| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







vendredi 12 octobre 2012
Procès de Créteil : un déni de justice

L’association des Élue/es Contre les Violences faites aux Femmes (ECVF) exprime son incompréhension devant le verdict rendu le 10 octobre 2012 par la Cour d’assises de Créteil, et s’indigne de l’indulgence des peines et acquittements délivrés, pour des viols en réunion sur deux mineures, qui se sont déroulés à Fontenay-sous-Bois de 1999 à 2001.

Dans un pays où l’on décompte environ 75000 viols par an, où une femme meurt tous les deux jours et demi sous les coups de son compagnon, nous ne pouvons que constater une fois de plus que la justice ne traite pas à égalité les femmes et les hommes.

Ce jugement vient renforcer le fait que les violences sexuelles sur les femmes sont rarement reconnues (moins de 10% des femmes victimes de viols déposent plainte, et moins de 2% des violeurs sont condamnés).

ECVF tient à souligner les très graves conséquences de ce jugement.

Au-delà du déni de justice adressé aux deux victimes - dont l’une n’est même pas reconnue comme victime - voilà le message envoyé à la population : les violeurs peuvent continuer à violer en toute impunité et les victimes, déjà peu nombreuses à porter plainte, ne seront pas entendues… cela ne sert à rien de porter plainte !

Membres d’ECVF, Association d’élu/es engagée/es dans la lutte contre les violences faites aux femmes, qui portons le message inverse et nous mobilisons, aux côtés des associations et services dédiés à la défense des droits des femmes, pour aider les victimes de viol à sortir du silence, nous pouvons témoigner des plaintes pour violences conjugales et violences sexuelles que nous recevons chaque jour dans nos permanences.

ECVF tient à s’associer aux justes prises de position des associations féministes qui ont rendu compte de ce procès consternant, et propose d’ouvrir un grand débat sur cette question de société.

Contact presse

L’association des Elue/es Contre les Violences faites aux Femmes (ECVF)
Bodo Clavreul – Chargée de mission
01 44 24 54 80

Mis en ligne sur Sisyphe, le 12 octobre 2012



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


mercredi 31 octobre
La CLES - Réaction aux prises de position de la FFQ sur la prostitution
lundi 8 octobre
Brigitte Paquette, "La déferlante #MoiAussi. Quand la honte change de camp"
dimanche 30 septembre
Conférence publique - Sortir de la prostitution, socialement, politiquement, juridiquement
dimanche 16 septembre
La CLES exhorte les partis à faire connaître leurs engagements en matière d’exploitation sexuelle
mercredi 16 mai
Lancement du livre "Zéromacho" de Florence Montreynaud le 23 mai à Montréal
jeudi 8 mars
Conseil du statut de la femme - 8 mars, 8 raisons de se mobiliser contre la violence et le harcèlement à caractère sexuel
mardi 6 mars
FMHF - L’expérience des femmes victimes de violence dans le système de justice pénale : un parcours difficile. Rapport de recherche
dimanche 4 mars
Coalition féministe contre la violence envers les femmes (CFVF) : #etmaintenant ? - Des groupes promettent de talonner la classe politique !
dimanche 28 janvier
Des réactions à la tribune de 100 femmes françaises sur #MeToo et "la liberté d’importuner" des hommes
mardi 23 janvier
Mémoire de PDF Québec pour favoriser la pleine participation des Québécoises, de toutes origines, au marché du travail






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin