| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







samedi 19 juin 2010
L’Europe doit faire une croix sur le X violent (France Info)

Le Conseil de l’Europe combat la violence contre les femmes, à la maison, et lutte contre la traite des êtres humains. Il pourrait s’attaquer bientôt aux films X qui reproduisent des scènes de viol et de contrainte.

L’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe fait campagne depuis des années contre la violence domestique. Pour le député socialiste portugais José Mendès-Bota, qui préside la Commission sur l’égalité des chances pour les hommes et les femmes, il faut s’attaquer également aux représentations de la femme qui encouragent la maltraitance et notamment à la violence dans la pornographie. Il demande, soutenu par une partie de ses collègues, un rapport détaillé sur ce phénomène, avec notamment une enquête les “snuff movies”, ces films qui mettent en scène des crimes (réels).

José Mendès-Bota veut inciter les états européens à interdire la production et le commerce des films X violents. Du côté de l’industrie du porno, il existe depuis quelques années, derrière la réalisatrice française Ovidie, par exemple, des réalisateurs qui refusent, malgré la demande, de mettre en scène des viols ou des “gangs bands”. Ils sont soutenus par des actrices comme Carla Nova. La jeune femme tourne actuellement pour V Communications, une société qui, dit-elle, laisse ses actrices choisir leurs partenaires et leurs pratiques.

Pour Carla Nova, l’essentiel des images sexuelles brutales circule en fait sur internet, des vidéos filmées et mises en ligne par des amateurs. Le Conseil de l’Europe prépare une convention contre la violence à l’égard des femmes. Il combat aussi activement la traite des êtres humains, à travers une convention spécifique entrée en vigueur en 2008.

- Écoutez la chronique de Corinne Fugier, sur France Info.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 18 juin 2010



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


lundi 18 mars
Des livres en solde aux éditions Sisyphe
jeudi 7 mars
Le 8 mars : une occasion de rappeler le droit des femmes à vivre en sécurité - Action ontarienne contre la violence faite aux femmes
jeudi 7 mars
Plus de 10 000 demandes d’hébergement refusées chaque année : cri d’alarme des maisons pour ne plus dire "NON" !
mardi 5 mars
PDF Québec - Les fées ont toujours soif !
mercredi 28 novembre
De la couleur contre la douleur : Un appel politique pour la fin des violences envers les femmes
samedi 24 novembre
Fédération des maisons d’hébergement pour femmes - 12 jours d’action : les femmes violentées manquent de services au Québec !
mercredi 31 octobre
La CLES - Réaction aux prises de position de la FFQ sur la prostitution
lundi 8 octobre
Brigitte Paquette, "La déferlante #MoiAussi. Quand la honte change de camp"
dimanche 30 septembre
Conférence publique - Sortir de la prostitution, socialement, politiquement, juridiquement
dimanche 16 septembre
La CLES exhorte les partis à faire connaître leurs engagements en matière d’exploitation sexuelle






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin