! "Droits de la femme", avec un "s", SVP, elles n’en ont pas qu’un ! Et on est "DU même avis" et non "DANS LE même avis" que quelqu’un. Respecter la langue d’accueil, c’est aussi ça faire l’effort de s’intégrer !

    [Répondre à ce message]

    > Jeunes femmes musulmanes
    29 mars 2004   [
    retour au début des forums]


    Vous n’avez pas lu ou mal lu le Coran. Le foulard n’est pas une obligation de la religion. C’est une obligation faite aux femmes, pour cacher leur féminité, par des hommes qui ont peur de montrer qu’ils sont des bêtes.
    Ce n’est pas parce que la femme est dénudée qu’elle mérite d’être violée ou tuée. C’est surtout ce que les hommes veulent faire croire aux femmes pour leur faire peur. L’homme sait que si la femme a peur elle est plus facilement soumise.
    Pour faire peur aux femmes, les hommes utilisent leurs muscles et ... la religion.
    Jeunes femmes musulmanes, vous êtes manipulées par des hommes qui vous font croire que vous n’avez aucun droit sauf celui de vous taire et de subir leur loi et leur religion.
    Si le Coran est aussi un message religieux pour les femmes alors pourquoi ne s’adresse-t-il pas aux femmes et pourquoi n’ont-elles pas le droit de prier dans les mosquée comme les hommes ?
    Méditez sur cela !

    [Répondre à ce message]

      > Jeunes femmes musulmanes
      15 octobre 2004, par
      théophobe   [retour au début des forums]


      ce que je pense, c’est que les religions c’est de la bêtise humaine incarnée et du terrot pour le fanatisme.En effet elles prétendent toutes détenir la vérité à partir de textes sacrés.Mais que voit-on c’est que ces vérités sont toutes différentes,s’il n’y a pas un certain paradoxe...Par ailleurs les textes "sacrés" le sont car on les tient pour incréés(c’est à dire donnés tel quels par..oui dieu !).Pourtant qu’est-ce qu’on voit ?les pères de l’Eglise ont soit-disant rapporté la parole de Dieu mais ils n’étaient pas contemporains du Christ et la papauté reconnait que des faits ont pu être réorienté pour suivre la doctrine..De même l’islam dit que le coran retranscrit la parole de dieu.Pourtant au cas où Mahomet aurait fait connaissance avec dieu et aurait reçu sa parole,on voit que de très nombreux textes sont postérieurs(8ème,9ème voir 13ème siècle)or ces rédacteurs ne sont pas contemporains de Mahomet ! Aussi dans le coran pour en revenir au voile "la femme ne doit pas avoir la tête nue" ne signifie pas être nécessairement voilée mais avoir des cheveux recouvrant son crâne(à méditer).Et la pratique du voile fut développée par le coran pour des nécessités pratiques (répandre la religion)car les religions reprennent les coutumes locales pour ne pas heurter les populations locales.Ce n’est donc pas par un quelconque souci spirituel mais par un souci pratique d’asseoir la religion et ce comme toutes les religions l’ont fait.(je sais de quoi je parle j’ai été 5 ans au catéchisme où j’ai pu en apprendre beaucoup sur les religions.

      [Répondre à ce message]

http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin