| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







mardi 28 septembre 2010
Entrevue d’Anne-Marie Losique à Tout le monde en parle - La présidente de l’Afeas réagit !

Communiqué

En tant que présidente provinciale de l’Afeas (Association féminine d’éducation et d’action sociale) qui regroupe 12 000 membres à travers le Québec, je veux répliquer aux propos et gestes de madame Anne-Marie Losique à l’émission Tout le monde en parle diffusée le 26 septembre 2010.

Portant une tenue à ce point inappropriée qu’elle rendait mal à l’aise les autres participants à l’émission, Anne-marie Losique a discrédité les femmes et les organismes de promotion de la femme. Surprise d’être critiquée par les femmes pour ses attitudes et comportements, c’est tout juste si elle ne demande pas aux femmes de l’appuyer dans ses activités sexuelles douteuses.

À l’Afeas, nous travaillons à l’amélioration de la condition féminine depuis 1966. Aucune de nos positions ne va dans le sens de l’exploitation du corps des femmes. Bien au contraire, depuis 1974, nous demandons que les médias présentent les femmes dans des situations non dégradantes.

Le livre qu’elle a présenté hier, et dont quelques photos ont été vues, est carrément pornographique. La chaîne qu’elle veut alimenter de documentaires, mais dont le contenu sera majoritairement érotique pour ne pas dire pornographique, ne devrait pas voir son contenu approuvé par le CRTC.

Un des propos les plus offensant, pour moi, concerne son hommage à sa mère qui lui a enseigné à « être ce qu’elle est ». Sa mère voulait sans doute encourager Anne-Marie à développer ses qualités de communicatrice, d’entrepreneure et de femme d’affaire. Mais de là à abaisser les femmes dans un rôle d’objet sexuel pour faire de l’argent, ça devient immoral et
ça ne peut être endossé par aucune femme.

Il est inadmissible que notre société d’État, Radio-Canada, permette à qui que ce soit d’utiliser les ondes publiques pour faire la promotion de ses publications pornographiques. Nous n’acceptons pas que le travail fait depuis plus de 40 ans par les membres de l’Afeas soit ridiculisé par ce personnage dont la conduite est très discutable.

Céline Duval, présidente provinciale de l’Afeas
Tél : 514 251-1636 – Courriel : info@afeas.qc.ca
Site internet Afeas

Mis en ligne sur Sisyphe, le 28 septembre 2010



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


mardi 30 mai
"Un trop Grand Prix pour les femmes et les filles", une campagne de sensibilisation à l’exploitation sexuelle
lundi 27 mars
Gai Écoute Panels 2017, le 21 avril
vendredi 17 mars
Revue Relations - Violences faites aux femmes : le Québec à un tournant ?
dimanche 5 mars
"Dis, c’est quoi le féminisme ?" par Nadia Geerts
mardi 24 janvier
Conférence - Le racisme systémique entre justice sociale et persistance
jeudi 19 janvier
Le groupe de recherche d’intérêt public du Québec (GRIP-Q) à McGill : Contre les mascu au Rialto !
samedi 3 décembre
L’Université de Montréal se mobilise contre la violence faite aux femmes
samedi 26 novembre
Condition féminine Canada - Appel de candidatures de groupes pour la Commission de la condition de la femme des Nations Unies
vendredi 25 novembre
Condition féminine Canada - 16 jours d’actions contre les violences fondées sur le sexe
samedi 19 novembre
Le Conseil du statut de la femme demande une enquête indépendante sur le racisme systémique envers les Premières Nations






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin