| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







mardi 22 février 2011
Pour en finir avec la prostitution

par Sylvia Galipeau, La Presse

Un travail comme un autre, la prostitution ? Un choix, pratiquer le plus vieux métier du monde ? Et si, au lieu de parler en leur nom, on donnait enfin la parole aux femmes - filles de la rue, « escortes » et autres masseuses - pour avoir l’heure juste ?

C’est exactement la démarche de la réalisatrice Ève Lamont (Squat !), qui signe, avec L’imposture, projeté ces jours-ci aux cinémas Parallèle à Montréal et Cartier à Québec, un film d’auteure engagé et surtout engageant.

Impossible, en effet, de rester insensible aux dizaines de témoignages de filles, certaines mineures, qui ont toutes vendu leur corps pour la même raison : faire de l’argent. Vite. Et surtout beaucoup. C’est que « l’envers du décor n’est pas rose », résume pudiquement une vétérane. Un commentaire lourd de sens, à l’image des dizaines d’autres qui suivront pendant l’heure et demie que dure le documentaire.

Loin d’être rose, donc, l’envers du décor est même encore plus sombre que ce à quoi s’attendait la réalisatrice. « Je voulais donner la voix aux sans-voix, dit-elle en entrevue. Mais mon hypothèse de départ était bien en deçà de la réalité. Même mon film est en deçà de la réalité. À la caméra, les filles se sont retenues pour ne pas tomber dans l’apitoiement. Mon film évite du coup le misérabilisme et le sensationnalisme. »

- Lire la suite dans La Presse, le 22 février 2011.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 22 septembre 2011



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


dimanche 16 septembre
La CLES exhorte les partis à faire connaître leurs engagements en matière d’exploitation sexuelle
mercredi 16 mai
Lancement du livre "Zéromacho" de Florence Montreynaud le 23 mai à Montréal
jeudi 8 mars
Conseil du statut de la femme - 8 mars, 8 raisons de se mobiliser contre la violence et le harcèlement à caractère sexuel
mardi 6 mars
FMHF - L’expérience des femmes victimes de violence dans le système de justice pénale : un parcours difficile. Rapport de recherche
dimanche 4 mars
Coalition féministe contre la violence envers les femmes (CFVF) : #etmaintenant ? - Des groupes promettent de talonner la classe politique !
dimanche 28 janvier
Des réactions à la tribune de 100 femmes françaises sur #MeToo et "la liberté d’importuner" des hommes
mardi 23 janvier
Mémoire de PDF Québec pour favoriser la pleine participation des Québécoises, de toutes origines, au marché du travail
mercredi 6 décembre
Ligue des Noirs du Québec - Grande manifestation pacifique devant le parlement fédéral à Ottawa le 14 décembre
dimanche 26 novembre
Violences faites aux femmes : sonnettes d’alarme !
lundi 20 novembre
Régine Laurent, récipiendaire du Prix Pour les droits des femmes 2017






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin