| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







mercredi 31 octobre 2018
La CLES - Réaction aux prises de position de la FFQ sur la prostitution

Montréal, le 30 octobre 2018 - C’est avec consternation que nous avions reçu, au printemps dernier, les propositions émanant du Conseil d’administration de la FFQ concernant « les femmes et l’industrie du sexe ». Même avec les amendements durement gagnés lors de l’Assemblée générale extraordinaire, nous considérons que les résolutions adoptées légitiment la prostitution, les proxénètes et une industrie qui s’abreuvent aux inégalités vécues par les femmes, particulièrement les plus marginalisées.

Les proxénètes et autres propriétaires de commerces du sexe utilisent le « choix » et le « consentement » des femmes à être dans l’industrie comme outil pour les amener dans la prostitution et les y maintenir. Si la prostitution était réellement un choix comme un autre, il serait aussi facile d’en sortir que d’y entrer. Ce n’est pas le cas. Les femmes que nous accompagnons quotidiennement dans des démarches de recherche de logement, d’aide alimentaire et autres démarches juridiques et de santé voient une multitude d’obstacles se dresser devant elles quand elles tentent de quitter l’industrie.

Nous ne mettrons jamais en doute la parole de celles qui considèrent avoir choisi la prostitution. Mais la centaine de femmes qui fréquentent la CLES pour y recevoir des services ou du soutien dans leur processus de sortie décrivent la prostitution comme un choix devant l’absence d’autres choix, comme la conséquence d’une vie marquée par les abus, l’inceste, la précarité financière, le manque d’alternatives, l’exclusion et le racisme. Résumer cette question au simple choix individuel est un déni des rapports de pouvoir et des contraintes qui mènent les femmes vers cette industrie.

La FFQ semble d’ailleurs n’avoir aucune opinion sur l’industrie du sexe elle-même, sur l’achat d’actes sexuels ni sur un supposé « droit des hommes » à pouvoir avoir facilement accès à des services sexuels. Pour nous, c’est la grande question fédératrice sur laquelle un regroupement comme la FFQ devrait travailler.

Avec cette prise de position, nous craignons que le conseil d’administration de la FFQ entre maintenant dans une campagne pour défaire le modèle nordique actuel, qui permet de vendre ses propres services mais qui vise à réduire la demande en pénalisant l’achat et la vente des services d’autrui. Les exemples de décriminalisation totale, telle que l’ont adopté l’Allemagne, les Pays-Bas et la Nouvelle-Zélande, sont suffisants pour nous décourager de suivre cette voie, qui a non seulement augmenté la traite, détériorer les « conditions de travail » des femmes dans les bordels légaux, mais fait exploser la demande et le nombre de lieux de prostitution.

À titre de concertation, la CLES entamera cette semaine un processus par lequel elle réévaluera, en collaboration avec ses 50 groupes membres et plus de 200 membres individuelles, son implication dans un organisme qui vient directement mettre en péril la capacité de construire collectivement un monde sans système prostitutionnel.

La CLES est un organisme sans but lucratif qui offre, depuis 2005, des services aux femmes qui ont un vécu en lien avec l’industrie du sexe dans une perspective féministe. L’équipe de la CLES est composée de sept travailleuses, dont une majorité d’intervenantes. De nombreuses survivantes de la prostitution occupent une fonction au sein de la CLES, que ce soit comme paire-aidante, membre du Comité de coordination ou travailleuse.

Source : La Concertation des luttes contre l’exploitation sexuelle (La CLES)

Mis en ligne sur Sisyphe, le 31 octobre 2018



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


mercredi 31 octobre
La CLES - Réaction aux prises de position de la FFQ sur la prostitution
lundi 8 octobre
Brigitte Paquette, "La déferlante #MoiAussi. Quand la honte change de camp"
dimanche 30 septembre
Conférence publique - Sortir de la prostitution, socialement, politiquement, juridiquement
dimanche 16 septembre
La CLES exhorte les partis à faire connaître leurs engagements en matière d’exploitation sexuelle
mercredi 16 mai
Lancement du livre "Zéromacho" de Florence Montreynaud le 23 mai à Montréal
jeudi 8 mars
Conseil du statut de la femme - 8 mars, 8 raisons de se mobiliser contre la violence et le harcèlement à caractère sexuel
mardi 6 mars
FMHF - L’expérience des femmes victimes de violence dans le système de justice pénale : un parcours difficile. Rapport de recherche
dimanche 4 mars
Coalition féministe contre la violence envers les femmes (CFVF) : #etmaintenant ? - Des groupes promettent de talonner la classe politique !
dimanche 28 janvier
Des réactions à la tribune de 100 femmes françaises sur #MeToo et "la liberté d’importuner" des hommes
mardi 23 janvier
Mémoire de PDF Québec pour favoriser la pleine participation des Québécoises, de toutes origines, au marché du travail








La CLES - Réaction aux prises de position de la FFQ sur la prostitution
31 octobre 2018, par Sisyphe



La CLES - Réaction aux prises de position de la FFQ sur la prostitution
31 octobre 2018, par Sisyphe   [retour au début des forums]

On peut lire aussi la position du Regroupement québécois des CALACS sur le même sujet. http://www.rqcalacs.qc.ca/actualites/103-le-regroupement-quebecois-des-calacs-reitere-son-engagement-envers-toutes-les-filles-et-les-femmes-qui-se-retrouvent-dans-des-situations-dexploitation-sexuelle

[Répondre à ce message]

http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin