| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






mardi 30 juin 2015

Dutroux et pédocriminalité - Tant que le sang n’arrive pas à la rivière

par Victor Khagan, auteur






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Première campagne contre l’exploitation sexuelle des enfants dans le voyage et le tourisme
Protéger les enfants des conséquences négatives de la consommation médiatique
Avis sur l’hypersexualisation - Rectifications nécessaires
La publicité influence la sexualisation précoce
Sexualisation précoce des adolescent-es et abus sexuels
Le sexe dans les médias : obstacle aux rapports égalitaires
Les politiciens responsables de l’environnement misogyne et malsain que les filles doivent affronter
La puberté précoce chez les filles. La nouvelle "norme" et pourquoi il y a lieu de s’inquiéter
Protéger les enfants de la violence des médias
Le harcèlement sexuel à l’adolescence, élément d’une culture sexiste
La sexualisation précoce des filles peut accroître leur vulnérabilité
La prévention de la violence chez les jeunes
Quand la sexualité scandalise
De nouveaux freins à l’émancipation des filles au Québec et ailleurs





THEMES ABORDES :

Dutroux

pédocriminel

prédateur sexuel

Je l’ai vu et ouï, je ne le croyais pas vraiment, je voulais ne pas le croire : la Belgique de Dutroux continue telle qu’hier ! Dutroux et les siens gagnent encore leur quotidien, chez nous.
 
Ne se cachent-ils pas encore dans les prétoires et dans les chambres de nos enfants ?

Dans un prétoire d’une ville chef-lieu de province et d’arrondissement, j’ai vu et ouï un président de cour ignorer délibérément les insupportables vexations à l’Enfance et confirmer les ordonnances illégales de substituts mécréants, au mépris de l’instruction et au mépris des droits humains et des droits de l’enfant.

Interloqué, je l’ai vu accuser cyniquement la mère, souffrant elle au profond de son cœur et de son âme. Je me suis pincé pour me lever tout de suite, pour ne pas accepter par lâcheté une hérésie de plus.

J’ai alors eu honte de mon pays, mais j’ai aujourd’hui compris que je dois me battre contre une mentalité héritée du Moyen Âge, qui habite certaines femmes et certains hommes qui ne respectent pas les serments qu’ils ont jurés.

Je croyais que mon pays était un pays perdu où l’on reniait de Dossiers Bis au nez et à la barbe de ses citoyens. Perdu de morale… La morale a perdu tous ses titres de noblesse et les populations contemplent avec effroi le consentement tacite de ses édiles… Le mal épidémique se répand dans toute l’Union européenne car la corruption endémique atteint toutes les institutions démocratiques.

Il ne s’agit plus simplement de mœurs dissolues sur lesquelles on fermait les yeux : il s’agit aujourd’hui de protection de pédocriminels responsables de meurtres psychiques.

Comme le disait Soljenitsyne, l’art et la culture sont notre dernier espoir. Car les victimes survivantes de l’agression sexuelle, du viol et de l’inceste, qui sont des millions en Europe, se sont tournées vers l’art comme thérapie mais également comme refuge de leur espérance vitale. Elles s’opposent systématiquement à la liberté faite aux prédateurs, aux proxénètes, aux déclarés pédophiles, isolés ou en chœur...

Que les élus et gens de robe sachent qu’ils ne resteront plus longtemps eux-mêmes impunis : qu’ils cessent de croire que toute légitimité leur est accordée de s’afficher iniques, abusifs et cyniques. Nous les arrêterons, d’une manière ou d’une autre... 

Certains se déguisent un peu qui pensent donner le change en se faisant paternalistes et moraux. Pour mieux assassiner l’innocence et les idéaux. Tant d’hommes se délectent en effet des discours qui taxent les mères de femmes hystériques et les femmes de « prostituées par essence », dans les rues ou dans le mariage !!

La question, elle n’est pas pour ceux-là d’éviter un effort intellectuel au profit de certitudes couardes : les réseaux du patriarcat, du masculinisme et du machisme veule, sont découverts et dénoncés au quotidien.

Le féminisme égalitaire 3° mouvement a repris le flambeau des révolutions justes et il imposera à toutes nos sociétés la morale des droits humains, drainant avec lui l’enthousiasme adhérent des hommes modernes qui, avec courage et lucidité, veulent participer à la transformation du monde, au bénéfice de leur famille et des jeunes générations. Les unes et les autres ont compris qu’on ne bâtit pas une société sur l’esclavage et l’assujettissement des femmes et le viol des fillettes…

Nous savons maintenant que nous pouvons engager les mères héroïques à croire et à se battre, lorsqu’elles craignent le pire pour leurs enfants. Craignant encore, nous, les moulins à vent de la Justice et les jeux retors des hommes « de pouvoir », ivres de leurs vices !

Je me suis tellement habitué moi-même à l’anonymat du maquis, à la résignation d’une lutte honteuse comme autrefois les homosexuels à l’ombre d’une double vie.

Les abusées, les violées et les prostituées se taisaient ou parlaient derrière un rideau : elles étaient coupables tant qu’elles n’étaient pas mortes !!! Ou, peut-être, pensaient-elles, voici quelques années encore, que c’étaient elles les vicieuses… ou eux, les enfants mineurs qu’ils étaient de simples hystériques fabulateurs ? Que leurs traumatismes n’étaient que lubies de ratés fantasques ?

Les pédophiles et leurs complices, eux, revendiquent le mensonge, ce qui agrée encore chez les partisans du déni : ne rien voir, ne rien vouloir entendre, surtout ne rien changer... 

C’est tellement commode un « pédophile » qui ne fait pas de vagues, qui assassine en silence dans le velours d’un bonheur cossu, dans la courtoisie de sa position sociale influente : cela plaît à une magistrature qui, assise ou debout (voir les 3 procès dits d’Outreau), craint les vagues... devoirs ! 

Ou qui, comme les curés, protègent leurs frères, clients de la prostitution victorienne… ou vils séquestreurs des enfants qui leur étaient confiés pour leur élévation morale !

Les Mamans aimantes et fortes, qui se lèvent contre les masculinistes pervers et manipulateurs, sont encore trop souvent qualifiées de « femmes hystériques souffrant du syndrome d’aliénation parentale » : elles sont déclarées fusionnelles et taxées de dangereuses pour l’intégrité psychique de leur progéniture abusée et prostituée.

Il faut maintenir haut l’étendard de la lutte contre le fascisme qui veille, insidieux et omniprésent. Dans certaines cours de justice, dans certains commissariats de police communale, dans nos familles, même, ou dans certaines associations.

La lutte pour la reconnaissance des droits des femmes et la lutte pour le respect dû à l’enfance sont les clés de la résistance à « la loi du plus fort », héritage écervelé des barbaries d’autres temps.

* Source de la photo : le site Adan.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 25 juin 2015


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Victor Khagan, auteur

"Après 10 années dans le commerce, je me suis tourné vers l’enseignement des langues et j’ai, dès lors, commencé à étudier le fonctionnement de l’inconscient, afin de faciliter l’acquisition des automatismes chez mes élèves. Ceci m’a naturellement mené vers la connaissance du psychisme et de sa cybernétique. J’ai étudié avec passion les théories de Milton Hiland Erickson sur l’hypnose thérapeutique.
Né dans le Borinage de Van Gogh, j’ai longtemps vécu en Espagne où j’ai également travaillé comme traducteur juré. Je suis l’heureux père de 2 enfants et un enthousiaste partisan du féminisme égalitaire (3° mouvement), la révolution pacifique dont je suis convaincu que Notre Monde a un urgent besoin. Chaque fois que je progresse dans mon féminisme et dans ma solidarité humaine avec les enfants et les femmes, chaque fois que je lis le récit d’une survivante d’agressions sexuelles ou celui d’une mère de victime, triomphantes du système, je sors un peu davantage de mon marasme et de mes profondes humiliations, et je me régénère."
Principales oeuvres de l’auteur :
Tangakamanu, Poèmes (3°édition), Publibook, Paris, 2015.
Journal d’un survivant clandestin, Articles, TheBookEdition, Lille, 2013.
Contradictions d’une civilisation, Essai chez TheBookEdition, Lille, 2013.
Courte Biographie de Gumersindo García, Nouvelles, TheBookEdition, Lille, 2013.
Au nom de l’amour, Reportage chez TheBookEdition, Lille 2012.
Famille sans parole, famille sans joie, Roman, Publibook, Paris 2012.
Pacifico, Roman, Publibook (coll. Mon Petit Editeur), Paris, 2010.
Les chemins de l’aurore, Quête, TheBookEdition, Lille, 2006.

Liens à consulter pour plus de renseignements sur Victor Khagan et ses oeuvres :http://www.monpetitediteur.com - http://www.thebookedition.com/ - http://www.thebookedition.com/tangakamanu-de-victor-khagan-p-93177.html - Site Adan

Avec ces ouvrages sous-titrés “Rebelles homéostasiques”, dit l’auteur, je tente de faire transparaître le comportement et les attitudes d’individus qui ont été muselés par un entourage supposé contribuer à leur épanouissement. La qualité de l’enseignement et de l’éducation est pour moi un fondement du développement des enfants.



Plan-Liens Forum

  • Dutroux et pédocriminalité - Tant que le sang n’arrive pas à la rivière
    (1/1) 7 juillet 2015 , par daniela





  • Dutroux et pédocriminalité - Tant que le sang n’arrive pas à la rivière
    7 juillet 2015 , par daniela   [retour au début des forums]

    je te rejoins tout à fait dans ton analyse ! Merci pour ce partage, d’autant plus qu’il transpire de tout ton être, amicalement,

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


        Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

    © SISYPHE 2002-2015
    http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin